Étiquette : Restaurant

Un weekend en Bretagne à l’hotel de La Butte

Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez surement dû voir qu’il y a quelques semaines maintenant, j’avais passé un petit weekend en Bretagne avec ma super copine Emilie, alias Griottes. Ce weekend au grand air était l’occasion de faire un bon break avant une fin d’année qui s’annonçait bien chargée (et je vous confirme que c’est bien le cas haha) et surtout c’était l’occasion d’aller découvrir un magnifique petit hôtel situé à la pointe de la Bretagne, j’ai nommé l’hôtel de La Butte à Plouider

C’est donc un samedi matin d’octobre, alors que le soleil n’était pas encore levé, qu’Emilie et moi nous sommes retrouvées à la gare Montparnasse pour partir en direction de Plouider. Après quelques heures de train, un taxi réservé par l’hôtel nous attendait à la gare de Morlaix pour une petite demi-heure de route avant de pouvoir enfin déposer nos valises. Et autant vous dire que dès notre arrivée, nous sommes tombées sous le charme du lieu. Un accueil aux petits soins, un lieu très cosy, une chambre spacieuse et surtout du calme ! Exactement tout ce dont nous rêvions en quittant Paris.

Nous faisons un aller-retour rapide dans notre chambre pour laisser nos quelques bagages, puis nous filons au Comptoir pour déjeuner. Le Comptoir de la Butte est un nouveau concept de restauration gastronomique qui propose une carte courte et de saison qui change régulièrement. Comme nous sommes en Bretagne, j’en ai profité pour manger du poisson ! J’ai donc opté pour la pêche du jour qui était un délicieux filet d’aiglefin accompagné d’une tombée d’épinards. Un plat à la fois simple et très fin, et surtout délicieux. Nous avions également pris quelques accompagnements en plus, et je pense que c’était la meilleure idée du jour. Le rizzo crémeux au Comté cuivré était complètement fou et les pommes de terres fondantes au beurre… j’en salive rien que de vous en reparler. Juste le temps de prendre un petit dessert et nous retournons vers notre chambre pour enfiler notre maillot et un petit peignoir avant de rejoindre le Spa de l’Hôtel pour une séance cocooning.

Avant de faire un plouf dans la jolie piscine avec vue sur la baie de Goulven et les champs de choux, direction l’espace de soin pour un modelage de 50 minutes. Si vous saviez à quel point je rêvais de ce moment… car être photographe c’est faire travailler ses yeux mais aussi beaucoup son dos. Et autant vous dire qu’après cette année intense, le pauvre souffrait un peu le martyre. Ce moment de détente était donc plus que bienvenu et j’en suis ressortie comme sur un nuage. Je pense d’ailleurs que c’était pareil pour ma petite Griottes, qui en avait autant besoin que moi. Les équipes du Spa sont adorables, bienveillantes et s’adaptent aux besoins de chacun de leurs clients. L’idéal pour refaire le plein d’énergie. Après ce doux moment, nous avons rejoint la piscine pour faire quelques longueurs avant de regagner nos chambres. L’espace Bien-Être de l’hôtel dispose aussi d’un hammam et d’un sauna pour celle et ceux qui souhaitent encore prolonger l’instant de détente. Après une bonne douche, nous sortons prendre l’air pour faire un petit tour dans les champs de choux et de maïs qui entourent l’hôtel. L’occasion de faire quelques photos mais aussi quelques rencontres… (arachnophobes s’abstenir de se promener dans les champs de maïs en plein automne, si vous voyez ce que je veux dire…). Après ces quelques surprises, il est temps de retourner à l’hôtel, le soleil se couche et notre cocktail nous attend au Comptoir. 

Nous dinons une nouvelle fois au Comptoir de l’hôtel car malheureusement le restaurant étoilé était déjà complet depuis un moment. Et oui, à l’hôtel de La Butte, en plus d’avoir un cadre magnifique, il y a aussi un chef super talentueux. En cuisine, c’est Nicolas Conraux qui office. Il propose une cuisine de tradition, prend à coeur de mettre en avant les produits frais et du terroir. Une cuisine de passion qui lui a permis d’être récompensé par une étoile au guide Michelin. Alors même si nous n’avons pas pu manger au restaurant étoilé ce soir là, nous nous sommes tout de même une fois de plus régalé au Comptoir. J’ai cette fois craqué pour les Saint-Jacques… un vrai petit délice. Une petite coupe de glace et au dodo. Cette première journée détente nous a vraiment permis de nous relaxer et de faire une vraie pause. Nous étions tellement détendu qu’on a vite retrouvé les bras de Morphée. 

