Étiquette : Agneau

Arancini à l’agneau

Aujourd’hui on part en Italie… bon à défaut de pouvoir prendre l’avion en ce moment, je vous emmène en voyage avec une petite recette que j’adore : les arancini. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore, les arancini sont de délicieuses boulettes de riz, panées et frites. La version la plus connue est celle al ragù (farce de viande et petits pois) mais aujourd’hui je vous propose ma version à l’agneau que j’ai une fois de plus imaginé dans le cadre de ma collaboration avec l’interprofession de l’agneau. Idéale à picorer du bout des doigts, cette petite recette devrait plaire à toutes celles et ceux qui, comme moi, pense déjà aux futures repas, apéros et autres pique-niques de cet été.

Ingrédients pour un quinzaine d’arancini :
• 250g de gigot d’agneau européen haché
• 25g de beurre
• 200g de riz arborio
• 650ml de bouillon de légumes
• 2 c. à soupe d’huile d’olive
• 1 oignon
• 2 gousses d’ail
• 15g de feuilles de menthe
• 15g de coriandre
• 30g de parmesan râpé
• Sel / poivre

Pour la panure : 
• 70g de farine
• 2 oeufs
• 180g de chapelure
• Huile de cuisson 

Pour la sauce : 
• 150g de yaourt grec 
• 1/2 citron 
• 3 c. à soupe d’huile d’olive
• Sel / Poivre

Préparation :
Faire fondre le beurre dans une casserole puis ajouter le riz.
Cuire pendant 2-3 minutes jusqu’à ce que le riz devienne translucide.
Incorporer 150ml de bouillon, porter à ébullition puis baisser le feu.
Ajouter le reste du bouillon petit à petit tout en mélangeant régulièrement.
Cuire le riz jusqu’à absorption totale du bouillon, soit environ 30-35 minutes.
Peler puis émincer l’oignon et l’ail. Réserver.
Dans une poêle, faire revenir l’oignon et l’ail dans l’huile d’olive pendant 5 minutes.
Ajouter l’agneau, saler, poivrer et poursuivre la cuisson 5 minutes tout en mélangeant de temps en temps. Réserver.

Dans un bol, mélanger le riz, l’agneau, la menthe et la coriandre ciselées, le parmesan et un peu de poivre.
Verser la farine, les oeufs battus et la chapelure dans 3 bols distincts.
Former des boules de 45-50g avec la préparation de riz puis les rouler dans la farine, l’oeuf et enfin la chapelure.
Cuire les arancini 4 à 5 minutes dans une poêle remplie d’un fond d’huile de cuisson (environ 1cm de hauteur). 
Bien les retourner pendant la cuisson afin de cuire chacune des faces. 

Dans un bol mélanger le yaourt grec, le jus de citron et l’huile d’olive. 
Saler, poivrer. Déguster les arancini avec la sauce. 

Article sponsorisé
#jadorelagneau
#enjoyitsfromeurope🇪🇺

Bánh Bao à l’agneau

Il semblerait que ma passion pour la cuisine asiatique ne soit pas prête de s’arrêter. Vous le savez peut-être déjà mais en fin d’année 2019 j’ai eu la chance de partir au Vietnam à la découverte des épices. Une semaine durant laquelle j’ai découvert énormément de choses sur la cuisine vietnamienne qui est très riche en saveurs, en épices, en herbes,… bref tout ce que j’aime ! Du coup, vous imaginez bien que ce petit voyage a aussi inspiré ma cuisine. Je n’arrête pas de faire des recettes aux influences asiatiques depuis mon retour et celle du jour n’est pas en reste. Pour cette nouvelle recette, je me suis inspirée des fameux bánh bao ou aussi connu sous le nom de baozi en chine, que j’ai un peu twisté à ma façon avec une délicieuce farce d’agneau confit à la sauce barbecue. Une recette que j’ai une nouvelle fois imaginé dans le cadre de ma collaboration avec l’interprofession de l’agneau. Une recette en soi assez simple à réaliser mais qui demande de la patience. Mais je peux vous jurer que ça vaut le coup une fois qu’on les mange…

Ingrédients pour 15 Bánh Bao
Pour la garniture :
• 1 épaule d’agneau (environ 1,2kg)
• 3 c. à soupe de sucre muscovado 
• 1 c. à soupe rase de sel 
• 2 c. à café de garam masala 
• 2 c. à café de paprika fumé
• 1/2 c. à café de gingembre moulu
• 1/2 c. à café d’ail en poudre 
• 1 pincée de poivre 
• 60ml de sauce barbecue 
• 3 c. à soupe de concentré de tomate
• 1 c. à soupe de sauce Worcestershire 
• 1 c. à soupe de moutarde 
• 1 c. à soupe de vinaigre de cidre 
• 3 c. à soupe d’huile d’olive 
• 1 oignon rouge 
• 100ml de bouillon de légumes

