Bon même si cela ne se voit pas vraiment quand on regarde le ciel en ce moment, c’est bien le printemps ! Et qui dit printemps, dit retour de tous ces légumes qu’on adore : les asperges, les petits pois, les fèves, etc… Je ne sais pas vous mais moi en ce moment je ne fais qu’en cuisiner et en manger. Je profite à fond de cette période assez éphémère pour tester de nouvelles recettes. Cette fois-ci j’ai décidé de me préparer une bonne salade de printemps, idéale pour les petits pique-niques du weekend ou à emporter au bureau pour le déjeuner.

La création de cette recette était également l’occasion de tester mon tout nouveau cuiseur Multicook & Grains de Moulinex. Alors si au premier abord je n’étais pas une grande fan de ce type de robot ménager qui a tendance à tout faire à notre place, je vous avoue qu’avec ce multicuiseur j’ai assez vite changer d’avis. Exemple frappant : on ne va pas se mentir on à tous un jour galéré à cuire du quinoa. (Allez ne fait pas semblant, je sais que toi aussi derrière ton petit écran tu as vécu ce grand moment de solitude… haha) Soit il n’est pas assez cuit, soit c’est une énorme bouillie, bref une vraie galère !! Mais avec ce tout nouveau cuiseur spécialement adapté à la cuisson des graines Moulinex frappe très fort et j’ai été assez bluffée du résultat. Le multicook & grains dispose de 22 programmes spécialement conçus pour la préparation et la cuisson des céréales et légumineuses. Détail encore plus intéressant, il propose 4 options de cuisson des céréales et légumineuses qui permettent d’adapter la texture des graines ou des céréales selon nos préférences. Donc plus besoin de rester planter à côté de la plaque de cuisson pour surveiller notre quinoa, et le gouter toutes les 5 minutes pour être sûre de la texture, le multicuiseur s’occupe de tout. Pour faciliter encore plus les choses, l’interface d’utilisation est plutôt simple et intuitive. Une fois qu’on a survolé le petit guide d’utilisation, la prise en main se fait toute seule. Et le plus merveilleux dans l’histoire c’est qu’en plus de ces 22 programmes de cuisson des graines, le multicook propose également 60 programmes classiques pour réaliser cuisson à la vapeur, risotto, mijoté, wok, soupe, et même des modes de cuisson pour la pâtisserie : pâte levée, dessert ou encore yaourt et confiture. En plus de proposer une multitude d’options de cuisson, ce multicuiseur permet aussi de gagner du temps en cuisine, grâce à des cuissons plus rapides. Mais que demander de plus franchement ?!!

En tant que cuisinière qui aime tout faire soi-même, à la main (limite méthode à l’ancienne haha) je ne vais pas vous mentir en vous disant que j’étais assez septique sur l’acquisition et l’utilisation d’un tel multicuiseur. Et bien après avoir testé plusieurs modes de cuisson pour mes recettes, je suis plutôt ravie de l’avoir à la maison maintenant. Il facilite certaines étapes de réalisation de mes recettes sans pour autant tout faire à ma place. Et c’est ce que j’ai pu expérimenter avec ma recette du jour. Je vous ai préparé une jolie recette de salade de quinoa, sarrasin, pointes d’asperges, petits pois, fèves, ricotta, framboises et menthe. Et oui rien que ça ! J’ai pu profiter des différentes options du multicook pour réaliser la cuisson des graines : quinoa et sarrasin, mais également de mes asperges, petits pois et fève. Il ne me restait ensuite plus qu’à assembler tous les éléments et à assaisonner le tout pour obtenir cette petite recette printanière dont vous me donnerez des nouvelles. Pas de panique, pour toutes celles et ceux qui (comme moi il y a encore quelques jours) ne possèdent pas de multicuiseur, je vous donne aussi la méthode pour tout réaliser avec vos petites casseroles.

Ingrédients pour 2 personnes :
• 100g de quinoa
• 100g de sarrasin
• 80g de petits pois
• 80g de fèves
• 70g de pointes d’asperges
• 50g de ricotta
• Un dizaine de framboises
• Quelques feuilles de menthe
• 5 c. à soupe d’huile d’olive vierge
• 3 c. à soupe de vinaigre de framboise
• le jus d’un demi citron vert
• fleur de sel
• poivre

Préparation :
Avec le multicuiseur :
Torréfier les graines de sarrasin à l’aide du programme Wok pendant 5 minutes à 160°C.
Une fois le sarrasin torréfié ajouter le quinoa et 600ml d’eau dans la cuve et démarrer la cuisson avec le programme quinoa en texture quick (temps de cuisson automatique).
Au terme de la cuisson, égoutter les graines s’il reste un peu d’eau puis les mettre à refroidir étalées sur une plaque.
Nettoyer la cuve puis sélectionner le programme soupe et cuire à l’eau bouillante salée les pointes d’asperges, les petits pois et les fèves pendant 10 minutes. Lorsque la cuisson est terminée, plonger les légumes dans un saladier d’eau glacée. Cela permettra de maintenir la jolie couleur verte.

A la casserole :
Torréfier légèrement les graines de sarrasin à la poêle pendant 5 minutes à feu doux.
Dans une casserole, verser le quinoa, le sarrasin et deux fois leur volume d’eau.
Porter à ébullition, baisser sur feu doux et laisser cuire à couvert pendant 15 minutes.
Couper le feu et laisser reposer à couvert encore 10 minutes.
Verser les graines sur une plaque et laisser refroidir complètement.
Porter à ébullition une casserole d’eau salée, verser les pointes d’asperges et faire cuire un dizaine de minutes. (elles doivent rester légèrement croquantes). Une fois cuites plonger les asperges dans un saladier d’eau glacée.
Réitérer l’opération avec les petits pois pendant 8 minutes et les fèves pendant 3 minutes.

Mélanger dans un bol l’huile d’olive, le vinaigre de framboise et le jus de citron vert.

Une fois tous les éléments de la recette à température ambiante, commencer l’assemblage.
Verser dans un saladier le quinoa, le sarrasin, les pointes d’asperges, les petits pois et les fèves.
Mélanger délicatement.
Verser ce mélange dans des assiettes ou des bols.
Parsemer de ricotta émiettée et de quelques framboises.
Verser la vinaigrette, saler, poivrer et ajouter quelques feuilles de menthe.

Article sponsorisé

4 comments on “Salade de printemps”

  1. Elles sont jolies toutes ces photos toutes fraiches 🙂 Et ce multi-cuiseur (à force de le voir partout me fait sérieusement de l’oeil…) dis il cuit aussi le riz à sushi ? (parce que plus que la galère du quinoa, on en parle de celle du riz à sushi 🙂
    Des bisous

    • Merci Sandrine !!
      Alors il n’y a pas de mode riz à sushi mais ça doit être possible de le faire. Tu peux créer et programmer toi même 4 modes de cuissons avec le robot.
      Il faudrait que je fasse quelques test mais à mon avis ça doit fonctionner avec ce multicuiseur. Il fait tellement de choses qu’il doit forcément cuire ce foutu riz à sushi !!
      Bises

  2. Cette serie photos est canon, La recette ultra gourmande. J’adore le clin d’œil de La cuisinière à l’ancienne La dessus je te rejoins !!! Effectivement l’appareil prouve son utilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *