Tarte figues, chèvre et oignons caramélisés

Ca y est le blog fait sa rentrée ! Me voilà enfin de retour après une petite semaine de vacances et une reprise du boulot un peu intense. Je vous concocte pas mal de petites surprises à venir d’ici la fin de l’année et l’article d’aujourd’hui en fait partie.

Pour ceux qui suivent mes aventures sur Instagram, vous avez du remarquer que début septembre j’avais passé une journée en cuisine avec l’équipe de Frichti. Vous savez ce petit livreur de bonheur qui vous apporte des bons plats faits maison, votre petit déjeuner ou même l’apéro, au bureau ou à la maison. Et bien je peux enfin vous révéler que cette journée en cuisine était le fruit d’un beau projet culinaire réalisé avec Frichti. J’ai imaginé pour eux une délicieuse recette de tarte qu’il sera possible de commander sur le site de Frichti aujourd’hui et demain (et peut-être même encore plus tard si vous êtes sages) ! Et oui chers amis parisiens, boulonnais et Isséens (j’avoue j’étais partie pour écrire Issy-moulinois mais j’ai finalement regardé sur google) vous allez afin pouvoir gouter à ma cuisine et vous faire livrer ma recette directement chez vous. Elle est pas belle la vie ?!
Je vous entends venir « Rooh encore un truc qu’on ne peut faire que sur Paris, c’est toujours la même chose… » Bon c’est un peu vrai, mais pas totalement pour cette fois car j’ai pensé à vous petits lecteurs qui n’habitez pas Paris ! J’ai décidé de vous livrer la recette de cette jolie petite tarte afin que vous puissiez la refaire chez vous ! C’est sympa non ?

Bon allez je vous laisse avec ma recette, moi j’ai des livraisons à faire pour ce midi… 😉

frichtixplusunemiette - Tarte figues,chèvre,oignonPlusunemietteXFrichti - Tarte
Ingrédients pour une tarte de 6 personnes :
 1 Pâte brisée
• 250g d’oignons
• Huile d’olive
• 40g de sirop d’érable
• 150g de chèvre frais
• 650g de figues (bio ou alors bien nettoyées)
• Quelques feuilles de basilic
• Noix
• Fleur de sel
• Poivre du moulin

Tarte - ingrédientsFrichti team X Plus une mietteFrichti X Plus une miette cooking

Préparation :
Étape 1 -> la pâte brisée
Abaisser la pâte brisée dans un moule à tarte et la faire cuire à blanc 20 minutes à 180°C.

Astuce : Quand vous faites cuire une pâte à tarte à blanc, pensez y appliquer un poids pour ne pas qu’elle gonfle. Par exemple, de vieux haricots secs sur une feuille de papier sulfurisé.

Étape 2 -> les oignons caramélisés
Éplucher, émincer et poêler les oignons avec un trait d’huile d’olive.
Une fois les oignons translucides, verser le sirop d’érable et laisser compoter quelques minutes. Puis réserver dans un bol.

Étape 3 -> les figues rôties
Dans la même casserole, poêler les figues coupées en 2 avec de l’huile d’olive.
Les réserver dans une assiette en ajoutant de la fleur de sel et du poivre.

Étape 4 -> le dressage
Une fois tous les éléments bien refroidis, étaler la compoté d’oignons sur le fond de tarte, émietter le chèvre, disposer les figues rôties face coupée vers le haut.
Disposer quelques feuilles de basilic, des morceaux de noix.
Saler, poivrer.

FrichtiXPlusunemiette - Tarte

Smoothie bowls : les bols énergie

Après plusieurs semaines de recherche, d’essais et de travail, de longs mois d’attente et d’excitation, le grand jour est enfin arrivé !! Mon deuxième livre de cuisine est enfin dans les bacs pour mon plus grand bonheur, et j’espère aussi le votre !

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps par ici et sur Instagram, vous aviez pu remarquer que depuis quelques temps je réalisais pas mal de smoothie bowls… Et bien je vous l’avoue maintenant (mais sans réelle grande surprise pour vous haha) il s’agissait souvent de tests et parfois même de photos live de mes créations pour ce fameux livre qui est sorti le 17 août dernier. C’est non sans une certaine émotion que je vous présente donc mon deuxième petit bébé : Smoothie bowls les bols énergie publié aux Editions Marabout.

Smoothie bowl book - Plus une miette
Un livre contenant 30 recettes saines et gourmandes de smoothie bowls, à base de fruits mais aussi de légumes, pour vos petits déjeuners. Vous y trouverez également 3 recettes de granolas maison pour agrémenter vos créations. Je suis particulièrement fière de ce second livre car il représente vraiment mon univers et un projet que je porte depuis bientôt un an sur mes épaules. Et oui… un livre cela ne se fait pas du jour au lendemain. Entre le moment où tu proposes le sujet à ton éditeur et la sorti du livre il se passe souvent de nombreux mois. La publication d’un livre est le résultat d’un long travail, d’une collaboration intense et très enrichissante entre un auteur, une photographe et un éditeur. Un parcours créatif qui permet de graver sur papier glacé une idée, un concept longuement réfléchi.

Je profite également de cet article pour vous adresser un immense MERCI car si j’en suis là aujourd’hui c’est aussi beaucoup grâce à vous, votre présence et votre soutien depuis maintenant 3 belles années. Je n’aurais jamais imaginé en arriver là lorsque j’ai créé ce blog. Réussir à publier un premier livre était déjà un énorme rêve qui se réalisait mais alors un deuxième, c’est juste magique…donc vraiment merci, merci beaucoup !

J’espère sincèrement que ce deuxième livre dans lequel j’ai mis tout mon coeur, vous plaira autant que Tartes soleil. Les recettes sont vraiment simples et rapides à réaliser (10 minutes maximum je vous le promets), riches en saveurs et combleront même les irréductibles gourmands (j’ai quand même fait quelques recettes avec du chocolat ou du beurre de cacahuète !!). Et pour vous donner un petit avant-goût, voici une recette inédite ainsi qu’une petite vidéo réalisées rien que pour vous.