Pour la pâte : 
• 150ml d’eau tiède
• 15g de sucre 
• 7g de levure de boulanger sèche instantanée (ou 20g de levure fraîche)
• 300g de farine de blé
• 1 pincée de sel 
• 1 c. à soupe d’huile d’olive 

Pour le dressage :
• quelques tiges de ciboulette
• graines de sésame

Préparation : 
Étape 1 -> la garniture : 
Préchauffer le four à 150°C. 
Dans un bol, mélanger le sucre muscovado, le sel, le garam masala, le paprika fumé, le gingembre moulu, l’ail en poudre et le poivre. 
Verser la moitié de cette préparation sur l’épaule d’agneau et frotter l’ensemble à l’aide des mains afin de bien enrober la viande du mélange d’épices. Réserver. 
Dans un autre bol, mélanger la sauce barbecue, le concentré de tomate, la sauce Worcestershire, la moutarde, le vinaigre de cidre et le reste du mélange aux épices. 
Mélanger jusqu’à obtention d’une sauce homogène.
Peler et émincer l’oignon rouge. 
Dans une casserole, saisir l’épaule d’agneau dans l’huile d’olive pendant 5 minutes.
Ajouter ensuite l’oignon et poursuivre la cuisson 2 minutes.
Verser ensuite 3/4 de la sauce sur la viande et ajouter le bouillon de légumes.
Réserver le reste de sauce. 
Couvrir la casserole et enfourner pour 2 heures. 
Arroser la viande de sauce et de bouillon durant la cuisson. 
Retirer le couvercle puis poursuivre la cuisson encore 1 heure. 
À la sortie du four, effilocher l’agneau à l’aide de 2 fourchettes, mettre la viande dans un bol, puis ajouter le reste de sauce réservée puis la moitié de la sauce restant dans la cocotte. Mélanger. Réserver. 

Étape 2 -> la pâte
Dans un bol, mélanger l’eau tiède, le sucre et la levure sèche instantanée.
Laisser reposer pendant 15 minutes.
Verser la farine, le sel, l’huile d’olive et le mélange précédent dans le bol d’un robot muni d’un crochet pétrisseur. 
Pétrir pendant 10 minutes jusqu’à obtention d’une boule de pâte lisse et homogène. 
Huiler légèrement les parois du bol et couvrir d’un linge propre. 
Laisser pousser la pâte pendant environ 1h30, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.

Étape 3 -> réalisation et cuisson des Bánh Bao
Une fois que la pâte a doublée de volume, réaliser un boudin et couper dedans une quinzaine de pâtons. 
Bouler les pâtons puis les étaler à l’aide d’un rouleau à pâtisserie afin de former un rond. 
Poser un cercle de pâte dans la paume de la main puis garnir le centre de viande. 
Pincer le bord de la pâte sur lui même à l’aide de l’autre main, tout en le ramenant vers le centre et en tournant la pâte.
Vidéo pour mieux comprendre : https://www.youtube.com/watch?v=V3FYCE5DHH4
Une fois le bánh bao formé, le déposer sur un petit carré de papier cuisson.
Verser un peu d’eau dans une poêle ou une casserole, puis porter à ébullition. 
Placer un panier vapeur dans la poêle, puis y disposer 2 ou 3 bánh bao avec leur papier cuisson selon la taille du panier vapeur. Refermer le panier. 
Attention, les bánh bao ne doivent surtout pas se toucher. 
Laisser cuire pendant 10 minutes. 
Réitérer l’opération avec tous les bánh bao.
Parsemer les bánh bao de quelques graines de sésame et de ciboulette hachée juste avant de servir.
Déguster aussitôt. 

Ribs d’agneau caramélisés et frites de panais

Cette année encore, je poursuis ma petite collaboration avec l’interprofession de l’agneau et je vais vous proposer 2 nouvelles recettes pour manger l’agneau autrement. Après vous avoir proposé mon pulled lamb sandwich, mes boulettes d’agneau façon falafel, mes gua bao à l’agneau caramélisé et mes gyozas à l’agneau épicé, je vous propose une nouvelle recette qui se dévore du bout des doigts : des ribs d’agneau caramélisés accompagnés de bonnes frites de panais. Idéale pour un soirée en mode plateau télé ou en plus grande quantité pour un apéro dinatoire avec les amis, cette recette est super simple à réaliser ! Les ribs sont caramélisés à souhait et fondent dans la bouche, un vrai délice. Bon on s’en met plein les doigts mais je vous promets que ça vaut le coup.