Après une bonne nuit de sommeil, réveil tout en douceur et direction la salle de petit déjeuner. Je m’attendais un peu à ce que le petit déjeuner soit bon vu ce que nous avions pu manger jusque là mais la réalité était bien au delà de mes attentes. Ici tout est fait maison ! L’hôtel dispose de sa propre boulangerie où on prépare les différents pains pour les restaurants mais aussi les viennoiseries et gâteaux servis au petit-déjeuner. Mention ultra spéciale pour le croissant aux amandes qui était vraiment à tomber par terre !! Et ce n’est pas ma petite Griottes qui dira le contraire. Après s’être bien rempli le ventre, nous filons dehors pour une dernière petite balade à la fraîche. L’occasion de piquer l’un des vélos électriques que l’hôtel met à disposition des clients. Idéal pour faire de longues promenades sans avoir à sortir la voiture. Nous regagnons doucement l’hôtel pour rejoindre les cuisines où le chef Nicolas nous attendait pour nous présenter quelqu’uns de ses plats. Alors même que ses équipes et lui même étaient en plein feu pour le service, il a pris le temps de nous recevoir et de nous faire découvrir ses cuisines. L’occasion d’échanger un peu avec le chef sur ses valeurs et ses envies avant de déguster quelques uns de ses plats. Nous avons ainsi pu gouter le lieu de ligne noisette, poireaux de Bédiez et beurre fumés, quelques ormaux, et des huîtres. Un vrai bol de fraîcheur et de bonnes choses. Puis quelques desserts avant de déjà devoir dire au revoir à ce lieu merveilleux. C’est le ventre bien tendu, l’esprit tout léger et le corps dénoué que nous repartons vers Paris, avec une seule question en tête : qu’en est ce qu’on y retourne ? 

Je tenais a remercier chaleureusement toutes les équipes de l’hôtel de La Butte à Plouider ainsi que Solène et Nicolas Conraux-Bécam pour leur accueil chaleureux. Mais aussi surtout Cimer Albert, sans qui tout ce weekend n’aurait pas été aussi magique. Albert est le garant d’un séjour parfait, qui nous correspond. Toujours là pour nous, il ne nous décevra jamais grâce à ses équipes de choc et son professionnalisme à toute épreuve, un voyage « sur mesure » pour des vacances à l’hôtel comme à la maison. Et là vous, vous demandez surement, mais qui c’est ce fameux Albert qui rend ces séjours aussi magique ?!! Et bien ce sont toutes ces personnes qui contribuent à ce que votre séjour à l’hôtel se passe sous les meilleures conditions possibles. Toutes ces personnes qui sont à vos petits soins, répondent à vos attentes, vous conseillent, vous écoutent, vous font découvrir, et font de votre séjour une réussite. Alors un grand Cimer Albert ! 

Coup de food 2016

Et voilà, l’année 2016 vient de toucher à sa fin et j’avoue que je n’arrive toujours pas à réaliser à quel point elle est passée vite. Tellement de choses se sont déroulées au cours de cette année, beaucoup de bonnes et parfois d’autres moins, mais je ne peux pas renier le fait que 2016 ai été riche en expériences. Entre toutes ces belles adresses et ces nouveaux restaurants testés, ces beaux voyages auxquels j’ai pu participer, 2016 a été pour moi une belle aventure. Une année riche en émotions que j’ai voulu un peu partager avec vous ici au travers d’un article gourmand dans lequel je vous révèle mes coups de coeur de l’année. Je tiens à préciser que cette liste est tout à fait subjective et n’engage que mon avis mais vous donnera surement des idées pour vos prochains brunchs entre amis, déjeuners en famille ou diners en amoureux.

 

Les meilleures gnocchis de Paris
Cette année 2016 a vu l’ouverture du premier restaurant de Tomy Gousset. Un véritable succès puisque le tout Paris se bat pour avoir une table chez Tomy&Co. J’ai eu la chance de pouvoir y dîner peu après l’ouverture et autant vous dire que si vous cherchez les meilleures gnocchis de Paris et bien elles sont ici ! Elles sont servies avec de la truffe d’automne, du vieux comté et des châtaignes croustillantes. C’est à se damner…

Tomy&Co
22 rue Surcouf
75017 Paris
Ouvert du lundi au vendredi.

 

Des pâtisseries de palace à portée de mains
Une autre ouverture très attendue par les fins gourmets en 2016, c’était celle de la pâtisserie de Yann Couvreur. Après avoir réjouit nos papilles lorsqu’il était au Prince de Galles, Yann ouvre enfin sa première boutique et ce pour notre plus grand bonheur ! Il propose au quotidien des pâtisseries haut de gamme, innovantes et surtout pleines de saveurs, le tout pour un prix plutôt raisonnable lorsqu’on connait la qualité des produits et du travail. Yann propose également des viennoiseries et du café donc si jamais vous cherchiez un nouveau spot pour prendre votre petit dej’ avant d’aller au boulot, il est tout trouvé !


Yann Couvreur 
137 avenue Parmentier
75010 Paris
Ouvert du mardi au dimanche.

