Étiquette : Tarte

Tarte à la rhubarbe pochée

Après vous avoir parlé de ma grande passion pour la banane, voici un autre fruit que j’adoooore : la rhubarbe. La saison est assez courte donc chaque année, je fais une véritable cure dès qu’elle arrive sur les étales. J’aime beaucoup son petit côté acidulé. Mon grand plaisir c’est de la faire en tarte rustique, mais pour cette nouvelle recette j’ai décidé de changer un peu mes habitudes et de vous proposer une autre version de la tarte. Cette fois la rhubarbe est pochée dans un délicieux jus de fraise et mariée à une chantilly bien généreuse pour encore plus de gourmandise. Le tout est délicatement dressé sur un fond de tarte aux flocons d’avoine, idéal lorsqu’on veut faire une tarte express et ne pas attendre des heures que la pâte prenne au frigo.

Ingrédients pour une tarte de 6-8 personnes
Pour le fond de tarte :
• 2 c. à soupe de sucre
• 4 c. à soupe de sucre roux
• 70g de flocons d’avoine
• 40g de farine
• 1 pincée de sel
• 1/4 c. à café de cannelle
• 1 pincée de cardamome
• 60g de beurre

Pour la rhubarbe pochée :
• 300g de fraises bio
• 80g de sucre
• les graines d’une gousse de vanille
• 200ml d’eau
• 4 branches de rhubarbe bio

Pour la chantilly :
• 10cl de crème liquide
• 200g de mascarpone
• 3 cuillères à soupe bombées de sucre glace
• les graines d’une gousse de vanille

Pour le dressage :
• quelques brins d’aneth

Étape 1 -> le fond de tarte
Dans un bol, mélanger le sucre, le sucre roux, les flocons d’avoine, la farine, le sel, la cardamome et la cannelle.
Ajouter le beurre froid coupé en morceaux et mélanger du bout des doigts afin de former comme un crumble.
Verser la préparation dans un moule à tarte rectangulaire (environ 30x11cm) et tasser sur le fond ainsi que les cotés du moule.
Bien remonter sur les bords.
Placer au réfrigérateur 15 minutes.
Préchauffer le four à 180°C puis enfourner le fond de tarte 18 minutes.
Laisser complètement refroidir puis démouler délicatement.

Étape 2 -> la rhubarbe pochée
Laver, équeuter et couper les fraises en morceaux.
Verser les morceaux dans une casserole avec le sucre, la vanille et l’eau.
Porter le tout à ébullition puis cuire 2-3 minutes.
Laisser refroidir puis filtrer le jus.
Laver et couper la rhubarbe en tronçons (un peu plus petit que la largeur du moule) sans l’éplucher.
Verser le jus de fraise dans une casserole puis le porter à ébullition.
Baisser le feu, plonger les morceaux de rhubarbe et cuire 4-5 minutes jusqu’à ce que la rhubarbe soit juste tendre.
Attention à ne pas trop cuire sinon la rhubarbe va se transformer en compote.
Retirer les morceaux de rhubarbe de la casserole.
Laisser refroidir complètement.
Conserver le jus de fraise.

Étape 3 -> la chantilly
Verser la crème liquide et la vanille dans le bol d’un robot puis monter le tout en chantilly.
Incorporer la mascarpone puis battre de nouveau tout en ajoutant progressivement le sucre jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Conserver au frais jusqu’à utilisation.

Étape 4 -> le montage
Étaler la chantilly dans le fond de tarte.
Disposer dessus les morceaux de rhubarbe pochées puis verser du jus de fraise.
Ajouter quelques brins d’aneth.
Servir.

Tarte aux asperges, ricotta et pesto d’ail des ours avec l’huile d’olive GranFruttato Monini

Bon, je pense que vous avez compris depuis quelques temps que j’avais une véritable passion pour les tartes. Après en avoir fait de nombreuses recettes par ici et même des livres, je ne m’en lasse pas et je trouve toujours une excuse pour en faire de nouvelles. Et cette fois-ci, c’est la marque d’huile d’olive italienne Monini qui m’a mis au défi. Depuis 1920, leurs huiles de qualité premium sont produites et assemblées par les membres de la famille, qui se transmettent un savoir-faire unique depuis plusieurs générations. De la culture des olives à la pression, les huiles sont réalisées dans le respect de la nature et la passion du goût. Donc pas étonnant de voir que Monini est aujourd’hui la marque d’huile d’olive numéro 1 en Italie, et surtout pas très étonnant non plus de voir que j’ai eu envie de la tester sachant tout l’amour qui est mis dans ce produit.

Il y a quelques jours, j’ai reçu leurs huiles Classico et GranFruttato afin de les tester à la maison et j’ai eu envie de les mettre à l’essai dans une de mes fameuses recettes de tarte. Et plutôt que de simplement arroser le tout d’huile d’olive, j’ai décidé de l’intégrer à ma recette en réalisant ma pâte à tarte à base d’huile d’olive. Oui, oui, c’est possible ! J’ai tout simplement remplacé tout le beurre que j’utilise habituellement pour mettre à la place l’huile d’olive GranFruttato qui a un parfum riche et intense, idéale pour apporter de nouvelles saveurs à ma pâte. J’ai choisi d’accompagner cette pâte à l’huile d’olive qui sent bon le soleil, d’une botte d’asperges, de ricotta et d’un petit pesto d’ail des ours (il faut en profiter maintenant car la saison est très courte). Une recette toute fraîche qui nous fait terriblement penser aux vacances…

Allez, arrêtons de nous faire du mal car les vacances ce n’est pas pour tout de suite, par contre, ma petite recette de tarte aux asperges, ricotta et pesto d’ail des ours vous attend dès maintenant !

