Étiquette : poivron

Salade de riz d’été

S’il y a bien une chose que j’adore me préparer lorsqu’il fait bien chaud en été, ce sont de bonnes petites salades. Toujours très rafraîchissantes, elles sont aussi le meilleur moyen d’expérimenter de nouvelles saveurs et de nouvelles associations de goût. Je ne sais pas vous mais moi par exemple j’adore le combo salade de tomates avec pêches, basilic et burrata. Ou encore le mélange concombre, fraises et menthe. Bref, vous l’aurez remarqué, j’adore le sucré/salé.

Je me suis dit que vous aussi ça devait peut-être vous plaire ce genre d’associations. Alors plutôt que de dévorer une énième salade dans mon coin, j’ai décidé de partager une petite recette avec vous. Et ça tombait plutôt bien d’ailleurs, car il y a quelques jours, Taureau Ailé m’a proposé de réaliser une recette avec leur riz Kamâlis, primé meilleur riz du monde. Il est super parfumé, et en salade froide il fonctionne à merveille. Pour ma recette, j’ai décidé de l’associer à du poivron, du maïs, du concombre, et du chèvre frais. Pour la petite note sucrée/salée, j’ai ajouté à ma recette de délicieux pickles de cerise. Vous m’en direz des nouvelles.

Ingrédients pour 4 personnes :
• 250ml d’eau
• 1 grosse cuillère à soupe de gros sel
• 100ml de vinaigre de cidre
• 150g de cerises
• Quelques branches de romarin
• 200g de riz Kamâlis
• 1 poivron vert
• 200g de maïs en conserve
• 1/2 concombre
• 2 oignons nouveaux
• 1 petit piment jalapeño
• 4 petites poignées de pousses d’épinard
• 100g de chèvre frais
• 1 citron vert
• 4 c. à soupe d’huile d’olive
• 2 c. à soupe de vinaigre de cidre
• Sel
• Poivre

Préparation :
Étape 1 -> les pickles de cerises
La veille, verser l’eau et le sel dans un bocal préalablement stérilisé.
Ajouter le vinaigre de cidre et mélanger.
Rincer, découper en deux et dénoyauter les cerises.
Les plonger dans le bocal puis ajouter quelques branches de romarin.
Refermer le pot et placer au réfrigérateur au minimum une nuit.

Étape 2 -> les cuissons
Cuire le riz selon les instructions sur le sachet.
Rincer puis découper le poivron en petit dés.
Dans une poêle légèrement huilée, faire revenir les poivrons et le maïs pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.
Égoutter le riz puis le rincer quelques minutes à l’eau froide pour le refroidir.
Égoutter de nouveau.

Étape 3 -> l’assemblage
Rincer et couper le concombre en petits dés.
Émincer les oignons nouveaux et le piment jalapeño.
Disposer une poignée de pousse d’épinard dans 4 bols.
Ajouter une portion de riz, le mélange poivron vert – maïs, et le concombre.
Ajouter quelques cerises pickles qui auront marinées durant la nuit.
Parsemer de quelques lamelles d’oignon nouveau et de piment jalapeño.
Émietter un peu de chèvre frais par dessus.
Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, le jus du citron vert, le vinaigre de cidre, un peu de sel et du poivre.
Puis verser cette sauce sur les bols.

Article sponsorisé

Fregula sarda alle vongole

En ce moment, je ne sais pas pourquoi mais j’ai une véritable passion pour les palourdes, les coques, et les crustacés de manière générale haha. Les spaghetti alle vongole ont toujours été un de mes plats italiens préférés et j’avoue que lorsque je vais au restaurant et que ce plat est à la carte c’est souvent vers celui-ci que je vais me diriger (allez, avouez, vous aussi vous connaissez ça). Bref, il y a quelques jours, je me suis dit qu’il était peut être temps d’essayer d’en faire à la maison. Du coup, je me suis lancée dans la préparation d’un bon plat de pasta, et chose qui m’a plutôt surpris, c’est une recette qui est super simple à préparer. Les crustacés ou les poissons sont des ingrédients qui « m’effraient » un peu parfois car j’ai toujours peur de rater la cuisson et de ne pas rendre justice à un bon produit… Mais finalement une fois qu’on se lance et qu’on respecte bien les temps de cuisson c’est un véritable jeu d’enfant. Après avoir dégusté mes fameuses linguine (oui je n’avais pas de spaghetti à la maison) alle vongole je me suis dit qu’il serait peut être sympa de tester d’autres recettes avec les palourdes.