Ingrédients pour 2 personnes :
• 600g de poitrine d’agneau (n’hésitez pas à demander à votre boucher de vous découper les ribs)
• 2 c. à soupe de miel
• 4 c. à soupe de sauce soja
• 2 gousses d’ail
• 1 c. à soupe de pate de curry rouge
• 2 c. à soupe de sucre roux
• 2 c. à soupe de vinaigre de riz
• sel

Pour les frites :
• 500g de panais
• 3 c. à soupe d’huile d’olive
• 1/2 c. à café de paprika fumé
• Sel
• Persil
• Flocons de chili

Préparation :
Préchauffer le four à 180°C.
Dans un bol, mélanger le miel, la sauce soja, l’ail pelé et écrasé, la pâte de curry rouge, le sucre roux et le vinaigre de riz.
Disposer les ribs sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les ribs avec la moitié de la sauce.
Enfourner pour 20 minutes.
Pendant ce temps, peler et couper les panais en frites.
Dans un bol, mélanger l’huile d’olive et le paprika fumé, puis ajouter les frites de panais.
Bien mélanger pour enrober complètement les frites.
Placer les frites sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les saler.
Monter le four à 200°C.
Badigeonner le reste de sauce sur les ribs puis enfourner de nouveau pour 15 minutes.
Enfourner les frites de panais en même temps.
Au bout de 15 minutes, sortir les ribs du four, et poursuivre la cuisson des frites encore 5-10 minutes selon si on les préfère plus ou moins croustillantes.
Parsemer les frites de quelques feuilles de persil hachée et de flocons de chili avant de servir.

Gyozas à l’agneau épicé

Il y a quelques semaines, on m’avait mise au défi d’imaginer des recettes à base d’agneau que vous pourriez dévorer du bout des doigts… Je vous avais alors concocté une première petite recette de délicieux Gua Bao à l’agneau caramélisé et je crois bien que cela vous a plu… Aujourd’hui je reviens avec une seconde recette à base d’agneau.

Pour cette nouvelle recette, on reste dans l’inspiration asiatique puisque je vous propose cette fois de bons petits gyozas. C’est la première fois que j’en faisais seule de A à Z et franchement je ne suis pas peu fière du résultat. J’avoue que j’avais un peu peur, peur qu’ils ne soient pas aussi beaux que je l’imaginais mais surtout peur que ce soit extrêmement dur à réaliser. Et finalement, c’est plutôt un jeu d’enfant. Bon, on ne va pas se mentir non plus, il faut bien sûr prévoir un peu de temps pour les faire car le façonnage de ces petites bêtes n’est pas des plus aisé lorsqu’on n’en a jamais préparé. Mais une fois qu’on a compris le truc, on les enchaine assez facilement. Il faut juste un peu de patience.

Pour cette recette, j’ai associé l’agneau au cumin, au paprika et au chili, pour une version assez épicée. Je pense que vos papilles vont s’en rappeler. Mais promis vous allez adorer !

(suite…)

Gua Bao à l’agneau caramélisé

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais en fin d’année dernière, on m’avait mise au défi de créer des recettes originales à base d’agneau. Je vous avais alors proposé mes petites boulettes d’agneau façon falafel et labné, ainsi que mon très gourmand Pulleb Lamb sandwich à la sauce tahini. Et bien cette année encore, on a décidé de me défier ! Cette fois l’idée était d’imaginer des recettes que vous pourriez dévorer du bout des doigts… Vous commencez à me connaître par ici, et vous vous doutez bien que j’ai pris le défi à bras le corps !

Et c’est la jolie Mamie Boude qui m’a inspiré ma première recette. Il y a quelques semaines elle a posté de jolies photos de ses Gua Bao maison, et j’avoue qu’ils m’ont donné terriblement envie. Je ne sais pas vous, mais moi j’adore ces petites brioches vapeur, et je me suis dit qu’il était temps que je me lance et que j’essaie d’en faire à mon tour. Les gua bao sont souvent proposés avec du porc laqué mais dans ma version ce sera donc de l’agneau caramélisé.

(suite…)

Pulled lamb sandwich et sauce tahini

Après vous avoir dévoilé la recette de mes boulettes d’agneau façon falafel il y a quelques semaines, je vous livre une autre de mes recettes fétiches à base d’agneau. Une recette que vous n’avez peut-être pas l’habitude de faire parce qu’il faut l’avouer, elle demande un peu de patience, mais aussi parce que nous avons l’habitude de la voir avec un tout autre ingrédient principal.