 

Et les meilleures pizza de Paris ?
Sans aucun doute pour moi celle du Big Mamma Group ! Que ce soit chez East Mamma, Ober Mamma, Mamma Primi ou leur petit dernier le BigLove Caffè, les pizzas de la big mamma family sont délicieuses ! Une pâte épaisse et moelleuse, des garnitures de folie, le tout servi dans une ambiance chaleureuse comme si nous étions en Italie. Petite mention spéciale pour Ober Mamma qui a été mon QG tout au long de cette année !!


Ober Mamma
107 boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
Ouvert du Lundi au Dimanche de 12:15 à 14:15 et de 19:00 à 01:00.

 

Le meilleur bar de Paris
Surement l’un des rares bar de Paris où l’on mange aussi bien que l’on boit. Si j’aime autant le Gravity Bar c’est parce qu’en plus de proposer des cocktails de folie, on retrouve également des assiettes de dingues souvent dignes des restaurants bistronomiques. Car on ne va pas se mentir, les bars riment plus souvent avec assiettes de fromages ou de charcuteries (ce que je ne critique absolument pas car je suis la première à adorer ça) plutôt qu’avec des mets subtiles cuisinés à la commande. En plus de ça, le lieu est canon et l’équipe super accueillante, que demander de plus pour avoir un super apéro franchement ?!


Gravity Bar
44 rue des Vinaigriers
75010 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 19h00 à 2h00.

 

J’ai retrouvé le meilleur pain perdu !
Et il s’était caché chez Hardware Société, l’une de mes belles découvertes de cette fin d’année que j’ai pu partager avec ma copine LisaLou du blog Mamie Boude. On a du monter toute la butte Montmartre et patienter une bonne heure dans le froid mais ça valait tellement le coup ! Entre la déco du lieu hyper cosy, comme si vous étiez à la maison (avec vu sur Montmartre en plus) et les délicieux plats servis, on ne pouvait que craquer sur cette belle adresse. Et nous avons pu gouter le plus merveilleux pain perdu que j’ai pu manger depuis un bon moment. Une tuérie accompagnée de myrtilles, d’une poire pochée au café et d’un cheesecake au praliné… Rien que d’en parler ça me donne envie d’y retourner !

Hardware Société
10 rue Lamarck
75018 Paris
Ouvert du mercredi au vendredi de 9h00 à 16h30 et du samedi au dimanche de 9h30 à 16h30.

 

Coup de coeur étoilé
Cette année j’ai également eu la chance de découvrir la cuisine du chef Simone Zanoni, qui a repris les commandes du George, second restaurant du prestigieux hôtel George V. Nous seulement le lieu est magnifique, l’équipe est aux petits soins et la cuisine très riche en saveurs, mais en plus le chef est d’une gentillesse incroyable. Simone Zanoni est venu nous rendre visite à notre table durant notre déjeuner et nous a même ouvert les portes de sa cuisine. Un moment assez unique que de pouvoir découvrir l’envers du décor d’un grand hôtel. Simone nous offre un voyage entre l’Italie et la riviera française, une version moderne de la cuisine méditerranéenne pour une expérience gastronomique inoubliable.


Le George
31 Avenue George V
75008 Paris

 

Les meilleures pastas
Ce n’est pas une grande surprise si les meilleures pâtes de Paris se trouve aujourd’hui chef le grand vainqueur du prix du chef de l’année décerné par le guide du Fooding 2017. Et ce grand vainqueur n’est autre que Giovanni Passerini, qui en une seule année aura ouvert son restaurant, une boutique de pâtes fraiches juste à coté, et remporté le plus prestigieux titre du guide Fooding. Une année rondement mené par ce chef italien que tout Paris attendait avec impatience depuis la fermeture de son restaurant Rino en 2014. Ici pas de menu unique, on choisi son plat à la carte et on se régale avec l’une des nombreuses assiettes de pâtes et autres plats à partagés proposés.

Passerini 
65 rue traversière
75012 Paris
Ouvert du mardi soir au dimanche.

 

Les meilleurs pancakes
Gros coup de coeur de cette fin d’année 2016 pour le restaurant Ima qui a ouvert ses portes il y a seulement quelques mois. Si l’idée d’y trouver les meilleurs pancakes de Paris n’est pas évidente au premier abord puisqu’il s’agit d’un restaurant végétarien aux influences israélienne, on y trouve pourtant selon moi les meilleurs que j’ai pu manger cette année. Préparé avec de la ricotta et arrosé de sirop de dattes, les pancakes de chez Ima sont une véritable tuerie ! Et bien sur, la carte du restaurant ne se résume pas à ces seuls pancakes. Chez Ima on retrouve également de délicieuses salades façon Ottolenghi, pleines de saveurs et généreuses, des shakshukas ou encore de merveilleux cilbir.


Ima
39 quai de Valmy
75010 Paris
Ouvert du jeudi au lundi.