Je suis donc passée chez RAP, surement la meilleure épicerie italienne de Paris, pour chercher un peu d’inspiration et surtout trouver les pâtes qui allaient être au centre de ma recette et s’associer avec mes petites palourdes. Et mon coeur s’est arrêté sur la fregula sarda ou fregola, une pâte typique de sardaigne réalisée à base de semoule de blé dur et d’eau. Je n’en avais encore jamais fait à la maison, du coup je me suis dit que c’était l’occasion. Comme le résultat était plutôt pas mal, voire même délicieux, j’ai décidé de vous partager la recette par ici. Il s’agit donc de fregula sarda aux palourdes et sauce tomate.

Ingrédients pour 2 personnes :
• 200g de fregula sarda
• 350g de palourdes ou coques
• 1/2 poivron rouge
• 1/2 oignon
• 2 gousses d’ail
• 10cl de vin blanc
• 20cl de purée de tomate
• Huile d’olive
• Sel
• Poivre
• Basilic

Préparation :
Tremper les palourdes pendant 20 minutes dans de l’eau fraîche afin de les nettoyer.
Retirer l’eau puis réserver.
Dans un casserole, porter à ebullition 1,5 litre d’eau salée.
Ajouter les fregula et laisser cuire entre 8 et 10 minutes (selon si vous les préférez plus ou moins al dente).
Pendant ce temps, émincer l’oignon et l’ail.
Couper le demi poivron rouge en petits morceaux.
Dans une poêle, verser 2 cuillères à soupe d’huile d’olive puis faire revenir l’oignon, l’ail et le poivron rouge pendant quelques minutes.
Ajouter ensuite le vin blanc, puis la purée de tomate.
Laisser mijoter environ 5 minutes.
Verser une louche d’eau de cuisson des pâtes dans la poêle, ajouter les palourdes.
Couvrir et laisser cuire pendant 3 à 4 minutes en mélangeant de temps en temps.
Égoutter les pâtes puis les verser dans la poêle.
Saler, poivrer et mélanger.
Servir avec quelques feuilles de basilic et un filet d’huile d’olive







Minis quiches à la crème de poivron, aubergine à l’huile d’olive et chèvre frais avec Superproducteur

Il y a quelques semaines, j’ai fait la découverte de Superproducteur, une toute nouvelle marque food française dont l’objectif est de (re)mettre en avant le savoir-faire artisanal de petits producteurs français et italiens. Le but : fédérer sous une même marque des artisans plein de talents, mais qui ne disposent pas de moyens suffisants pour se faire connaître et se développer. A l’origine de cette belle initiative, il y a Pauline et Frank qui ont eu la gentillesse de me faire découvrir leurs produits et de répondre à mes quelques questions :

  1. Pauline et Frank, comment s’est faite votre rencontre ?

Pauline : Nous nous sommes rencontrés il y a dix ans sur les bancs de l’école… nous ne nous sommes plus quittés depuis. Passionnés par l’entrepreneuriat, nous avons pu tester notre collaboration à travers divers projets… dont un projet sportif et culturel un peu fou en 2007, qui avait abouti sur la création d’un ouvrage de bandes-dessinées franco/sud-américain aux éditions Dargaud.

  1. Comment est née l’idée de Superproducteur ?

Pauline : Superproducteur est né de l’observation de nos grand-mères respectives, l’une italienne (Frank), l’autre de l’ouest de la France (Pauline). Chacune réalisait des bocaux en pleine saison pour conserver pendant longtemps les trésors du jardin. C’est également en observant les chefs du groupe Ducasse réaliser leurs délicieux bocaux (citron confit de Menton, ail confit etc.) que l’idée nous est venue. Les chefs sélectionnaient les meilleurs légumes du marché et les transformaient avec une totale maîtrise pour en tirer le meilleur pour leurs condiments, sauces etc. Nous avons donc voulu proposer des bocaux à partir d’ingrédients de saison, qui se dégustent très simplement (sur un toast à l’apéritif ou sur une grande tartine pour le déjeuner/le dîner) et qui permettent également de réaliser des préparations culinaires goûteuses.