Smoothie bowls les bols energie - Plus une mietteSmoothie bowl ananas - pêche - fraise - Plus une miette
Smoothie bowl ananas – pêche – fraise

Ingrédients pour 1 bol :
• 1/3 d’ananas
• 1 pêche
• 6 fraises surgelées (mises aux congélateur la veille)
• 1 c. à café de jus de citron vert
• 100ml de lait de coco

Toppings :
• myrtilles
• framboises
• graines de sarrasin
• coco râpée

Préparation : 
Peler et couper l’ananas en morceaux.
Dénoyauter et couper la pêche en morceaux.
Mettre tous les ingrédients dans un blender et mixer jusqu’à consistance homogène.
Verser le smoothie dans un bol puis disposer les toppings.

Smoothie bowl ananas - pêche - fraise - Plus une miette dans l'assiettePlus une miette - Smoothie bowl ananas - pêche - fraise

Un weekend à San Sebastián

Il y a un peu plus d’un mois maintenant, j’ai eu la chance de partir à San Sebastián pour une expérience culinaire incroyable au coeur du pays basque espagnol. Ce séjour était l’occasion de découvrir le magnifique hôtel Maria Cristina mais également de partir à la rencontre d’une des plus grandes chefs françaises (que j’admire par dessus tout) j’ai nommé Hélène Darroze. La chef a décidé de poser ses valises à San Sebastián afin de concevoir pour le restaurant de l’hôtel un menu qui fait honneur à ses origines basques. C’est donc toute excitée, par cette première fois à San Se et surtout par cette fameuse rencontre avec Hélène Darroze, que je me suis envolée pour la capitale de la province du Guipuscoa en compagnie de la jolie Sabine.

Plane - Plus une mietteSanSebastian - Plus une mietteSanSebastian - Plus une miette dans l'assietteMaria Cristina lobby - Plus une miette
Dès notre arrivée à l’hôtel, ce fut un festival de « wouaaaah », « mon dieu… », « que c’est beau » et je vous en passe… C’était la première fois de ma vie que je séjournais dans un hôtel de ce standing et ça fait plutôt bizarre. On aurait dit une enfant à Disneyland Paris, j’étais tout simplement émerveillée par tout ce qui m’entourait. Avec ses 5 étoiles, l’hôtel Maria Cristina, fait parti des hôtels Luxury Collection, ce qui vous laisse un peu imaginer le rêve dans lequel j’étais. Enfin bref, après un petit aperçu du lobby, direction ma chambre pour déposer ma valise avant d’attaquer les choses sérieuses. Je ne vous mentirais pas en vous disant que la chambre était à l’image de l’hôtel : immense et magnifique, j’avais même droit à une jolie vue sur le fleuve Urumea !

Chambre Maria Cristina - Plus une mietteSanSebastian Food - Plus une miette
Une fois débarrassées de nos valises, nous nous sommes directement rendues au San Sebastián Food, le centre culinaire de l’hôtel où celui-ci propose des cooking class uniques pour apprendre à cuisiner des recettes du pays basque avec des ingrédients typiques de la région. On peut par exemple y apprendre la découpe du jambon ibérique, la préparation de pintxos authentiques ou encore les associations mets et vins. Un moment de partage et de découverte qui m’a vraiment plu ! D’ailleurs je pense que c’est quelque chose qui devrait davantage être proposé dans les hôtels. Pour moi qui organise toujours mes voyages en fonction des découvertes culinaires que je pourrais y faire, je trouve que la possibilité de pouvoir suivre des cours de cuisine locale est un vrai plus !

Cooking Class - Plus une mietteCookingClass2 - Plus une mietteCookingClass3 - Plus une miette
Après notre cooking class, direction nos chambres pour un petit moment de repos bien mérité avant une balade au coeur des pintxos de San Sebastián. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, les pintxos sont l’un des trésors gastronomiques de San Sebastián. A l’origine, le pintxo était un petit morceau de pain sur lequel on déposait une portion de nourriture. Pour le faire tenir, on utilisait un cure-dent ou un pique, d’où son nom en basque, “pintxo”. Cette image traditionnelle a cependant évolué et aujourd’hui, le pintxo est lui aussi devenu un élément de haute gastronomie, sous forme de miniature aux saveurs élaborées et concentrées dans de petites bouchées délicieuses. Faire la tournée des pintxos dans San Sebastián, est une manière de connaître encore davantage la culture de la ville ! Notre tour des pintxos s’est terminé par la découverte de la fameuse tarte au fromage, la meilleure du monde selon notre adorable guide Arantxa (et franchement elle n’a pas vraiment tord, j’en ai pris 2 fois !).
Après cette balade gourmande au coeur de ville, direction l’hôtel pour une bonne nuit de sommeil car le lendemain s’annonçait plutôt chargé et encore riche en découvertes culinaires.

SanSebastian CityguidePintxos - Plus une miettePintxos San Sebastian - Plus une mietteSan Se Pintxos - Plus une mietteTarte au fromage - Plus une miette
La journée a débuté avec un délicieux petit déjeuner dans la salle de restaurant de l’hôtel. Je l’avoue je me suis plutôt fait plaisir…mais en même temps quand on propose des churros au petit-déjeuner comment voulez vous résister ?? Une fois le ventre bien rempli, direction le marché local avec notre guide Arantxa pour découvrir les produits ainsi que les producteurs locaux. Puis direction notre voiture pour une petite excursion au coeur de la Valle Salado de Añana dont Hélène Darroze est l’ambassadrice de l’année. La Valle Salado de Añana est l’une des plus anciennes exploitations salinières au monde. Durant notre visite guidé, nous avons pu découvrir son histoire, comprendre pourquoi il y avait du sel en ce lieu, découvrir le métier de paludier mais aussi apprendre à produire et déguster l’un des meilleurs sel du monde. Un paysage très surprenant et peu commun que j’ai été ravie de découvrir au cours de cette balade.