 

Les meilleurs bao
Une autre de mes adresses coup de coeur de cette année : SaAm. Une petite cantine coréenne qui propose les meilleurs gua bao, célèbres brioches vapeur sino-viet, de Paris, et oui rien que ça !  A l’intérieur de ces petits pains ultra moelleux, on retrouve des garnitures et des assaisonnements de dingues : poitrine de porc braisée, poulet frit avec une garniture au gingembre, oignons confits, pickles d’oignons rouges, et des marinades à tomber par terre. Le tout servi avec une petite salade ou des frites, selon vos goûts. Une adresse idéale pour le déjeuner !


SaAm
59bis rue de Lancry
75010 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 12h00 à 14h30et de 19h00 à 22h30.

 

Le meilleur brunch
S’il y a bien une adresse « comfort food » qu’il ne faut pas rater à Paris, c’est Holybelly. Avec un concept simple « good food, good coffee and good service » la promesse d’un brunch ou déjeuner de qualité se fait tout de suite sentir. Ici on oublie la grisaille parisienne et la foule dans le métro, on se détend et on profite du moment autour d’une bonne assiette de pancakes, d’un bol de granola ou d’une délicieuse salade maison largement inspirée par le pays d’origine du couple qui a fondé Holybelly : j’ai nommé l’Australie. Et pour couronner le tout, on y retrouve du bon café de la Brulerie de Belleville. Franchement il vous faut quoi de plus ?
A noter que Holybelly ouvrira une seconde adresse dans la même rue courant 2017 ! Ça promet encore plus de brunch pour cette nouvelle année…


Holybelly
19 rue Lucien Campais
75010 Paris
Ouvert lundi, jeudi et vendredi de 9h00 à 17h00 et du samedi ou dimanche de 10h00 à 17h00.

 

Les meilleurs avocado toast
C’est sans conteste chez Fragments qu’on les retrouve ! Servis sur une épaisse et moelleuse tranche de pain de campagne, accompagné d’un oeuf poché cuit à la perfection, ces avocado toasts sont les meilleurs que j’ai pu manger en 2016. Et comme tout coffee shop qui se respecte, Fragments propose du très bon café et de délicieuses pâtisseries à l’image de cette tarte tatin, mon péché mignon.


Fragments
76 rue des Tournelles
75003 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 et du samedi au dimanche de 10h00 à 18h00.

 

La bonne adresse pas parisienne
Pour ce dernier coup de coeur de l’année 2016, on s’échappe un peu de Paris et on part vers Chantilly à la découverte de l’Auberge du Jeu de Paume et de la sublime cuisine de Clément Leroy, chef de La Table du Connétable. Si vous êtes à la cherche d’une bonne table et de calme, alors j’ai l’adresse qu’il vous faut. A seulement 30 minutes en train de Paris, L’Auberge du Jeu de Paume est un véritable havre de paix où il fait bon vivre et surtout manger ! Clément Leroy, fraichement élu « Grand de demain » par le Gault & Millau 2017, propose une cuisine française mariant tradition et innovation, et parfois inspirée par son enfance. Un menu mettant en valeur les meilleurs produits de saison et accompagné d’une très belle carte des vins, pour un moment d’exception.


La Table du Connétable – Auberge du Jeu de Paume
4 rue du Connétable
60500 Chantilly
Ouvert du mardi au samedi de 19h00 à 21h30 et du vendredi au samedi de 12h00 à 14h00.







A la découverte du Restaurant Pages pour le festival Taste Of Paris

Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, dans quelques jours aura lieu le festival Taste Of Paris. Un évènement qui a pour but de faire découvrir au grand public le meilleur de la gastronomie. Pendant 4 jours, du 11 au 14 Février, c’est l’occasion de venir déguster de grands plats de chefs sous forme de mini bouchées dégustation dans leur restaurant éphémère aménagé pour l’événement au sein du Grand Palais. Qu’ils soient étoilés, en vogue ou jeunes talents de demain, Taste of Paris accueille les chefs les plus en vue du moment pour nous offrir une expérience gastronomique inoubliable. Parmi ces chefs, nous pourrons retrouver Ryuji Teshima, ou Teshi pour les intimes, le chef du Restaurant Pages situé dans le 16ème arrondissement.