  1. Pourquoi avoir sélectionné des producteurs exclusivement français et italiens ?

Frank : Pauline a travaillé dans de grandes maisons françaises de la gastronomie (Lenôtre puis le groupe Ducasse). Elle a nourri une exigence de qualité quasi-obsessionnelle. Nous nous sommes donc mis à la recherche d’artisans de talent pour réaliser nos recettes. Nous voulions au départ proposer des produits exclusivement français car nous souhaitions valoriser les savoir-faire de l’hexagone, et avons trouvé en France des artisans de qualité pour nos deux premières gammes : crème fines et rillettes, mais pas pour les légumes marinés. C’est en effet un savoir-faire spécifiquement italien. Nous nous sommes donc tout naturellement tournés vers nos voisins italiens – un clin d’œil aussi à mes origines. Ils réalisent vraiment de superbes produits et ont un tout autre savoir-faire.

  1. Comment se déroule le processus de création de vos produits ? J’imagine que vous portez une réelle importance à la saisonnalité et aux produits locaux ?

Frank : Pauline crée toutes les combinaisons culinaires pour nos trios. Elle adore associer les saveurs. Elle s’est formée en cuisine pour maîtriser précisément les procédés de fabrication.

Pauline : Nous ne souhaitons travailler que des produits de pleine saison car c’est le moment où ils sont les meilleurs. Nous suivons le rythme de la nature et utilisons des matières premières qui ne viennent pas du bout du monde.  Il y déjà tellement de saveurs à exploiter localement…

  1. Après le trio Douceurs estivales et le Trio Saveurs d’Automne que nous réservez-vous ?

Frank : Nous avons sorti le 21 novembre un Supertrio Prestige composé de produits d’exception pour organiser un moment « festif » à la maison. A s’offrir ou à offrir pour les fêtes de fin d’année !

  1. Actuellement, où pouvons nous retrouver vos produits ?

Pauline : Tous nos produits sont disponibles sur notre site internet Superproducteur. Nous avons également deux revendeurs : La Grande Cave du Petit Ballon (43 rue du Rocher, à Paris), et Terroirs et Goûts (3 bis rue d’Aguesseau à Boulogne-Billancourt). D’autres points de vente sont en cours et seront prochainement référencés sur notre site.

  1. Votre entreprise est toute jeune, comment voyez vous l’avenir ? Quels sont vos projets ?

Pauline : Nous souhaitons valoriser toujours plus l’artisanat et les produits de qualité.  Nous préparons des nouveautés culinaires et travaillons également en ce moment sur une gamme de céramique avec le frère de Frank, Julien, qui est designer-céramiste (c’est aussi lui qui a créé le graphisme des produits Superproducteur). Le but est de créer une expérience de dégustation complète : des saveurs délicieuses et une belle vaisselle sur-mesure.

Frank : A plus long terme, pourquoi pas créer notre propre concept de magasin physique pour compléter l’expérience en ligne !

Supertrio saveurs d'automne
Pauline et Frank m’ont gentiment envoyé le Trio Saveurs d’Automne, composé d’un bocal de crème fine de poivrons, un autre d’aubergines à l’huile d’olive vierge extra et de rillettes de maquereaux à la moutarde bio. Les rillettes ont été dégustées bien vite, avec du pain. Moi qui d’habitude n’aime pas le maquereau, j’ai trouvé ces rillettes très bonnes, parfaites pour l’apéritif. Pour ce qui est de la crème de poivron et les aubergines, j’ai eu envie de les tester dans une de mes recettes. Je vous propose donc de découvrir aujourd’hui mes minis quiches à la crème fine de poivron, aubergine à l’huile d’olive et chèvre frais.

J’espère que cette petite recette vous plaira et pour la tester chez vous je vous propose un joli concours pour vous permettre de gagner un chèque cadeaux d’une valeur de 20 euros valable sur le site de Superproducteur.

Pour participer, rien de plus simple, il suffit de :
Laisser un commentaire sur cet article
Etre abonné à ma page Facebook Plus une miette dans l’assiette
Etre abonné à la page Facebook de Superproducteur

Le gagnant sera tiré au sort MARDI 23 DECEMBRE à 12H00

Concours SuperproducteurFélicitation à Lucile (commentaire numéro 8) qui remporte un bon cadeau de 20 euros valable sur le site de Superproducteur.
Lucile merci de m’envoyer un petit mail avec toutes tes coordonnées.
Encore merci à tous les participants. J’espère que cet article et ce concours vous auront donner envie d’en découvrir plus sur Superproducteur et leurs super bocaux !!

Quiche poivron - aubergine - chèvre par Plus une miette dans l'assietteQuiche poivron - aubergine - chèvre - Plus une miette dans l'assietteQuiche poivron - aubergine - chèvre frais - Plus une miette dans l'assiette
(suite…)