Market San SebastianMarché San SebastianValle de la Salado - Plus une mietteValle de la Salado
Après cette journée déjà riche en émotions, le moment tant attendu était enfin arrivée : la rencontre avec Hélène Darroze et la découverte de sa cuisine. Car oui, c’était la première fois de ma vie que j’allais déguster LA cuisine de la chef, autant vous dire qu’à ce stade du weekend j’étais limite hystérique. En tant que véritable passionnée de cuisine, avoir l’opportunité de rencontrer une chef de talent et surtout une telle femme avec un parcours qui force le respect, ça tient plutôt du rêve. Mais ce rêve est finalement devenu réalité et je pense que je me souviendrai très longtemps de cette rencontre. Hélène Darroze est une personne très abordable, je dirai même adorable en fait… j’ai été étonné de voir à quel point elle pouvait être accessible, elle nous a posé pleins de questions, voulait savoir ce qu’on avait pu faire depuis notre arrivée, ce que nous avions aimé et nous a même demandé nos bonnes adresses de pintxos pour pouvoir y emmener ses filles ! Franchement qu’est ce qui peut être plus adorable que ça ?! Après une petite coupe de champagne au coeur de la suite Bette Davis, il était l’heure de se séparer car Hélène devait commencer son service. En attendant le début de notre diner, nous nous sommes rendu au Bar Dry San Sebastián où nous avons pu déguster quelques fameux cocktails de l’hôtel.

Cocktail Bar DryBar Dry Cocktail
Puis ce fut le début des festivités au coeur du restaurant, avec un menu en 11 plats mené d’une main de maitre par Hélène Darroze. Oui oui vous avez bien lu, 11 PLATS ! Je pense que j’ai très rarement autant mangé de toute ma vie mais je pense aussi qu’il s’agit d’un des plus beaux menus que j’ai eu la chance de déguster au cours de ma vie. Car s’il s’agit bien de 11 plats vous vous doutez bien que les portions était imaginées et crées en conséquence afin de pouvoir profiter jusqu’au bout de chaque créations de la chef. A travers son menu, Hélène Darroze présente sa vision des pintxos, des plats exclusifs et des délices sucrés, inspirée par son héritage basque. Et honnêtement ce fut un véritable florilège du début à la fin, j’ai tout aimé, j’ai tout mangé (il fallait bien que je fasse honneur au nom de ce blog tout de même haha). Mentions spéciales pour le homard bleu, le calamar au riz noir ainsi que le dessert autour de la fraise que j’ai adoré !! Avant de déguster nos desserts, nous avons eu la chance d’aller en cuisine où Hélène était fière de nous présenter son équipe que nous avons chaleureusement félicités pour ce merveilleux repas. Minuit largement passé, il était temps de retrouver nos chambres pour un petit bain avant une douce nuit de sommeil.

Caviar Hélène DarrozeThon Hélène DarrozeHomard Bleu Hélène DarrozeCalamar Hélène DarrozeCarabinero Hélène DarrozeMerlu Hélène DarrozeVolaille Hélène DarrozeFraise Hélène DarrozeChocolat Hélène DarrozeMaria Cristina Bathroom
Notre séjour ne pouvait pas se terminer sans un petit déjeuner au lit (bah quoi, c’est pas tous les jours quand même donc il faut bien en profiter) avant une petite promenade à la fraiche dans les rues de San Sebastiàn. Juste le temps de voir la célèbre Playa de la Concha et de faire quelques emplettes dans le plus grand Zara d’Europe.

Maria Cristina breakfastSanSebastian citySanSebastian city - Plus une miettePlaya de la Concha
Je tiens à remercier toute l’équipe du Maria Cristina pour son accueil si chaleureux, Arantxa pour avoir été au petit soin avec nous et surtout pour nous avoir donné ses bonnes adresses secrètes, la team Starwood France et plus particulièrement Laurianne croquette en chef !

Les bonnes adresses de San Sebastián

Zeruko
A tester : La hoguera –  Morue fumé avec oignon caramélisé et mayonnaise aux herbes
Morcilla con foie y pistachio – Boudin noir avec foie et pistache
Boisson: Vin blanc de la région de Rueda et Vin rouge de la region de Rioja, Muga Crianza

Borda Berri
A tester : Risotto de Idiazabal – Risotto au fromage du mouton local (Idiazabal)
Pulpo con membrillo – Poulpe avec du pate au coing
“Kebab” Costilla de cerdo – côtelette de porc
Gazpacho de sandia con mozzarella – Gazpacho de pastèques et mozzarella
Merluza con tabule – Merlu avec de tabulé

Gandarias
A tester : Pintxo de solomillo – Pintxo d´aloyau
Racion de jamón de bellota – Jambon du gland
Brocheta de vieira – Brochette de coquille
Vin rouge `Trus Roble´, de la region de Ribera de Duero

La Viña
A tester : La meilleure tarte fromage de la ville
Ración de ensaladilla rusa – Salada ruse
Crujiente de pimiento y bacalao – Croquant du piment rouge et morue
Boisson: Vin sucré de Pedro Ximénez

 

Jus frais maison

Pour ceux qui commencent à bien me connaitre, vous savez que je suis un grande adepte de smoothies (n’hésite pas à commenter si toi aussi le blender est ton meilleur ami haha), mais cette semaine j’ai décidé de changer un peu et de me mettre à la confection de jus ! Vous l’avez d’ailleurs surement remarqué c’est la grande tendance en ce moment, tout le monde fait des cures de jus. Pour ma part, je n’ai pas décidé de me lancer dans une cure mais tout simplement de prendre de nouvelles habitudes en faisant mes jus moi même. Sans conservateurs, sans arômes artificiels ou sucres ajoutés, bourrés de vitamines et minéraux, les jus maisons ont vraiment tout bon ! Mais qui dit jus « homemade » dis forcément extracteur, car ce n’est malheureusement pas avec un petit blender qu’on peut préparer de délicieux jus frais. J’ai donc opté pour le tout dernier model d’extracteur de jus Carbell GG, idéal pour la réalisation de jus maison. Cet appareil est une vraie petite pépite çar il permet de bénéficier de 100% des vitamines, saveurs, nutriments, enzymes et minéraux des fruits et légumes frais grâce à une extraction des aliments à froid et très lente. Autre détail plus qu’important, avec cet appareil il n’est plus utile d’éplucher les fruits et légumes que l’on consomme. Il suffit d’utiliser des produits bio ou alors de bien nettoyer les aliments avant de les mettre dans la centrifugeuse et c’est parti. Plus besoin d’éplucher les kiwis ou même de retirer la peau des citrons, si c’est pas merveilleux ! Enfin voilà, tout ça pour vous dire que du coup je me suis amusée tout le weekend à préparer toute sorte de jus (bah oui je suis devenue accro ça y est…) et que je me suis dit qu’il serait plutôt sympa de partager ça avec vous.