Et oui, vous connaissez surement tous le pulled pork, grande star des burger maison à l’américaine, mais sachez que cette recette de viande confite marche tout aussi bien avec de l’agneau. La cuisson longue et à température modérée permet à la viande de confire tout doucement et de devenir extrêmement tendre tout en s’imprégnant des saveurs de la sauce dont elle est recouverte. Une recette qui prend un peu de temps mais qui en vaut largement la peine tellement c’est délicieux !! Je vous le promets !

Et pour changer du traditionnel pain à burger, j’ai décidé que mon pulled lamb allait garnir un bon petit pain à l’épeautre accompagné d’une délicieuse sauce tahini.

Vous ne bavez pas trop ça va ?

(suite…)

Boulettes d’agneau façon falafel et labné

Il y a quelques jours, j’ai été contacté par l’interprofession de l’agneau qui m’a mis au défi de créer une recette avec… vous l’aurez deviné, de l’agneau. Alors je l’avoue, l’agneau fait partie de ces viandes que j’aime beaucoup mais que je cuisine finalement très peu. J’ai davantage l’habitude d’en consommer lorsque je vais au restaurant ou lors de repas de famille lorsque ma grand mère fait son délicieux gigot d’agneau (rien que d’y repenser, j’en salive). Du coup, l’idée d’imaginer une recette autour de l’agneau me plaisait pas mal car non seulement ça allait me permettre d’en manger haha mais surtout parce que c’était l’occasion de me challenger. L’objectif étant de sortir un peu des recettes traditionnelles et de créer quelque chose plus dans l’air du temps (même si le bon gigot de mamie aura toujours sa place dans mon coeur et surtout dans mon ventre). Bref, pour cette recette j’ai donc choisi d’utiliser de la selle d’agneau pour faire des boulettes façon falafel, qui vont ensuite garnir une pita recouverte de délicieux labné. J’espère que cette petite recette vous plaira. Et si vous avez d’autres idées de recettes avec de l’agneau n’hésitez pas à me les donner en commentaire. Je serais ravie de voir comment vous le cuisinez.

Ingrédients pour 4 personnes :
Pour les boulettes :
• 200g de pois chiches cuits
• 200g de selle d’agneau
• 1/2 oignon rouge
• 2 gousses d’ail
• 15g de persil plat frais
• 20g de coriandre fraîche
• 2 c. à soupe de graines de sésame doré
• 1 c. à café de coriandre en poudre
• 1 c. à café de cumin en poudre
• 1 c. à café de piment de cayenne en poudre
• sel, poivre

Pour le labné :
• 500g de yaourt grec
• 8cl d’huile d’olive
• Fleur de sel

Pour servir :
• 4 pains pita
• Huile d’olive
• Zaatar
• 1/2 oignon rouge
• Quelques feuilles de coriandre
• Quelques feuilles de menthe
• Graines de sésames doré
• 1/2 citron vert
• Sel
• Poivre

Préparation :
Le labné (recette inspirée du délicieux labné de Mokonuts) à préparer la veille :
Verser le yaourt grec dans une étamine.
Réunir les côtés et faire un noeud.
Attacher le tout sur le manche d’une cuillère en bois, posée sur les bords d’un saladier (l’ensemble ne doit pas toucher le fond). Laisser égoutter au frais pendant 1 nuit.
Le lendemain, verser le yaourt égoutté dans un saladier et mélanger au fouet avec 8cl d’huile d’olive.
Saler, et mélanger de nouveau.
Réserver au frais jusqu’à utilisation.

Les boulettes :
Rincer et bien sécher les pois chiches à l’aide d’un linge propre.
Émincer l’oignon, l’ail et les herbes fraîches.
Couper la selle d’agneau en morceaux.
Verser les pois chiches, l’agneau, l’oignon, l’ail et les herbes dans un récipient.
Ajouter les graines de sésame doré, la coriandre en poudre, le cumin et le piment de cayenne.
Saler, poivrer.
Puis mélanger le tout.
Verser la préparation dans le bol d’un blender ou d’un mixeur et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Ne pas trop mixer afin de garder une certaine consistance.
Former une douzaine de boules de pâte à l’aide des mains et bien presser pour que celles-ci ne s’effritent pas lors de la cuisson.
Verser 2 cuillères à soupe d’huile dans une casserole et faire cuire les boulettes une dizaine de minutes tout en les retournant régulièrement afin que chaque face soit bien dorée.
Réserver.

Dressage :
Verser une bonne cuillerée de labné sur chaque pain pita.
Disposer 3 boulettes sur le labné.
Verser ensuite un filet d’huile d’olive et parsemer le tout de zaatar.
Émincer le demi oignon rouge et disposer quelques lamelles sur les boulettes.
Ajouter quelques feuilles de coriandre et de menthe, quelques graines de sésame doré.
Verser un petit filet de jus de citron vert.
Saler et poivrer légèrement.
Servir.

Article sponsorisé