Ingrédients pour une tarte de 6 personnes
Pour la pâte à tarte : 
• 250g de farine
• 2 pincée de sel
• 1 oeuf
• 6 c. à s. d’huile d’olive GranFruttato
• 3 c. à s. d’eau froide
• Quelques branches de thym

Pour le pesto d’ail des ours : 
• 100g d’ail des ours
• 50g de pignons de pin
• 50g de parmesan
• 50g d’huile d’olive GranFruttato
• 1 pincée de sel

Pour la garniture : 
• 1 botte d’asperges vertes
• 275g de ricotta
• 4 c. à s. de crème liquide
• Huile d’olive GranFruttato
• Sel
• Poivre
• Piment d’espelette
• Estragon
• Noisettes grossièrement hachées
• Quelques fleurs comestibles


Préparation : 
Étape 1 : la pâte à tarte
Dans un bol, mélanger la farine et le sel.
Ajouter l’huile d’olive, l’oeuf préalablement battu et l’eau.
Mélanger afin d’obtenir une pâte homogène.
Ajouter les feuilles de thym puis pétrir légèrement.
Ne pas trop pétrir la pâte sinon elle va devenir trop élastique.
Emballer la pâte à l’aide de film alimentaire et placer au frais au moins 2 heures.
Attention la pâte ne durcira pas comme elle le fait avec le beurre.

Étape 2 : le pesto d’ail des ours
Mettre tous les ingrédients dans un mixeur puis mélanger jusqu’à obtenir une texture homogène.
Verser dans un récipient hermétique.
Réserver.

Étape 3 : le montage
Préchauffer le four à 180°C.
Beurrer et fariner le moule à tarte, puis abaisser la pâte.
Piquer le fond à l’aide d’une fourchette puis placer des billes de cuisson ou des légumes secs sur le fond de tarte.
Enfourner pour 30 minutes.
Le fond de tarte va légèrement rétrécir mais c’est tout à fait normal.
Pendant ce temps, laver les asperges, couper le bout (pas la pointe qu’on adore mais l’autre côté).
Couper les asperges en deux puis les placer dans un bol.
Verser 2 ou 3 cuillères d’huile d’olive sur les asperges.
Saler légèrement puis enrober les asperges à l’aide de vos mains.
Faire cuire les asperges environ 6 minutes dans une poêle bien chaude.
Une fois cuite, les déposer sur un papier absorbant et réserver.
Une fois le fond de tarte cuit, le laisser refroidir entièrement.
Dans un bol, mélanger la ricotta et la crème liquide.
Saler, poivrer puis étaler sur le fond de tarte refroidi.
Placer les asperges, elles aussi refroidies, sur la riccotta.
A l’aide d’une cuillère, verser quelques pointes de pesto sur les asperges.
Ajouter une petite touche de piment d’Espelette, quelques feuille d’estragon, les noisettes hachées et les fleurs comestibles.
Saler, poivrer.

 

Article sponsorisé







Calendrier de recettes avec Les banques alimentaires

Aujourd’hui je vais vous parler d’un beau projet auquel j’ai eu la chance de participer et qui me tient très à coeur. Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous devez surement déjà avoir une petite idée du projet dont je vais vous parler… Il s’agit de ma collaboration avec Les Banques Alimentaires. Avant de vous parler plus en détails de cette collaboration, je voudrais vous en dire un peu plus sur ce que sont les Banques Alimentaires, ce qu’elles font au quotidien et ce qu’elles représentent aujourd’hui.

En France, 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit 14% de la population française (INSEE, sept 2015). L’aide alimentaire en France concerne 3,9 millions de français : un chiffre sous-estimé sans doute par rapport aux besoins, la demande de l’aide alimentaire restant une démarche souvent difficile ou mal connue. Sur ces 4 millions de personnes, le réseau des Banques Alimentaires permet d’en aider 2 millions, soit la moitié ! Premier réseau d’aide alimentaire en France, les Banques Alimentaires sont fondées sur des principes qui régissent le quotidien des 102 banques et antennes : le partage, le bénévolat, le don et la gratuité. Leur mission principale est de récupérer quotidiennement les invendus alimentaires auprès de la grande distribution, des industries agroalimentaires et des agriculteurs. Le reste est fourni par l’Europe ou récolté lors de la Collecte Nationale auprès du grand public dans les supermarchés le dernier week-end de novembre. Donc vous l’aurez compris, aucun produit n’est acheté !

Le fonctionnement des Banques Alimentaires est doublement spécifique puisque qu’elles ne distribuent pas directement aux bénéficiaires mais à un réseau de 5400 partenaires associatifs (des grands réseaux comme la Croix Rouge à des petites associations de quartiers). Représentant ainsi un maillage unique pour couvrir au maximum les besoins alimentaires des plus précaires dans toutes la France.