Jus 1 - Plus une miette dans l'assietteJus 1 - Plus une mietteJus n°1 :
Ingrédients pour un verre :
• 1/2 ananas
• 2 pommes
• 10 feuilles de menthe
• 1cm de gingembre frais
• 4 glaçons

Préparation :
Éplucher l’ananas et le couper en morceaux.
Laver tous les autres ingrédients, puis couper les pommes en quartiers.
Mettre tous les ingrédients dans la centrifugeuse.
Servir avec des glaçons.

Vous pouvez aussi ajouter quelques rondelles de citron et des feuilles de menthe avant de servir.

Plus une miette dans l'assiette - Jus 1Plus une miette - Jus 1Plus une miette dans l'assiette - Jus 2Plus une miette - Jus 2

Jus n°2 :
Ingrédients pour un verre :
• 2 pommes
• 1 poignée de myrtilles
• 1 poignée d’épinards
• 1 rondelle de citron vert bio avec la peau
• 1 rondelle de citron jaune bio avec la peau
• 1/2 betterave
• 4 glaçons

Préparation :
Laver tous les ingrédients puis couper les pommes en quartier.
Verser tous les ingrédients dans la centrifugeuse.
Servir avec des glaçons.

Jus 2 - Plus une miette dans l'assietteJus 2 - Plus une miettePlus une miette dans l'assiette - Jus 3Plus une miette - Jus 3

Jus n°3 :
Ingrédients pour un verre :
• 1/2 ananas
• 2 carottes
• 1/2 citron jaune bio avec la peau
• 10 feuilles de basilic
• 10 feuilles de coriandre
• 4 glaçons

Préparation :
Eplucher l’ananas et le couper en morceaux.
Laver tous les ingrédients, puis couper les carottes en morceaux.
Mettre tous les ingrédients dans la centrifugeuse.
Servir avec des glaçons.

Jus 3 - Plus une miette dans l'assietteJus 3 - Plus une mietteJus frais maison - Plus une mietteJus maison - Plus une miette

Barbecue veggie

Il y a quelques semaines, j’ai participé à la réalisation d’une vidéo pour Bjorg en compagnie de Leslie et Romain, duo de choc qui se bat pour une alimentation bio, respectueuse de l’environnement et du bien-être de tous. Leslie et Romain m’ont mis au défi de préparer un Barbecue veggie à mes amis pour leur prouver qu’il existe, lorsque qu’ils sont bien cuisinés, des substituts à la viande, avec lesquels ils pourraient se régaler ! C’est donc avec plaisir que j’ai accepté la mission et que j’ai décidé de me lancer dans la préparation de ce fameux barbecue veggie. Qui dit barbecue dit forcément brochette, et pour coller à ma thématique veggie, il fallait que je trouve un moyen de réaliser ces brochettes sans le moindre morceau de viande ! J’ai donc opté pour le tofu Bjorg que j’ai twisté avec une petite marinade dont j’ai le secret. Aujourd’hui, beaucoup de personnes ont encore des aprioris sur le tofu et le vois toujours comme un simple substitue à la viande alors qu’il s’agit d’un ingrédient à part entière dont les préparations sont multiples ! Pour accompagner ces petites brochettes, j’ai préparé des patates douces rôties avec une petit côté sucré / salé dont vous me donnerez des nouvelles.

Barbecue veggie - Plus une miette dans l'assiette


Brochettes tofu-ananas marinées

Ingrédients pour 4 personnes :
• 250g de tofu bjorg
• 5cl de jus de citron
• 4cl de miel
• l’ingrédient secret
• 1/2 ananas
• quelques graines de sésame doré

Préparation :
Découper le tofu en cube.
Dans un bol, mélanger le citron, le miel, et l’ingrédient secret.
Ajouter les cubes de tofu au mélange et laisser mariner quelques heures (au mieux une nuit).
Egoutter le tofu et réserver la marinade.
Peler et couper l’ananas en petits morceaux.
Réaliser les brochettes en alternant morceaux de tofu et morceaux d’ananas.
Huiler légèrement les brochettes à l’aide d’un pinceau et les saupoudrer de graines de sésame.
Les faire cuire au barbecue pendant 2 minutes sur chacun des côtés.
Servir avec la marinade.

Patate douce lait de coco - Plus une miette dans l'assiettePatate douce rôties - Plus une miettePatate douce rôtie au lait de coco - Plus une miette

 

Patate douce au lait de coco
Ingrédients pour 4 personnes :
• 2 patates douce
• 1 gros oignon
• 5cl de sirop d’érable
• quelques brins de ciboulette
• 10cl de crème de coco bjorg
• Huile
• Fleur de sel, poivre

Préparation : 
Rincer puis couper les patates douces en deux.
Les frotter avec un peu d’huile d’olive et de fleur sel.
Envelopper les patates douces dans du papier aluminium.
Quand les braises sont chaudes, déposer les patates douces sur la grille du barbecue.
Cuire pendant 15 minutes.
Retourner les patates douces et les cuire de nouveau pendant 15 minutes.
Pendant ce temps émincer l’oignon et le faire revenir dans du sirop d’érable.
Une fois les patates douces cuites, y déposer une cuillère à café d’oignon caramélisé.
Puis verser une cuillère à soupe de lait de coco par dessus.
Ajouter de la ciboulette préalablement ciselée.
Saler et poivrer.

Vous pouvez accompagner le tout d’une petite salade de jeunes pousses !

Patate douce rôtie au lait de coco - Plus une miette dans l'assietteBarbecue veggie - Plus une mietteBBQ veggie - Plus une miette

CONCOURS :
Vous l’aurez remarqué, la recette de mes brochettes, et plus précisément celle de ma marinade n’est pas totalement complète. En effet, je vous mets à mon tour au défi de trouver l’ingrédient secret qui fait toute la différence dans ma marinade ! Celui ou celle qui trouvera cet ingrédient secret aura la chance de remporter 100 produits Bjorg ! Vous avez donc jusqu’au vendredi 5 août midi pour deviner quel est cet ingrédient mystère. Le gagnant sera tiré au sort parmi les bonnes réponses. 