Vous l’aurez compris, aujourd’hui ce n’est pas une recette que je partage avec vous mais une belle adresse que j’ai pu découvrir il y a quelques jours. J’ai eu la chance d’être invitée à déjeuner à la table de Teshi et de pouvoir échanger avec lui sur sa vision de la cuisine. Je vous le dis tout de suite, ce fut un véritable coup de coeur pour moi. Ryuji Teshima est un amoureux des produits et ça se sent. Avant même de créer une recette, il cherche à connaitre l’histoire de chacun des produits qu’il va utiliser, à retracer leur parcours, à les comprendre, pour pouvoir à son tour raconter une belle histoire au travers de ses plats. Cette attention particulière qu’il porte pour les ingrédients de ses recettes, Teshi l’a développé tout au long de sa carrière. Après avoir fait ses débuts dans des restaurants de cuisine française au Japon, son pays d’origine, le chef poursuit son chemin en France pour en apprendre plus sur ce pays qui le passionne tant. Perfectionniste, il souhaite aller plus loin dans la connaissance des produits. Pendant près de trois ans, en parallèle à son travail de cuisinier, il passe tous ses samedis dans la boucherie de Hugo Desnoyer pour approfondir ses connaissances de la viande et s’initier au travail de la découpe. Après la viande, vient le poisson : Teshi rejoint Samuel Nahon et Alexandre Drouard quand ils ouvrent les boutiques Terroir d’Avenir rue du Nil à Paris. Puis il fait un petit tour du monde, des Etats-Unis à l’Espagne, en passant par la Belgique. Autant d’expériences qui lui ont permis d’affiner sa cuisine et de finalement ouvrir en 2014 son premier restaurant : Pages.

Pour la première fois, Ryuji Teshima et sa brigade vont participer au festival Taste Of Paris et proposer aux visiteurs des recettes étonnantes et pleines de saveurs à l’image de leur cuisine. J’ai eu la chance de découvrir ces recettes en avant première lors de mon déjeuner et comme je suis plutôt sympa (vous l’aviez remarqué quand même ?) j’ai décidé de partager tout ça avec vous. Voici donc quelques images qui illustrent un moment d’exception passé au coeur du Restaurant Pages.

Pain soufflé, crème de kale - PagesPain soufflé, crème de kale

St Jacques et céleri rave - PagesSt jacques et céleri rave

Lieu jaune caramélisé, chou frisé et citron caviar - Pages 3Lieu jaune caramélisé, chou frisé et citron caviar - Teshi Lieu jaune caramélisé, chou frisé et citron caviar

Ryuji Teshima - PagesPréparation Boeuf Osaki sur céréales - PagesBoeuf Osaki sur céréales - PagesBoeuf Osaki sur céréales - Ryuji TeshimaBoeuf Osaki sur céréales par TeshiBoeuf Ozaki sur céréales, plat présenté sur Taste Of Paris 

St Honoré légumier : carottes et lentilles - PagesSaint-Honoré Légumier : lentille et carotte, dessert présenté sur Taste Of Paris

Vous pourrez retrouver Ryuji Teshima et toute son équipe sur le Festival Taste Of Paris du 11 au 14 Février 2016. Vous pouvez aussi vous rendre dans son restaurant au 4 rue Auguste Vacquerie, Paris 16ème ou dans son second restaurant Le 116, situé juste à côté.
Un grand MERCI à Teshi et sa brigade pour leur très bon accueil et ce délicieux repas. Ce fut un merveilleux moment !







Les bonnes adresses du moment #2

Me voilà de retour sur le blog avec un nouvel article sur mes bonnes adresses du moment. J’ai encore eu la chance de tester de délicieux restaurants ces dernier jours donc une fois de plus je partage avec vous mes jolies découvertes et mes coups de coeur. Une sélection qui je l’espère vous plaira et vous inspirera pour vos prochaines balades sur Paris.

Pour un déjeuner comme à Londres : le Rosemary 
Fraichement débarqué dans le 4ème arrondissement, le Rosemary est le vrai gastropub qu’il nous manquait à Paris. Avec une carte de spécialités twistées par un duo de chefs franco-anglais, des produits sourcés outre-manche et une sélection de bières artisanales brassées en Angleterre, c’est la nouvelle adresse SO British qu’il ne faut pas rater.
Papier peint gaufré monochrome style victorien, grand comptoir en bois qui ravira les plus nostalgiques des traditionnels pub londonien, petit corridor fleuri façon jardin anglais et une devanture rouge et bleu qui n’est pas s’en rappeler les célèbres bus de la capitale, pour une ambiance chaleureuse et légèrement rétro.
Dans l’assiette, on retrouve les codes de la bistronomie mais à la sauce british, of course ! Boeuf Wellington, souris d’agneau, fromages de la région de Leeds, scotch egg, Yorkshire pudding… pour un dépaysement total !
Mes coups de coeurs : le méli mélo de tomates, sablé au cheddar et glace au basilic et le délicieux sablé au thé, mousse caramel et sorbet de yaourt au romarin.