Et parce que les Banques Alimentaires croient fort au fait que l’alimentation est vecteur de lien social, parce que venir dans une association chercher un panier permet aussi d’échanger, de sortir de l’isolement, elles organisent dans les associations des ateliers cuisine. Ils recréent le lien social et redonnent l’envie de prendre soin de soi, de la façon la plus simple et abordable possible, avec des thématiques variées : cuisine du monde, petit budget, cuisine au micro-ondes, anti-gaspi, générations et transmission, etc. En 2017, environ 6000 ateliers ont été initiés ou organisés par les Banques Alimentaires, soit 55 000 participants ! Pour mener à bien ces ateliers, les Banques Alimentaires mettent à disposition des cuisinettes mobiles, du matériel mais aussi des supports pédagogiques.

Parmi ces supports pédagogiques, les Banques Alimentaires ont eu l’idée de créer un calendrier pour permettre de transmettre des recettes simples, de saison et à petit budget à ses bénéficiaires. L’objectif étant de leur montrer qu’avec les denrées qu’ils récupèrent auprès des différents réseaux et associations, ils peuvent réaliser de délicieuses recettes qui se préparent avec peu de matériel. Et c’est justement là que j’interviens ! Il y a quelques mois maintenant, j’ai été contacté par les équipes des Banques Alimentaires qui souhaitaient mettre en lumière leur calendrier au travers de jolies photos. Car oui, ici l’objectif n’était pas que j’invente ou que je crée des recettes. L’idée était de mettre en valeur les recettes réalisées par les bénévoles qui animent les ateliers de cuisine des Banques Alimentaires. Mon travail était simplement de sublimer et de donner un coup de projecteur sur l’énorme travail et la générosité dont font part tous ces bénévoles.
Nous avons donc sélectionné des recettes de saison pour chaque mois, que j’ai ensuite préparé et shooté pour intégrer au fameux calendrier que vous pouvez télécharger juste ici !

Ça a été un énorme plaisir pour moi de participer à ce projet. Et pouvoir mettre à contribution mon travail pour de belles initiatives comme celle-ci est très important. J’espère que ces recettes vous plairont, que vous aurez envie de les imprimer, de les accrocher dans votre cuisine et surtout de les refaire chez-vous. Mais j’espère aussi que cela vous sensibilisera encore un peu plus sur le travail des Banques Alimentaires, de ses bénévoles et que vous aurez envie, vous aussi, de faire un petit geste lors des prochaines collectes nationales.

Enfin je tenais à terminer cet article en remerciant énormément Anne Etorre, sans qui je n’aurais surement pas pu participer à cette belle opération. Mais aussi Anne Hepner, Solène, Audrey, Michèle Cécile et Ėlodie des Banques Alimentaires avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger, et qui ont su me faire confiance sur ce projet.







⎨Concours⎬Tarte rose aux pommes pochées au sirop de fleur de sureau

Bon… à défaut d’avoir un Valentin pour m’offrir un beau bouquet de roses en cette journée des amoureux, en même temps c’est tellement surfait (remarque de célibataire je l’avoue haha), je me suis dit qu’il n’y avait aucune raison pour que je ne me fasse pas un petit cadeau à moi même. Et quoi de mieux qu’une bonne pâtisserie maison pour une gourmande comme moi ?! Bon même si je n’ai pas d’amoureux sous la main, rien ne m’empêche de me mettre dans l’ambiance et de me préparer un petit quelque chose qui célèbre la Saint Valentin, et qui par la même occasion pourrait vous inspirer si vous aussi vous voulez vous faire plaisir ou faire plaisir à votre moitié. Du coup, pour cette nouvelle recette, l’idée était toute trouvée, presque une évidence même. Une tarte rose bien sûr ! J’avais vu passer cette tendance l’année dernière mais je n’avais jamais tenté d’en réaliser, c’est maintenant chose faite. Alors vu comme ça cela parait hyper compliqué, mais en fait il suffit juste d’être un peu patient (un peu comme avec l’amour non ?). Et autant vous dire que ça en vaut vraiment la peine une fois qu’on croque dans ce véritable mille feuilles de pommes… Rien que de vous en parler ça me donne envie de reprendre une part (et oui c’est l’avantage quand on se fait une tarte et qu’on est seule, on peut se resservir sans problème haha). Bref… pour cette nouvelle recette, je suis partie de la recette classique de la tarte rose que j’ai twisté à ma façon en faisant légèrement pocher les pommes dans un sirop de fleur de sureau. Cela apporte une petite douceur en plus, et puis je suis totalement fan de la fleur de sureau donc ça me donnait juste une excuse pour en utiliser dans ma recette.