Un indice ? Regardez cette petite vidéo qui vous mettra surement sur la piste…

Bonne chance à tous !

CONCOURS TERMINÉ :
Mon ingrédient secret était donc le gingembre ! Un petit bout de gingembre râpé et ajouté à la marinade pour apporter encore plus de saveur à ces petites brochettes. Merci à tous pour vos participations. Après tirage au sort parmi les bonnes réponses, c’est Tiph qui remporte les produits Bjorg. 

Article sponsorisé

Ice cream sandwich

Ca y est c’est l’été !!! On peut enfin sortir les petites robes, les maillots de bain et le rosé !
Le soleil et la chaleur ont enfin décidé pointer le bout de leur nez et normalement pour un bon petit bout de temps. Du coup on en profite pour se faire de bonnes petites salades, des brochettes, des cocktails mais aussi des glaces. Et pour changer un peu du traditionnel sorbet (même si j’adore ça) et apporter encore plus de gourmandise à vos barbecues et gouters de l’été, je vous propose aujourd’hui une recette d’ice cream sandwich. Pour ceux qui ne sauraient pas encore ce que c’est, il s’agit d’un sandwich réalisé avec 2 biscuits (généralement des cookies) entre lesquels on dépose une généreuse cuillerée de glace. Une gourmandise typique des Etats-Unis et outrageusement délicieuse dont voici la recette !

Ice-cream sandwich - Plus une miette dans l'assiette

Ingrédients pour une quinzaine d’ice cream sandwich :
Pour la pâte à cookie : 
• 150g de beurre
• 250g de chocolat noir
• 315g de farine
• 2 pincées de fleur de sel
• 1 c. à café de levure chimique
• 90g de sucre en poudre
• 160g de cassonade
• les graines d’une gousse de vanille
• 1 oeuf + 1 jaune

Pour le montage : 
• 100g de chocolat noir
• quelques noix de pécan
• glace cookie dough ou glace à la vanille (vous pouvez aussi faire une glace maison)

Ice cream sandwich - Plus une miette
Icecreamsandwich3

Préparation :
Etape 1 -> la pâte à cookie
Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.
Hacher le chocolat en morceaux.
Dans un bol, verser la farine, la fleur de sel et la levure.
Dans un autre récipient, mélanger le beurre fondu, les sucres et la vanille.
Ajouter l’oeuf entier et le jaune, puis mélanger.
Incorporer le premier bol au second puis mélanger de nouveau jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Envelopper la pâte de film alimentaire puis placer au frigo pendant 2 heures minimum.

Etape 2 -> cuisson des cookies 
Préchauffer le four à 170°C.
Réaliser des boules de pâte à cookie puis les placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Veiller à les espacer suffisamment pour que les cookies ne se collent pas entre eux.
Enfourner pendant environ 12 minutes.
Laisser refroidir.

Etape 3 -> le montage
Faire fondre le chocolat au bain marie.
Concasser les noix de pécan.
Réserver la moitié des cookies et utiliser l’autre moitié pour réaliser la couverture en chocolat.
Tremper la moitié du cookie dans le chocolat fondu et maintenir au dessus du récipient pour enlever le surplus.
Redéposer le cookie sur la plaque et parsemer la partie chocolatée de noix de pécan.
Réitérer l’opération avec le reste de cookie.
Laisser durcir le chocolat.
Former des petits sandwichs en utilisant un cookie classique recouvert de glace puis surmonté d’un cookie chocolat/pécan.

Il ne vous reste plus qu’à vous poser au bord de la piscine et déguster cette petite tuerie !

Plus une miette dans l'assiette - Icecreamsandwich
Icecreamsandwich - Plus une miette

A la découverte des vins de Bordeaux

Pour celles et ceux qui me suivent régulièrement sur Instagram, vous avez pu remarquer que je m’étais pas mal baladée vers Bordeaux ces dernières semaines. Je me suis échappée de la capitale pour prendre un peu l’air et le soleil dans la région bordelaise, car on ne va pas se mentir en ce moment le soleil à Paris c’est pas vraiment ça !
Je suis donc partie pour quelques jours à la découverte de cette jolie ville dont tout le monde n’arrête pas de me parler en ce moment. Il faut dire que j’ai pas mal d’amis dans mon entourage qui vivent ou sont partis vivre la-bas, du coup forcément ça a attiré mon attention. J’étais déjà passée par Bordeaux lors de diverses occasions mais je ne m’étais jamais vraiment arrêtée pour y passer quelques jours. C’est maintenant chose faite et autant vous le dire, j’ai ADORÉ cette ville où il fait bon vivre. Proche de la mer comme de la montagne, un climat plutôt plaisant, des habitants très ouverts et souriants, une gastronomie qui n’arrête pas de se développer et de se réinventer… vous l’aurez compris Bordeaux est semblerait-il la ville parfaite. J’ai tellement eu un coup de coeur pour cette ville que je me suis dit que j’étais obligée de vous en parler par ici, mais je me suis vite rendue compte qu’un seul et même article ne suffirait pas pour vous raconter tout ça. Du coup aujourd’hui je vous propose le premier tome d’une petite série spéciale sur Bordeaux.

Pour ce premier chapitre nous allons parler vin et château ! Et oui forcément, qui dit Bordeaux dit vin et qui dit vin dit château.
Lors de ma toute première visite à Bordeaux, j’ai eu la chance de partir à la découverte des prestigieux vins de la Rive droite bordelaise et de la célèbre cité médiévale de Saint-Emilion grâce à City Discovery, et sa nouvelle offre de tourisme gastronomique Food Experiential, mais aussi Bordovino qui a organisé ce super wine tour. L’objectif était d’en apprendre plus sur le vin, son histoire, la manière dont il est produit, ses caractéristiques,…dans l’une des principales régions productrices. C’est donc les yeux grands ouverts et les papilles en émoi que je suis partie sur la route des grands vins.