4 rue Crillon, Paris 4ème
Ouvert pour drinks, déjeuner, brunch et diner.
Fermé dimanche soir et lundiRosemary GastropubMéli Mélo de tomate, sablé au cheddarr et glace basilic - RosemaryRisotto végétarien - RosemarySablé au thé, mousse caramel et sorbet yaourt au romarin - RosemaryRosemary

 

Pour un séjour gourmand : le Grand Pigalle Hôtel 

Pierre Charles Cros, Olivier Bon et Romée de Goriainoff, ont encore frappé ! Après avoir monté le Beef Club, le Fish Club, l’Experimental Cocktail club ou encore la Compagnie des vins surnaturels, les 3 entrepreneurs viennent d’ouvrir leur premier hôtel dans le 9ème : le Grand Pigalle Hôtel. Inspiré du film The Grand Budapest Hotel, cette nouvelle adresse du South Pigalle s’appuie sur la formule du Wine & Dine, un concept typiquement anglais qui consiste à proposer le «gîte et la boisson». Dans les 37 chambres de l’hôtel, on retrouve une déco retro-mode signée Dorothée Meilichzon, qui a déjà décoré le Café Pinson, l’Hôtel Paradis ou plusieurs établissements de l’Expérimental group. Papiers peints vieillis et texturés, lampes et poignées en laiton, salles de bain en faïences, bureaux en acajou, mini bar rempli de cocktails maison, pour une immersion directe dans la culture locale Parisienne. Côté restauration, un menu élaboré par la chef Laëtitia Visse et le sommelier du groupe Nicolas Smith, pour des accords mets-vins parfaits.
Mes coups de coeurs : le cocktail sans alcool fruits rouges-basilic, la burrata antigua mura et la terrine au safran du Quercy

29 Rue Victor Masse, Paris 9ème
Ouvert tous les jours de 8h00 à 2h00.

Cocktail expérience 1 - Grand Pigalle HôtelCocktail sans alcool fruits rouge - basilic - Grand Pigalle Hôtel

Grand PIgalle HôtelBurrata - Grand Pigalle HôtelCocktail maison - Chambre Grand Pigalle Hôtel

Pour un dîner tout en mystère : Maguey
« Dis moi qui tu es, je te dirai ce que tu manges… » voilà ce qui pourrait résumer l’expérience que l’on vit lorsqu’on se rend au Maguey. A l’origine de ce concept unique Shu Zhang qui a choisi de proposer à ses clients une carte des plus originale où il n’est pas question de choisir entre un poisson ou une viande, mais entre des adjectifs qui symbolisent quatre émotions. Il s’agira d’en choisir deux, celles qui nous correspondent le mieux et qui définiront un menu complet entrée/plat/dessert. Une expérience culinaire placée sous le signe de l’émotion, de la surprise et de la découverte des saveurs pour un repas étonnant et qui ne nous laisse pas indifférent. Car oui, j’ai eu le sentiment de me reconnaitre dans chacun des plats servis ! Et pour vivre l’expérience jusqu’au bout, un accord mets et vins est proposé.
Mes coups de coeur : la déco du lieu, qui est juste magique et la glace au shiso, ganache chocolat blanc et framboise fraiche.

99 rue de Charenton, Paris 12ème
Ouvert midi et soir du mardi au samedi.

MagueyCeviche de thon à la pastèque, oriandre, concombre et pickles d'oignon rouge - MagueyOmble chevalier, boudins de Saint Jacques, citron confit, épinards fumés, oseille - MagueyGlace au shiso, ganache chocolat blanc avocat et framboise - Maguey


Pour un apéro avec les amis : l’Arctic Room Pastis 51

C’est LA bonne adresse à retenir pour les jours de forte chaleur. Nichée dans la cours du Jardin des Marais l’Arctic Room Pastis 51 propose une expérience de dégustation polaire à -10°C dans son ice-bar éphémère. L’occasion d’y déguster un bon Pastis ou d’y découvrir le Glacial 51 avec son bon goût de menthe glaciale. En plus, de nombreuses animations prendront place tout l’été autour de l’ARCTIC ROOM 51 : DJ set chaque jeudi, brunch, pétanque, molkky et beauty cocktails, dégustation des Pastistas imaginées par Shirley ex candidate de Master Chef.
Mes coups de coeurs : les pancakes rose façon wrap de Shirley et le Glacial 51 à déguster en piscine !

Jardin du Marais, 74, rue Amelot, 75011 Paris
Ouvert du 1er Juillet au 30 Septembre
Du mercredi au samedi, de 18h00 à 22H30

Glacial 51 - Arctic Room Pastis 51Pancakes façon wrap - Arctic Room Pastis 51







Les bonnes adresses du moment #1

Ce weekend je me suis rendue compte que ça faisait un bon petit moment que je ne vous avais pas fait d’article sur une bonne adresse food. Et ces derniers temps, je ne vais pas vous le cacher, j’en ai testé pas mal des restaurants. Et oui le beau temps reviens ça donne envie de sortir, de faire des brunchs, des apéros en terrasse, de découvrir des nouvelles adresses (oui je sais la belle excuse haha) !

Et plutôt que de vous parler d’un restaurant que j’ai testé, je me suis dit que ce serait surement plus sympa de vous parler de mes coups de cœur de ces derniers jours et des meilleurs plats, desserts, pâtisseries que j’ai pu manger dans divers restaurants. Du coup je vous ai fait une petite sélection de mes bonnes adresses du moment. Un article que je vous proposerai régulièrement sur le blog avec des photos majoritairement prises avec mon iphone. J’espère que ça vous plaira et vous donnera des idées pour vos prochaines adresses à tester !