En plus de vous offrir cette petite recette, je me suis dit que j’allais vous faire un autre cadeau. Car oui, la Saint Valentin c’est la journée où on célèbre les personnes qu’on aime. Et vous savez quoi ? Moi je VOUS aime. Vous êtes chaque jour de plus en plus nombreux à suivre mes aventures par ici, ou sur Instagram, et vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me fait chaud au coeur. Lire vos petits commentaires, répondre à vos questions, échanger avec vous sur tout et n’importe quoi… Je me dis que j’ai bien de la chance de vous avoir et qu’il faut parfois aussi vous remercier d’être toujours présents après toutes ces années (bah oui, ça fait presque 5 ans quand même…).
Du coup, pour cette jolie petite surprise, je me suis associée à Lomography, vous savez la marque d’appareils photos et accessoires qui défend la photographie argentique expérimentale et créative. Et bien avec Lomography nous avons décidé de vous offrir la chance de gagner un Lomo’Instant Automat Cabo Verde, un appareil instantané super créatif, facile d’utilisation, compact et fun ! De quoi réaliser de beaux clichés de vous et votre moitié, ou comme moi, d’immortaliser sur papier glacé vos pâtisseries préférées. On n’est pas sympa franchement ?
Pour tenter votre chance il vous suffit de cliquer ici et de remplir le petit formulaire (rien de bien compliqué, promis). Vous avez jusqu’au 28 Février pour participer. Le gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires, annoncé juste ici et contacté par email.

CONCOURS TERMINÉ ! 
Mille mercis pour vos TRÈS nombreuses participations ! Je suis ravie que ce petit concours vous ait plu et j’espère pouvoir vous en proposer d’autres comme celui-ci à l’avenir. Après tirage au sort c’est Isabelle HENRY qui a été désignée grande gagnante de ce concours. Félicitation à vous Isabelle, nous vous contactons par mail très vite.

Bon maintenant que vous avez participé, passons aux choses sérieuses avec ma petite recette de tarte rose aux pommes pochées au sirop de fleur de sureau.

Ingrédients pour une tarte de 22cm de diamètre :
Pour la pâte :
• 250g de farine
• 125g de beurre
• 80g de sucre en poudre
• 1 jaune d’oeuf
• 2 cuillères à soupe d’eau glacée
• 1 pincée de sel

Pour la garniture :
• 4 grosses pommes royal gala bio (important car on garde la peau des pommes)
• le jus d’un citron
• 1,20l d’eau
• 100g de sucre en poudre
• 4 cuillères à soupe de sirop de fleur de sureau
• 40g de beurre
• 20g de sucre de coco

Préparation :
Étape 1 -> la pâte
Tamiser la farine puis incorporer le beurre et le sel.
Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange, ajouter le jaune d’oeuf, l’eau et le sucre.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 2 heures.

Étape 2 -> la garniture
Couper les pommes en quartiers puis ôter le coeur et les pépins.
Couper chaque quartiers en fines lamelles puis les déposer dans un saladier.
Arroser les lamelles de jus de citron, pour empêcher l’oxydation.
Réitérer l’opération avec les autres pommes.
Dans une casserole, porter à ébullition l’eau, le sucre et le sirop de fleur de sureau.
Verser les lamelles de pommes dans la casserole et laisser cuire environ 8 minutes à feu doux.
Egoutter les pommes, puis réserver.

Étape 3 -> le montage
Préchauffer le four à 190°C.

Foncer le moule à tarte et enfourner pour une quinzaine de minutes. Réserver.
Faire fondre le beurre puis ajouter le sucre et mélanger.
Badigeonner la moitié du mélange sur le fond de tarte précuit.
Sur le plan de travail, déposer une lamelle de pommes, puis une autre à côté en chevauchant la précédente.
Disposer une dizaine de lamelles afin d’obtenir une grande bande puis enrouler la sur elle-même jusqu’à former la base de la rose.
Disposer cette rose au centre de la tarte, puis enrouler les autres lamelles autour de ce coeur tout en continuant à chevaucher la précédente lamelle à chaque fois.
Réitérer l’opération jusqu’à remplir le fond de tarte.
A l’aide d’un pinceau, badigeonner les lamelles de pommes du reste de mélange beurre – sucre de coco.
Enfourner pendant 30 minutes.
Saupoudrer de sucre glace avant de servir.







Tarte rustique panais, carottes, châtaignes et oignons confits au sirop d’érable

Je ne sais pas chez vous mais par ici ça commence à sentir bon les fêtes de fin d’année… J’ai commencé à réfléchir à mon menu de réveillon (oui il était temps haha) et je me suis dit que ce serait sympa de partager avec vous une idée recette à laquelle j’ai pensé. Alors si vous êtes à la recherche d’une recette de chapon farci, désolée de vous décevoir mais ce n’est pas au programme. Par contre, si vous recherchez une petite recette sympa, originale, gourmande, avec de bons légumes et hyper simple à préparer, je pense avoir ce qu’il vous faut ! Parce qu’il n’y a pas que la volaille dans la vie, il y a les tartes aussi !

Pour celles et ceux qui ont l’habitude de me suivre, vous savez à quel point j’aime préparer mes pâtes à tarte maison. Mais il est vrai que ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde et d’autant plus au moment des fêtes lorsqu’on a aussi 50 toasts à tartiner, les huîtres à ouvrir et la bûche à préparer… Bref, pour se faciliter un peu la vie, on choisit de réaliser cette recette avec une pâte brisée au beurre frais Croustipate. On y ajoute quelques jolies carottes, du panais, des châtaignes, et des oignons doucement confits au sirop d’érable… Mmmmh rien que de vous en parler, j’en envie d’en refaire une. Allez, trêve de bavardage, car je sens que vous aussi vous aimeriez bien en préparer une !