 

St-EmilionSaint-émilionSt EmilionSaint Émilion

Première étape de cette excursion, le Château Soutard, situé au coeur du plateau calcaire de l’AOC Saint-Émilion. J’ai pu y faire le tour de la propriété, découvrir le vignoble et les chais où sont élaborés différents vins :
– Château Soutard, Grand Cru Classé
– Les Jardins de Soutard (Second vin du Château Soutard)
– Petit Soutard
– Château Larmande, Grand Cru Classé
– Le Cadet de Larmande (Second vin du Château Larmande)
– et Le Château Grand Faurie La Rose, Saint-Emilion Grand Cru

Après cette visite au coeur de la production, il était temps de goûter ces fameux vins. J’ai ainsi pu déguster les deux grands crus classés de la maison que sont le Château Soutard et le Château Larmande. Au cours de cette dégustation, j’ai également participé à un petit blind test olfactif dont l’objectif était de me faire identifier les différents arômes que l’on peu retrouver dans un vin. Il s’agissait donc ici de deviner si les arômes étaient plutôt boisés, fruités, végétaux, épicés, floraux, minéraux, etc… Une mise en jambe plutôt intéressante puisqu’elle permet ensuite d’essayer d’identifier ces arômes lors de la dégustation du vin. Un vrai petit défi qui ne s’avère pas facile lorsqu’on n’est pas experte en vin comme moi.

Après cette première visite, direction la ville de Saint-Émilion pour découvrir les vestiges de cette ancienne cité médiévale. Même si le lieu reste très touristique, Saint-Emilion est une étape primordiale lorsque l’on part sur la route des vins bordelais. Cette ville renferme tellement d’histoire, de charme et de tranquillité, un vrai havre de paix en plein coeur des vignobles.

Pour terminer cet après-midi oenologique, direction le Château Siaurac et son magnifique jardin à l’anglaise de 15 hectares. Cet écrin renferme trois vignobles d’exception de la Rive Droite de Bordeaux : Château Vray Croix de Gay (Pomerol), Château Le Prieuré (Saint Emilion Grand Cru classé) et Château Siaurac (Lalande de Pomelo). Petit détail très intéressant pour les fins gourmets, le Château Siaurac dispose également d’un restaurant dont la cuisine est orchestrée par le chef Jean-François Robert. Son crédo : sublimer les produits locaux et surprendre ses convives avec sa cuisine traditionnelle. Après une belle promenade dans le jardin et une visite du château, place à la dégustation de vin. Cette fois-ci je découvre le Château Siaurac ainsi que le Château Le Prieuré, le tout accompagné d’une planche de charcuteries et de fromages. Une fois de plus, je mets mes papilles au travail en essayant de deviner les arômes présents dans ces grands crus.

 

Chateau Soutard - St EmilionChateau SoutardWinetour - SoutardSt Emilion - Chateau SoutardWinetour - Chateau SoutardWine tour - St Emilion

Pour résumer, un wine tour très intéressant qui m’a permis de découvrir Bordeaux à travers ses vins et d’avoir un petit aperçu de son riche patrimoine ! Et ne partez pas trop loin car dans le prochain article dédié à Bordeaux on parlera gastronomie et Gordon Ramsay !

Allez, à la vôtre !

Glace minute banane – myrtille

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vous présente une recette en vidéo !
Il y a 1 semaine, j’ai participé à un petit tournage pour Pinterest en compagnie des jolies Mégane et Ivy. L’objectif était de montrer à quel point Pinterest pouvait nous aider dans la création de recettes au quotidien. Je ne sais pas vous, mais pour ma part je suis une grande amatrice de cette application. On y retrouve tout un tas d’inspirations culinaires géniales, un vrai catalogue d’idées !
L’application est très intuitive et nous permet de trouver des idées lorsqu’on veut par exemple réaliser une recette particulière mais qu’on ne sais pas trop comment s’y prendre, ou lorsqu’on dispose de tel ou tel ingrédient et qu’on ne sait pas trop quoi préparer avec. Une vraie petite mine d’or ! J’utilise également beaucoup Pinterest pour imaginer le stylisme de mes prochaines recettes. Cela me permet de voir comment certains plats, gâteaux, boissons, etc… sont mis en scène afin de voir ce qui fonctionne bien ou ce qui a déjà été fait, et de pouvoir à mon tour créer un nouvel univers autour de ma recette.

Pour cet vidéo, l’idée était de montrer qu’avec 2 ou 3 ingrédients il était possible de créer une bonne petite recette ! En tant que grande consommatrice de glace et de smoothie bowl, j’ai très souvent des bananes congelées dans mon frigo. Je voulais vous montrer qu’avec ces quelques morceaux de bananes plus un ou deux autres ingrédients il était possible de réaliser une délicieuse glace maison en un tour de main ! Je vous laisse découvrir la vidéo sans plus attendre et n’hésitez surtout pas à me donner votre avis dessus. Vous retrouverez le détail de la recette juste en dessous ! 

GlaceminuteGlace minute banane myrtille - Plus une miette dans l'assietteGlace minute myrtille banane - Plus une miette

Ingrédients pour 4 personnes : 
• 4 bananes
• 250g de myrtilles
• 60g de pistaches
• 80g de chocolat blanc

Préparation :
Étape 1 à réaliser la veille -> congélation
Éplucher et couper les bananes en rondelles.
Les mettre dans un sachet congélation et placer au congélateur pendant minimum 1 nuit.
Réaliser la même opération avec les myrtilles.

Étape 2 -> montage
Concasser les pistaches et le chocolat blanc.
Placer les rondelles de bananes et les myrtilles dans un mixeur.
Mixer jusqu’à obtention d’une glace onctueuse.
Disposer dans les bols à l’aide d’une cuillère, puis parsemer de pistache et de chocolat blanc.