Pour un super apéro entre amis : le Farago Pintxoclub
Niché dans la cours des petites écuries, le Farago est un bar à tapas qui sent bon l’Espagne. On y retrouve des produits qui viennent directement du pays basque espagnol, à l’image de la succulente bellota, à manger avec les doigts et même sans pain pour en déguster toutes les saveurs. Le Farago c’est aussi des produits AOC, souvent bios, une cuisine simple élaborée avec le chef Fernando Canales, une cuisine ouverte, un super bar et une équipe géniale.
Mes coups de cœur : le gin med (Gin Mare, Tonic, Tomate cerise et romarin) et les bombes au chocolat, pâte à beignet fourrée de chocolat coulant. Une vraie petite tuerie !

11 cours des petites écuries, Paris 10ème
Ouvert du lundi au Samedi de 19h00 à 01h00
Le dimanche pour le Brunch de 12h00 à 16h00 et le soir de 19h00 à 01h00.
Cocktail Gin Med - Le FaragoBombes au chocolat - Le Farago


Pour des pasta comme en Italie : East Mamma

Si cette adresse ne vous dit rien, alors je crains que vous ne soyez passé dans un trou noir pendant plusieurs semaines car s’il y a bien un restaurant dont tout le monde parle ces derniers temps, c’est bien East Mamma. La trattoria qui agite l’Est Parisien avec ses produits d’exception importés directement d’Italie et ses recettes traditionnelles qui sentent bon la Dolce Vita. Mention spéciale pour les cuisiniers et les équipes en salle qui sont aux petits soins pour nous et qui ne se cachent pas d’utiliser le fameux charme italien pour finir de nous séduire.
Mon coup de coeur : la bresaola e spinaci servie dans sa casserole encore chaude !

133 rue du Faubourg-Saint-Antoine, Paris 11ème
Ouvert tous les jours de 11 heures à minuit
bresaola e spinaci - East Mamma


Pour un repas en amoureux : La gazette

Décor tropical chic, mobilier vintage, ambiance chaleureuse, intime et romantique, accueil souriant, cuisine du marché, produits frais, voilà comment on pourrait résumer en quelques mots La Gazette. Un restaurant où officie le chef Julien Gatineau qui prends à cœur de proposer une cuisine imaginative et fait maison. Chez La Gazette, on ne rigole pas avec la qualité et le respect du produit. La carte change toutes les deux semaines afin de s’aligner sur les saisons, et ainsi proposer aux clients une cuisine juste et pleine de saveurs.
Mes coups de cœur : le saumon label rouge, quinoa et sauce vierge, un plat plein de saveurs qui sent bon l’été et la pavlova revisitée.

28 rue de Duret, Paris 16ème
Ouvert midi et soir du Lundi au Vendredi et le Samedi midi.
Verre de vin - La GazetteSaumon, quinoa - La GazettePavlova revisité - La gazette


Pour un BBQ Texan comme si vous y étiez : Flesh

Vous rêviez d’un super barbecue où passer votre été et bien Flesh l’a fait. Direction le 9ème arrondissement, pour découvrir cette adresse qui sent bon la braise fumante et qui n’est pas sans rappeler les bons barbecues du dimanche avec les amis. Au fourneau, ou plutôt devant le barbecue on retrouve Simon John Lewis, ancien du Spring et du Frenchie qui propose une viande de qualités et des produits de saison pour des plats remplis de saveurs et qui nous font voyager jusqu’au fin fond du Texas.
Mes coups de cœur : le lieu avec cette déco 100% american spirit, les frites à l’ail et l’ananas rôti au barbecue avec du rhum et des grains de café torréfiés.

25 Rue de Douai, Paris 9ème
Ouvert du lundi au samedi de 12h00 à 01h00 et le dimanche de 12h00 à 16h00
FleshFrites à l'ail - FleshAnanas rôti - Flesh


Pour un diner avec les copines : Coretta

Cette adresse est un peu mon gros coup de cœur de ces derniers jours. Cela faisait un bon moment que je voulais la tester et c’est finalement la visite à Paris de la jolie Mégane de Megandcook qui m’a permis de me lancer. On s’est donc donné rendez-vous dans le quartier des Batignolles pour enfin découvrir la cuisine de Beatriz Gonzales. Et avant même d’être émoustillées par les belles assiettes de la chef, on en prend plein les yeux grâce à la décoration du lieu : des tables en marbre blanc ou granit noir, du chêne brut, un carrelage en ciment, de grandes baies vitrées et une jolie vue sur le jardin Martin Luther King. S’en suit une dégustation de plats aux saveurs marquées et justes. Un véritable plaisir pour les papilles.
Mes coups de cœur : la buratta à la truffe accompagnée d’un bon verre de spritz pour une mise en appétit sans fausse note.

151 bis rue Cardinet, Paris 17ème
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30.
Et le samedi de 19h30 à 22h30.