Ingrédients pour une tarte de 6 personnes :
• 2 pâtes brisées au beurre frais Croustipate
• 2 panais
• 3 carottes
• 3 gros oignons
• 15cl de sirop d’érable
• 80 g de châtaignes cuites + 20g pour le dressage
• 20 g de beurre
• Sel, poivre
• 1 jaune d’oeuf pour la dorure

Préparation :
Éplucher les panais et les carottes, puis les couper en lamelles.
Éplucher et émincer les oignons.
Faire revenir les oignons dans une noisette de beurre jusqu’à ce qu’ils soient translucides.
Incorporer les châtaignes émiettées et ajouter le sirop d’érable.
Laisser cuire quelques minutes, puis les retirer de la poêle lorsqu’ils commencent à caraméliser. Réserver.
Dans la même poêle, faire fondre le reste de beurre et faire revenir les lamelles de panais et de carottes pendant 15 minutes, en retournant les lamelles régulièrement.
Préchauffer le four à 180 °C.
Dérouler une pâte puis étaler le mélange oignons – châtaignes au sirop d’érable en laissant un bord de 4 cm.
Disposer dessus les lamelles de panais et de carottes.
Rabattre la pâte sur la garniture. Saler et poivrer.
Ajouter quelques brisures de châtaignes.
Dérouler la seconde pâte et réaliser des décorations: feuilles, flocons, étoiles,… à l’aide d’un emporte pièce.
Battre le jaune d’oeuf, badigeonner le bord de la tarte à l’aide d’un pinceau, puis déposer les décorations réalisées avec la pâte par dessus.
Badigeonner de nouveau de jaune d’oeuf.
Glisser la tarte sur une plaque de cuisson et enfourner 30 minutes.

Article sponsorisé







Tarte rustique aux quetsches et au thym

Enfin de retour sur le blog après quelques semaines de vacances à La Rochelle, dont je vous reparlerai très vite par ici ! Des vacances bien chouettes, puisque j’ai enfin pu faire le plein de soleil, chose qui n’était clairement pas possible à Paris… Bref, le pied ! Mais je ne vais pas vous mentir, je suis quand même bien contente d’être rentrée à la maison car il y a une chose qui me manquait terriblement pendant ces vacances : c’était ma cuisine ! Du coup, à peine rentrée, il a fallu que je passe derrière les fourneaux pour pallier ce manque que j’avais depuis 2 semaines. Je suis allée chez mon primeur préféré et j’ai vu qu’il avait de belles petites quetsches ! Un fruit que j’aime beaucoup mais que bizarrement je cuisine très peu. Je me suis donc dit que c’était l’occasion de rendre justice à cette belle petite prune et de la sublimer dans une de mes recettes. Pour la touche d’originalité, je l’ai associé à du thym. Alors pour celles et ceux à qui cela pourrait faire peur, je vous le dis tout de suite, le thym ne se sent pas trop. Je vous rassure, on n’a pas l’impression de manger une salade lorsqu’on déguste cette tarte haha ! Mais cela apporte une petite touche sympa. Je ne sais pas vous mais moi j’adore ajouter des herbes un peu partout, parfois ça marche, d’autre fois non mais avec cette recette je peux vous assurer que vous ferez carton plein !

Ingrédients :
Pour la pâte :
• 150g de beurre
• 45g de poudre d’amandes
• 85g de maizena
• 1 pincée de sel
• 120g de sucre glace
• 2 petits oeufs (environ 80g)
• 290g de farine

Pour la garniture :
• 600g de quetsches
• 20g de sucre roux
• 1 c. à c. bombée de maïzena
• 1/2 c. à c. de cardamome
• 2 c. à s. de jus de citron vert
• 1 pincée de sel
• 2 branches de thym

Pour le dressage :
• 1 jaune d’oeuf
• du sucre roux
• quelques branches de thym

Préparation :
Étape 1 -> la pâte
À l’aide d’un robot muni de la feuille, travailler le beurre jusqu’à lui donner une consistance de pommade.
Ajouter la poudre d’amandes, la maïzena, le sel et le sucre glace puis mélanger.
Incorporer la moitié des oeufs et la moitié de la farine. Mélanger environ 1 minute.
Ajouter le reste d’oeuf et de farine puis mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Former une boule avec la pâte puis l’aplatir légèrement.
Envelopper la pâte dans du film alimentaire et laisser reposer au frais au minimum 1 heure.

Étape 2 -> la garniture
Couper les quetsches en deux, retirer le noyaux puis couper chaque moitié en deux.
Réitérer l’opération avec toutes les quetsches puis les placer dans un bol.
Ajouter le sucre roux, la maïzena, la cardamome, le jus de citron vert, le sel et les branches de thym.
Bien mélanger afin que les quetsches soient entièrement enrobées.
Laisser macérer pendant une vingtaine de minutes.