Vous pourrez également bientôt retrouver en vidéo les recettes de Mégane et Ivy.
Et en attendant de les découvrir, voici quelques photos pour vous mettre l’eau à la bouche !
Energyballs - MegEnergyballs - MegandcookEnergyballs - MéganeEnergy balls by MegandcookAvocado toast - IvyAvocado toast by IvyAvocadotoast - IKPAvocado toast by IKP

Weekend à Copenhague avec les copines

Nostalgie quand tu nous tiens…
Il y a 1 mois je me promenais sur les docks de Copenhague, profitant du soleil et de la chaleur, loin de la grisaille et du fourmillement parisien.
Un weekend de folie, de gourmandise, de rire et de marche (on a quand même fait plus de 30km en 2 jours) que je vous raconte au travers de cet article.

C’est en compagnie de Mégane, Ivy, Virginie, Alice et Anaïs que je me suis envolée pour Copenhague. Cela faisait un bout de temps que je voulais découvrir cette ville, et quoi de mieux que de le faire avec ses amies ! C’est donc bagage et passeport à la main que nous nous sommes rendues à Orly pour prendre notre vol direction le Danemark.
A peine atterri, nous nous sommes directement rendu dans notre joli appartement trouvé sur Airbnb pour une courte nuit de sommeil. Situé dans le quartier de Nørrebro, notre appartement sur deux étages (bah oui il fallait bien ça pour un groupe de 6 nanas !) était vraiment magnifique. Une grande cuisine ouverte sur le salon, de grandes chambres, une salle de bain de folie et même un petit balcon pour profiter des premiers rayons de soleil.

Copenhague appartementCopenhague appartement - coffee timeAppartement CopenhagueCopenhagueCopenhague cityCity copenhague
C’est armé de nos appareils à photos et le sourire aux lèvres que nous sommes partis petit déjeuner, direction Grød. Pour vous la faire simple, Grød c’est LA bonne adresse si vous voulez déguster un bon porridge gourmand et généreux. Cette petite adresse située non loin de notre appartement était idéale pour débuter ce weekend placé sous le signe de la découverte culinaire. Les filles ont craqué pour les délicieux porridges aux fruits, pour ma part je me suis laissée tenter par un chia et açaï pudding, ainsi qu’un bon matcha latte.

Gros CopenhagueIvy - CopenhagueGros Copenhague - chia pudding Grod Copenhague - granolaGirlzpop - CopenhagueCopenhague GrodAprès cette première pause gourmande, direction le centre de Copenhague pour une petite balade entre copines. Ce qui est vraiment frappant lorsqu’on se promène dans Copenhague, c’est le calme environnant, tellement à l’opposé de Paris. C’est assez hallucinant de penser que dans une si grande ville on puisse flâner en toute tranquillité, tout en écoutant le chant des oiseaux.
Cette jolie balade c’est ponctué d’un tour en pédalo sur le lac Sortedams sø. Un instant un peu hors du temps qui nous a bien fait rigoler (à retrouver dans la vidéo à la fin de cet article). Nous nous sommes également rendues dans le cimetière Assistens, qui fait à la fois office de grand jardin public et de lieu de recueillement. Bien loin de l’image des cimetières classiques où l’on se sent parfois mal à l’aise, celui-ci était très grand, rempli de fleurs et d’arbres plus magnifiques les uns que les autres, et où les passant prennent plaisir à arpenter les allées.

Copenhagen Copenhague - City tripAprès cette longue balade, direction Manfred’s pour un délicieux déjeuner en terrasse. Manfred’s est le tout premier bar à vin de Copenhague spécialisé dans les vins naturels. Et autant vous dire que depuis sa création, pas mal d’autres restaurants et bars comme celui-ci ont vu le jour car le Danemark est un pays du vin ! Les danois adorent le vin, sous toutes ses formes et savent l’apprécier à sa juste valeur. Le Manfred’s est également un restaurant qui met en avant les produits locaux dans le respect des saisons. Nous avons donc profité de cette pause déjeuner pour déguster de succulentes salades maison composées de légumes et autres céréales.
Pour terminer le repas, nous nous sommes rendues au Coffee Collective situé dans la même rue que le Manfred’s pour savourer un bon petit latte. A savoir que Coffee Collective dispose de plusieurs échoppes dans Copenhague et qu’elles proposent surement le meilleur café de la ville !

Après ce déjeuner, une nouvelle balade s’imposait. Cette fois nous nous sommes rendues plus un peu plus au sud de la ville vers le célèbre parc d’attraction de Tivoli. Un lieu étonnant de par son architecture et le fait qu’il soit situé en plein coeur de Copenhague. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps d’y faire un tour mais nous nous sommes promis d’y passer lors de notre prochain séjour ! Notre petite vadrouille s’est poursuivie par un passage au Torvehallerme, un grand marché couvert où l’on retrouve des petits producteurs, des fleuristes et divers stands de street food. Et pour rester sur notre lancé nous sommes parties sur les docks de Copenhague direction Copenhagen Street Food. Un énorme hangar qui accueille plus d’une quarantaine de foodtrucks, stands et autres guinguettes proposant le meilleur de la street food danoise. Un grand melting pot de saveurs, de senteurs, de goûts et de cultures ! On y retrouve des stands de cuisine cubaine, le classique Fish & Chips, tous les types de sandwiches, du poulet à la broche, des pizzas cuite au four à bois, des saucisses artisanales et des hot-dogs, des frites, des viandes grillées et des taros mexicains, des glaces ou encore de délicieux cheesecakes. La variété de l’offre constitue l’atout de ce paradis de la gastronomie et tout cela à bon prix puisqu’on peut trouver des menus à moins de 7/8 €. Le Copenhagen Street Food n’offre pas seulement de la nourriture, mais aussi un calendrier riche en événements, tout cela avec une magnifique vue sur la mer. Le rêve non ?! 

Manfreds CopenhagueManfred'sCopenhague - Manfreds
Cette première journée s’est terminée autour d’un apéro chez Ved Stranden, délicieux bar à vin (je vous ai dit que les Danois aimaient le vin?) suivit d’un merveilleux diner chez Eldorado dont vous retrouver quelques images dans la vidéo. Eldorado c’est le dernier né des frères Kadeau, ils y proposent une cuisine moderne, chaleureuse, audacieuse et pleine bons produits !
Après notre festin de rois, nous sommes tranquillement rentrées à l’appartement pour notre dernière nuit danoise. Il fallait reprendre des forces et reposer nos petits estomacs avant de repartir à la découverte des saveurs de Copenhague.