Spritz - CorettaBuratta - Coretta







Brunch du dimanche au Café Marlette

Logo cafe marlette

Pour l’ouverture de cette toute nouvelle rubrique « Plus une miette en balade« , j’ai décidé de vous emmener bruncher avec moi au Café Marlette. Cela faisait un bout de temps que je souhaitais découvrir cette nouvelle petite cantine parisienne qui fait dans le bio et surtout dans le bon ! A vrai dire j’étais sur de ne pas trop me tromper sur cette adresse car je suis déjà une grande adepte des préparations pour pains et gâteaux des jolies soeurs Scarlette et Margot, fondatrices de Marlette.

En créant Marlette, les deux soeurs ont voulu nous prouver que cuisiner bio ne signifie pas forcément « aller dénicher des ingrédients introuvables aux noms bizarres » mais simplement de s’intéresser à la qualité des produits, à leur diversité et à leur mode de production, pour cuisiner plus gourmand et plus sain.

Le pari est plus que réussi puisqu’aujourd’hui on retrouve les préparations Marlette dans de nombreuses épiceries fines et leur nouveau petit restaurant parisien ne désempli pas. Avec son ambiance chaleureuse et sa petite terrasse parfaite pour les jours d’été, le Café Marlette ravira tous les gourmands en quête d’un lieu où l’on se sent comme à la maison et où l’on mange des plats préparés avec amour.

Brunch Café Marlette

Brunch au Café Marlette

C’est donc avec beaucoup t’enthousiasme (oui quand il s’agit de manger je le suis toujours haha) et mon amie Maïa, que je me suis rendue au 51 rue des Martyrs pour déguster mon premier Brunch Marlette. Accueillies avec de grands sourires et un bout de financier en attendant qu’une table se libère, nous étions déjà convaincues que ce déjeuner allait être un bon moment. Chanceuses que nous sommes, nous avons eu droit à une place en terrasse pour profiter des doux rayons de soleil de ce premier weekend d’août. Les menus en mains, nous jetons un oeil aux différents mets proposés : salades gourmandes, assortiments de pains, pancakes, jus de fruits frais, compotes et autres scones, avant de jeter notre dévolu sur le fameux Brunch Marlette.

Sunday Brunch at Café Marlette

Au programme de ce brunch :
• Une boisson chaude au choix (sélection de thé Kusmi et Lovorganic, café ou chocolat chaud)
• Un jus de fruits frais (orange, pamplemousse ou citron)
• Un oeuf à la coque avec ses délicieuses mouillettes au sel de l’île de Ré
• Du jambon blanc « Prince de Paris »
• Une sélection de fromage affinés de la maison Beillevaire
• Une soupe maison, pour nous ce fut une soupe froide de melon
• Une salade de saison, pour nous composée de salade, de courgettes vertes et jaunes, de tomates cerise, de pomme granny smith et de graines de courge
• Une compote maison, un fromage blanc avec de la crème de marron ou un fromage blanc avec du granola (j’ai opté pour le granola qui était juste mortel et Maïa s’est régalée avec la crème de marron)
• Une sélection de pains avec ses beurres nature et fleur de sel, accompagnée de confiture (pour notre part se fut une délicieuse confiture d’abricot)
• Et un gâteau Marlette au choix parmi les scones, les pancakes, les financiers, le fondant au chocolat, les cookies, les muffins,… Pour ma part, j’ai dévoré un petit muffins aux myrtilles fraiches et Maïa a succombé au fameux pancakes.

Brunch Marlette - Granola

Brunch Marlette - Granola, Muffin myrtille et Thé Rooibos vanille Lovorganic

Brunch Marlette - Salade gourmande, oeuf à la coque, mouillettes et soupe de melon

Donc autant vous dire qu’à la fin de ce repas nous étions plus que rassasiées et vraiment ravies d’avoir enfin pu goûter au Brunch Marlette. Tout était vraiment goûteux et pleins de saveurs. A peine terminé que nous songions déjà à revenir. En plus, les serveurs et serveuses étaient vraiment aimables, souriants et aux petits soins pour nous.

Tout ça pour vous dire que si vous cherchez un endroit pour bruncher en famille, entre amis ou avec l’amoureux, dans une ambiance cosy et où l’on sert des plats gourmands, bio et bons pour la santé, ne cherchez plus et rendez-vous au Café Marlette.

Le café Marlette

Café Marlette
51 rue des Martyrs
75009 PARIS
01.48.74.89.73

Les horaires
lundi : fermé
mardi – vendredi : 8h30 -19h30
samedi : 10h -19h30
dimanche : 10h – 18h

Formule petit déjeuner : 12,50 €. La semaine, au déjeuner, sandwich : 7,50 € ; sandwich + pâtisserie : 10,50 € ; salade ou soupe + cake salé : 9,50 € ; assiette de saison (velouté, salade et cake salé) : 13,50 €… Le week-end, brunch à 24,90 €.