Étape 3 -> le dressage
Préchauffer four la 190°C.
À l’aide d’une rouleau, étaler la pâte sur une feuille de papier cuisson.
Puis disposer les quartiers de quetsches sur la pâte en commençant par l’extérieur.
Attention à bien laisser un bord d’environ 5cm.
Rabattre la pâte sur les quetsches.
Battre le jaune d’oeuf puis, à l’aide d’un pinceau, en recouvrir le pourtour de la pâte.
Parsemer la pâte de sucre roux et disposer quelques branches de thym sur les quetsches.
Enfourner pour 30 minutes.

À déguster encore un peu chaud, c’est meilleur ; )







[Concours] Tarte à la pistache et son curd citron vert, gingembre et pamplemousse de Floride

Il semblerait que le froid et la grisaille ne soient toujours pas décidés à prendre congés. Et franchement je ne sais pas vous mais moi je commence à être en manque de soleil, de chaleur, de vitamines C et peut-être un peu de vacances aussi (mais là je m’égare peut-être un peu haha). Bref, l’hiver est loin d’être terminé et il faut trouver des solutions pour faire le plein d’énergie en attendant l’arrivée du printemps. Et pour ça j’ai l’ingrédient idéal : le pamplemousse de Floride ! Rien qu’à l’évocation de son nom, ce fruit nous envoie direct sous les cocotiers. En plus d’être doux, juteux et sucré, le pamplemousse de Floride est bourré de vitamines A et C, de potassium, de fibres,… en somme tout ce dont notre corps a besoin pour être reboosté ! Et pour changer du traditionnel pamplemousse au sucre qu’on mange à la cuillère, je me suis dit qu’il fallait que j’imagine une recette qui saurait sublimer ce fruit boosteur de moral et nous aider à faire le plein de vitalité, le tout avec une bonne dose de gourmandise, bien sur. Je vous ai donc préparé une délicieuse recette de tarte avec une base de pâte sablée à la pistache et un curd maison au pamplemousse de Floride, citron vert et gingembre, qui (sans trop me vanter) est à se damner.

Et il semblerait que je ne sois pas la seule adepte du pamplemousse de Floride puisque l’une des cantines healthy les plus tendances de Paris, j’ai nommé le Season, a décidé de mettre ce délicieux agrume à l’honneur de sa carte du 21 janvier au 21 Mars. Le restaurant a créé 2 recettes ultras vitaminées à l’image du reste de sa carte. Pendant ces deux mois, vous aurez donc la possibilité de tester le H1 : un jus à base d’orange, citron et pamplemousse de Floride, ainsi que le Florida Cake : un délicieux gâteau au jus et zestes de pamplemousse de Floride. Rien que de vous en parler, j’en salive encore…

D’ailleurs, c’est bien beau de vous en parler mais ça vous dirait d’y aller pour goûter tout ça ?
Et bien, ça tombe plutôt bien car j’ai la chance de pouvoir offrir à l’un d’entre vous un brunch pour 2 personnes chez Season ! Pour savoir comment participer, rendez-vous en bas de cet article.

Et en attendant voici la fameuse recette de ma tarte pistache et son curd citron vert, gingembre et pamplemousse de Floride.

Ingrédients pour 8 personnes :
Pour la pâte :
• 200g de farine
• 75g de poudre de pistache
• 125g de beurre
• 80g de sucre en poudre
• 1 jaune d’oeuf
• 2 cuillères à soupe d’eau glacée
• 1 pincée de sel

Pour le curd :
• les zestes d’un citron vert
• 2cm de gingembre frais râpé
• 3 oeufs
• 150g de sucre en poudre
• le jus d’un pamplemousse de Floride (environ 180g)
• 160g de beurre

Préparation :
Etape 1 -> le fond de tarte
Tamiser la farine puis incorporer la poudre de pistache, le beurre et le sel.
Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange, ajouter le jaune d’oeuf, l’eau et le sucre.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 1 heure.

Etape 2 -> le curd
Dans une casserole, verser les zestes de citron vert et le gingembre râpés.
Incorporer les œufs et le sucre.
Mélanger le tout puis ajouter le jus de pamplemousse filtré.
Porter la casserole à feu doux sans cesser de remuer.
Continuer à mélanger jusqu’à ce que la crème épaississe et obtienne une belle densité.
Lorsque la crème commence à frémir, la retirer du feu.
Immédiatement après cuisson, filtrer la préparation à l’aide d’un chinois.
Laisser reposer quelques minutes puis incorporer le beurre.
Emulsionner au mixeur plongeur.
Mettre la crème au frais pendant 2 heures.

Etape 3 -> le dressage
Préchauffer le four à 190°C.
Etaler la pâte sur le plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Beurrer et fariner le moule, puis le foncer avec la pâte.
Piquer le fond à l’aide d’une fourchette.
Disposer une feuille de papier sulfurisé et des billes de cuisson.
Puis enfourner pendant environ 20 minutes.
Garnir le fond de tarte de curd de pamplemousse, citron, gingembre.
Lisser la surface à l’aide d’une spatule.

Pour terminer, vous pouvez parsemer un peu de noix de coco râpée sur la tarte ou ajouter des rondelles de citron vert confit.

CONCOURS

Pour tenter de remporter un brunch pour 2 personnes chez Season, rien de bien compliqué ! Il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article en répondant à cette simple question :

« Avec qui aimeriez-vous partager ce brunch ultra vitaminé ?« 

Vous avez jusqu’au 17 Février pour participer. Le gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires.