Après une bonne nuit de sommeil, c’est dans la joie et la bonne humeur que nous sommes allées bruncher chez Atelier September, mon gros coup de coeur du weekend ! Décor scandinave, musique française, cuisine ouverte et une carte comme on les aime : avocado toast, oeufs à la coque, granola, salade de fruits frais, jus, café,… en somme le paradis pour notre fine équipe de gourmandes.

Atelier SeptemberAtelier September - AvocadoAtelier September - JuiceAtelier September - EggAtelier September - Copenhague
Après avoir pris une tonne de photos et dévoré ce brunch frôlant la perfection, nous avons remis nos baskets pour partir à la découverte d’un lieu typique et très touristique de Copenhague : Nyhavn. Vous avez surement déjà du voir ces jolies maisons colorées partout sur instagram ou internet, et bien ce sont celles qui bordent le canal de Nyhavn. Ce site est connu pour ses jolies maison mais également pour ses nombreux bars et restaurants, qui se remplissent dès que le soleil pointe le bout de son nez (comme vous pourrez d’ailleurs le voir sur ces photos). Moment de détente où l’on a pu profiter du soleil et de nos derniers instants au coeur de la capitale danoise…

Copenhague -City guideCopenhague boatGirls - CopenhaguePeaches Gang - Copenhague

Pour vous résumer un peu tout ça, Copenhague est une ville exceptionnelle qu’il faut absolument visiter ! Flâner à pied ou à vélo dans ses jolies ruelles, faire du pédalo sur l’un de ses nombreux lacs, y déguster un bon verre de vin, découvrir toutes les saveurs de sa gastronomie, bronzer sur les docks en sirotant un cocktail, en profiter à fond et vous poser cette question qui nous est toutes venue à l’esprit après ce weekend « Et pourquoi pas venir vivre ici ? »…

Makis avocat-concombre-saumon maison

Il y a quelques jours j’ai eu le plaisir d’animer un atelier un peu particulier pour la marque Labeyrie en compagnie de Dorian, Maïa et Olivier. Une fois n’est pas coutume, l’idée n’était pas de réaliser un cours de cuisine mais plutôt un atelier de foodstylisme. Nous avions tous les 4 pour objectif de prodiguer nos conseils et astuces afin de permettre aux invités de magnifier les photos de leurs plats. Chacun d’entre nous avait une thématique imposée autour de laquelle il devait imaginer une recette et un atelier photo. Pour ma part, je devais imaginer une recette asiatique et expliquer aux convives comment il était possible de réaliser de jolies photos en jouant sur le profil.

En effet, nous avons tous pour habitude de prendre nos photos de plats en vue d’avion cependant cela nous prive parfois de plein de choses. Il est par exemple plutôt difficile de jouer sur des volumes, de la perspective ou encore des flous lorsqu’on prend une photo vue de haut. J’ai donc du imaginer une recette qui nous permettrait de pouvoir apprendre à travailler ce fameux profil. Pour mener à bien cet atelier j’ai donc choisi de réaliser des makis, une recette qui permet de jouer à la fois sur les volumes et la perspective !

Cet événement était également l’occasion de découvrir la nouvelle gamme de saumons Plaisir Extra de Labeyrie et d’apprendre à la décliner dans différentes recettes : une délicieuse salade de pâtes à l’italienne grâce à Dorian, des tartines scandinaves avec Maïa, ou encore en chantilly avec Olivier. Afin de pouvoir à votre tour réaliser de jolies photos de makis, je vous livre donc la recette de mes makis avocat-concombre-saumon ! J’espère que cela vous plaira et n’hésitez surtout pas à partager vos réalisations avec moi !

Makis saumon-avocat-concombre par Plus une miette dans l'assiette
Ingrédients pour 4 personnes :
Pour le riz :
• 225g de riz
• 315ml d’eau
• 35ml de vinaigre de riz
• 3 cuillères à café de sucre
• 1 cuillère à café de sel

Pour la réalisation des makis :
• 5 feuilles de Nori
• 1 avocat
• 1/2 concombre
• 4 plaques de saumon fumé façon sashimis Labeyrie

Makis saumon - Plus une miette dans l assietteMakis saumon - Plus une miette Makis saumon-avocat-concombre - Plus une miette

Préparation :
Etape 1 -> le riz
Bien rincer le riz à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau devienne claire.
Egoutter le riz puis le laisser reposer 30 minutes.
Mettre le riz et l’eau dans une casserole puis porter à ébullition.
Baisser le feu au minimum, couvrir la casserole et laisser cuire environ 12 minutes.
Retirer du feu et laisser reposer 10 minutes.
Enlever le couvercle et mélanger le fond de la casserole en évitant d’écraser les grains de riz.
Dans un bol, mélanger le vinaigre de riz, le sucre et le sel.
Bien mélanger jusqu’à ce que le sucre et le sel soient dissoud.
Puis verser sur le riz. Bien mélanger.

Etape 2 -> le montage
Peler, dénoyauter et couper l’avocat en lamelles.
Peler et couper le concombre en bâtonnets.
Placer une feuille de nori sur le tapis à makis.
Avec des mains mouillées, prendre une petite quantité de riz et l’étaler sur la feuille de nori.
Réitérer l’opération plusieurs fois.
Laisser une marge d’environ 1 cm sur le bord inférieur de la feuille de nori et 3cm sur le bord supérieur.
Mettre les lamelles d’avocat, le concombre et le saumon sur le riz.
Soulever le bord de la feuille de nori avec le tapis en appuyant légèrement sur les garnitures pour qu’elles restent en place.
Rouler délicatement jusqu’à ce que les bords se rejoignent et que cela forme un beau rouleau.
A l’aide d’un couteau humidifié, découper les makis.
Réitérer l’opération jusqu’à utilisation de tous les ingrédients.
Déposer une tranche de saumon sur le dessus de chaque makis.

Il ne reste plus qu’à photographier et à déguster avec de la sauce soja !

Makis saumon-avocat-concombre - Plus une miette dans l assietteMakis saumon-avocat-concombre par Plus une miette

Article sponsorisé