Voici d’ailleurs un petit aperçu de ce qui vous attend là-bas… Alors qu’est ce que vous attendez pour participer ?

CONCOURS TERMINÉ

Un énorme merci à tous pour vos nombreuses participations et tous vos petits mots adorables sur cette recette. Je suis vraiment ravie qu’elle vous plaise. Après tirage au sort, j’ai le plaisir d’annoncer que Jess (commentaire du 16 février 2017 à 18 h 48 min) est l’heureuse gagnante du brunch pour 2 personnes chez Season.

Encore merci à tous et promis je reviens très vite avec une nouvelle recette et des belles surprises pour vous !







Linzer Torte

Il y a quelques jours, j’ai eu le plaisir de recevoir un petit colis gourmand de la part de Nespresso. Celui-ci contenait les dernières nouveautés de la gamme Variations. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore Variations, il s’agit d’une gamme gourmande qui mêle des arômes naturels à ceux du Grand Cru Livanto.
Cet hiver, Nespresso a choisi de nous plonger dans un univers inspiré de la magie d’un Noël en Autriche grâce à des créations inspirées des pâtisseries traditionnelles les plus raffinées : l’Apfelstrudel, la Linzer Torte et la Sachertorte. Un voyage sensoriel où la douceur des pâtisseries autrichiennes côtoie la chaleur d’un café Nespresso. Et autant vous dire que pour une fan de café et une gourmande comme moi, cette gamme est vraiment idéale.

Et donc en plus de ces petites nouveautés, Nespresso m’a également envoyé tout plein d’ingrédients et un petit mot me mettant au défi de réaliser l’une des pâtisseries qui l’a inspiré pour ses dernières créations. N’étant pas du genre à avoir froid aux yeux, j’ai accepté ce défi et me suis lancée dans la réalisation d’une Linzer Torte : tarte traditionnelle composée de confiture de groseille ou de framboises et facilement reconnaissable avec son joli tressage.
Bon pour le joli tressage on repassera (il va vraiment falloir que je m’entraine pour la prochaine fois) mais pour le goût tout est là ! Cannelle, clou de girofle, zeste de citron et confiture de framboise, un doux mélange de saveurs qui sent bon noël et dont vous me donnerez des nouvelles !

Ingrédients pour une tarte de 20cm de diamètre :
Pour la pâte :
• 250g de farine de sarrasin
• 100g de poudre d’amandes
• 1 c. à café de cacao en poudre non sucré
• 1/2 c. à café de cannelle en poudre
• 2 pincées de clou de girofle en poudre
• les zestes d’un citron bio
• 200g de beurre froid coupé en morceaux
• 60g de sucre en poudre
• 2 jaunes d’oeufs
• 1 c. à soupe de rhum ambré
• 2 c. à soupe d’eau glacée

Pour la garniture :
• 250g de confiture de framboises


Préparation :
Etape 1 -> la pâte à tarte
Dans un bol, mélanger la farine, la poudre d’amande, le cacao, la cannelle, le clou de girofle et les zestes de citron.
Ajouter le beurre puis mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange et y ajouter le sucre, les jaunes d’oeufs, le rhum et l’eau.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 1 heure.

Etape 2 -> la garniture
Prélever 3/4 de la pâte et l’étaler sur le plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Chemiser le moule à tarte puis garnir de confiture de framboises jusqu’au 3/4.

Etape 3 -> le dressage
Préchauffer le four à 180°C.
Aplatir la pâte restante et découper des bandes d’environ 1,5 cm de largeur.
Les disposer sur la confiture en les entrecroisants afin de former un joli tressage.
Couper la pâte qui déborde.
Enfourner pour environ 45 minutes.
Laisser refroidir puis démouler.







Tarte figues, chèvre et oignons caramélisés

Ca y est le blog fait sa rentrée ! Me voilà enfin de retour après une petite semaine de vacances et une reprise du boulot un peu intense. Je vous concocte pas mal de petites surprises à venir d’ici la fin de l’année et l’article d’aujourd’hui en fait partie.

Pour ceux qui suivent mes aventures sur Instagram, vous avez du remarquer que début septembre j’avais passé une journée en cuisine avec l’équipe de Frichti. Vous savez ce petit livreur de bonheur qui vous apporte des bons plats faits maison, votre petit déjeuner ou même l’apéro, au bureau ou à la maison. Et bien je peux enfin vous révéler que cette journée en cuisine était le fruit d’un beau projet culinaire réalisé avec Frichti. J’ai imaginé pour eux une délicieuse recette de tarte qu’il sera possible de commander sur le site de Frichti aujourd’hui et demain (et peut-être même encore plus tard si vous êtes sages) ! Et oui chers amis parisiens, boulonnais et Isséens (j’avoue j’étais partie pour écrire Issy-moulinois mais j’ai finalement regardé sur google) vous allez afin pouvoir gouter à ma cuisine et vous faire livrer ma recette directement chez vous. Elle est pas belle la vie ?!
Je vous entends venir « Rooh encore un truc qu’on ne peut faire que sur Paris, c’est toujours la même chose… » Bon c’est un peu vrai, mais pas totalement pour cette fois car j’ai pensé à vous petits lecteurs qui n’habitez pas Paris ! J’ai décidé de vous livrer la recette de cette jolie petite tarte afin que vous puissiez la refaire chez vous ! C’est sympa non ?

Bon allez je vous laisse avec ma recette, moi j’ai des livraisons à faire pour ce midi… 😉

frichtixplusunemiette - Tarte figues,chèvre,oignonPlusunemietteXFrichti - Tarte
Ingrédients pour une tarte de 6 personnes :
 1 Pâte brisée
• 250g d’oignons
• Huile d’olive
• 40g de sirop d’érable
• 150g de chèvre frais
• 650g de figues (bio ou alors bien nettoyées)
• Quelques feuilles de basilic
• Noix
• Fleur de sel
• Poivre du moulin

Tarte - ingrédientsFrichti team X Plus une mietteFrichti X Plus une miette cooking

Préparation :
Étape 1 -> la pâte brisée
Abaisser la pâte brisée dans un moule à tarte et la faire cuire à blanc 20 minutes à 180°C.

Astuce : Quand vous faites cuire une pâte à tarte à blanc, pensez y appliquer un poids pour ne pas qu’elle gonfle. Par exemple, de vieux haricots secs sur une feuille de papier sulfurisé.

Étape 2 -> les oignons caramélisés
Éplucher, émincer et poêler les oignons avec un trait d’huile d’olive.
Une fois les oignons translucides, verser le sirop d’érable et laisser compoter quelques minutes. Puis réserver dans un bol.

Étape 3 -> les figues rôties
Dans la même casserole, poêler les figues coupées en 2 avec de l’huile d’olive.
Les réserver dans une assiette en ajoutant de la fleur de sel et du poivre.

Étape 4 -> le dressage
Une fois tous les éléments bien refroidis, étaler la compoté d’oignons sur le fond de tarte, émietter le chèvre, disposer les figues rôties face coupée vers le haut.
Disposer quelques feuilles de basilic, des morceaux de noix.
Saler, poivrer.

FrichtiXPlusunemiette - Tarte







Tarte à la crème de pistache et fruits rouges

Chose promise, chose due ! Après vous avoir fait baver sur instagram, je vous livre enfin la recette de ma fameuse tarte à la crème de pistache et fruits rouges. Un petit délice à déguster tout au long de l’été avec les amis ou la famille. Et en plus d’être plutôt bonne, elle est surtout très simple à réaliser donc plus aucune excuse pour ne pas y céder !

Allez hop, plus un mot, on file aux fourneaux !

Tarte pistache fruits rouges - Plus une miette dans l'assietteTarte pistache fruits rouges - Plus une mietteTarte pistache fruits rouges / Plus une miette dans l'assiette

Ingrédients :
Pour la pâte :
• 250g de farine
• 125g de beurre
• 80g de sucre en poudre
• 1 jaune d’oeuf
• 1 cuillère à soupe d’eau glacée
• 1 pincée de sel

Pour la crème de pistache :
• 100g de pistache non salées
• 100g de beurre
• 100g de sucre glace
• 2 œuf
• 1 c à café de maïzena

Pour la chantilly :
• 10cl de crème liquide
• 200g de mascarpone
• 3 cuillères à soupe bombées de sucre glace
• les graines d’une gousse de vanille

Pour le dressage :
• fraises
• mûres
• myrtilles
• framboises
• quelques feuilles de menthe

Tarte pistache fruits rouges - IngrédientsTarte pistache fruits rouges - Dressage
Préparation :
Étape 1 -> la pâte
Tamiser la farine puis incorporer le beurre et le sel.
Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange, ajouter le jaune d’oeuf, l’eau et le sucre.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 1 heure.

Étape 2 -> la crème de pistache
Réduire les pistaches en poudre à l’aide d’un mixeur.
Verser la poudre de pistache dans un bol puis incorporer le beurre coupé en morceaux et le sucre glace.
Mélanger jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Incorporer les oeufs un par un puis ajouter la maïzena.
Bien mélanger.
Réserver au frais.

Étape 3 -> la chantilly
Verser la crème liquide et la vanille dans le bol d’un robot puis monter le tout en chantilly.
Incorporer la mascarpone puis battre de nouveau tout en ajoutant progressivement le sucre jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Conserver au frais jusqu’à utilisation.

Étape 4 -> le montage
Préchauffer le four à 170°C.
Etaler la pâte sur le plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Beurrer et fariner le moule, puis le chemiser avec la pâte.
Piquer le fond à l’aide d’une fourchette.
Enfourner pour environ 10 min.
Une fois le fond de tarte légèrement précuit ajouter la crème de pistache puis enfourner de nouveau pendant 20 à 25 minutes.
Une fois la tarte cuite, la laisser refroidir complètement.
Dresser la chantilly à l’aide d’une poche à douille.
Puis parsemer le tout de fraises, mûres, myrtilles et framboises.
Ajouter quelques feuille de menthe.

Tarte pistache fruits rouges / Plus une mietteTarte pistache fruits rouges par Plus une miette dans l'assietteTarte pistache fruits rouges par Plus une mietteTarte pistache fruits rouges by Plus une miette