Étiquette : Pâtes

Tortellini à la ricotta, ail des ours et asperges

Période de confinement oblige, je me retrouve en ce moment avec beaucoup plus de temps pour moi, et donc encore plus de temps pour cuisiner et imaginer des recettes. Aujourd’hui j’ai décidé de me lancer un petit défi personnel en réalisant mes propres pâtes maison. Alors oui j’en avais déjà fait sur le blog il y a quelque temps mais cette fois j’ai décidé de me lancer dans une pâte un peu plus élaborée, j’ai nommé : les tortellini. Je suis une grande fan de pâte (et je ne pense pas être la seule), et faire celles-ci moi même de A à Z c’était un peu ma petite victoire du jour. Et il faut dire qu’en ce moment, des petites victoires on en a bien besoin. Comme cette recette n’est pas vraiment compliqué mais requiert du temps et de la patience je me suis dit que j’allais vous la partager pour que vous aussi vous puissiez relever ce petit défi, occuper une partie de votre journée et vous faire votre petite victoire du jour ! Alors qui est prêt à relever l’épreuve ?

Ingrédients pour 2 personnes
Pour la pâte :
• 200g de farine de blé T45
• 2 gros oeufs
• 1/4 c. à soupe de sel

Pour la farce :
• 180g de ricotta
• 30g de parmesan
• 1 poignée d’ail des ours
• le jus et les zeste d’un demi citron
• Sel
• Poivre

Pour la sauce :
• 40g de beurre demi-sel
• 10g de ciboulette
• quelques branches de thym
• 200ml de bouillon de légumes

Pour le dressage :
• 6 asperges
• Quelques fleurs d’ail des ours
• Flocons de piment ou piment d’Espelette

Préparation :
Étape 1 -> la pâte

Verser la farine dans un bol et faire un puit au centre. 
Battre les oeufs et les verser dans le puit formé au centre de la farine. 
Ajouter le sel. 
Mélanger le tout à la fourchette jusqu’à obtention d’une pâte collante. 
Former une boule de pâte, puis la pétrir sur le plan de travail fariné pendant un dizaine de minutes. 
La pâte doit être homogène et bien élastique. 
Former une boule puis l’emballer dans du film alimentaire et placer au réfrigérateur pendant 1 heure. 

Étape 2 -> la farce
Dans un bol, mélanger la ricotta, le parmesan, l’ail des ours lavé et ciselé, le jus et les zeste du demi citron. Saler, poivrer.

Étape 3 -> montage
Sortir le pâton du frigo et le séparer en 4. 
– Si vous avez un laminoir :
Étaler légèrement un pâton à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et remettre les autres au frais en attendant pour éviter que la pâte ne sèche. 
Passer le pâton dans le laminoir, au niveau le moins serré. 
Plier le pâton en trois en ramenant chaque bord vers l’intérieur puis le repasser dans le laminoir en resserrant légèrement les rouleaux. 
Renouveler cette opération de pliage 1 fois. Puis passer la pâte dans le laminoir en resserrant d’un cran à chaque fois jusqu’au niveau 6.
– Si vous n’avez pas de laminoir, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à atteindre une épaisseur assez fine pour réaliser les tortellini.
À l’aide d’un emporte pièce, découper des cercles d’environ 5-6 cm de diamètre. Déposer un peu de farce au milieu de chaque disque. Rabattre un côté de la pâte sur l’autre afin de former en demi-cercle et sceller en pressant avec les doigts. (si la pâte est un peu sèche, rajouter un peu d’eau sur le pourtour du disque avant de le rabattre et de sceller).
Rouler chaque tortellini autour du bout de l’index, superposer les deux extrémités et les presser pour les souder.
Réaliser la même opération avec les 3 autres pâtons. 

Étape 4 -> le dressage
Porter une casserole d’eau salée à ébullition.
Dans une poêle, faire fondre le beurre à feu doux. Une fois fondu, ajouter le bouillon de légumes. Porter à ébullition, puis baisser le feu, ajouter la ciboulette et le thym ciselés et poursuivre la cuisson 5 minutes. Réserver au chaud.
Laver et couper les asperges en tronçons. Les faire revenir dans une poêle légèrement huilée pendant 6 minutes à feu moyen.
Plonger les tortellini dans l’eau puis les cuire environ 6 minutes.
Verser les tortellini dans 2 assiettes.
Ajouter les asperges, puis verser la sauce dessus.
Ajouter quelques fleurs d’ail des ours et une pincée de piment.

Pasta World Championship 2019

Celles et ceux qui me suivent sur Instagram doivent surement s’en souvenir mais il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de participer pour la première fois au Pasta World Championship. Un concours organisé par Barilla durant lequel 14 chefs internationaux sont en concurrence pour démontrer leur maîtrise de la Pasta. D’habitude organisé en Italie, le concours s’est pour la première fois déroulé à l’étranger et c’est en France, à Paris, que Barilla a décidé de poser ses valises. Ainsi, du 10 au 11 octobre, Paris est devenue la capitale de la Pasta. Deux jours durant lesquels nos 14 chefs ont dû démontrer leur talent, leur goût du risque et leur sens artistique puisque cette année la thématique du concours était « The art of Pasta ». Pour se démarquer, les chefs devaient relever 3 défis. Le premier était le défi du « Chef d’oeuvre ». Les chefs avaient 50 minutes pour réaliser leur plat signature à base de pâtes. Un plat qui devait mettre en lumière leur créativité, leur technique et bien sûr leur côté artistique. Les participants passaient à chaque fois 2 par 2 et le jury devait choisir un gagnant parmi les deux assiettes proposées. D’ailleurs en parlant du jury, il faut quand même que je vous présente un peu les jurés de haut vol que nous avions parmi nous. Pour goûter, analyser et juger leur créations, les concurrents devaient faire face à la cheffe Amandine Chaignot, qui vient tout juste d’ouvrir son nouveau restaurant Pouliche à Paris; la styliste, auteure culinaire et directrice artistique Ashley Alexander que vous connaissez surement sur Instagram sous le nom de « Gather & Feast »; l’architecte, designer, décoratrice d’intérieur et directrice artistique Paola Pavone; Simone Zenoni, chef du George, restaurant étoilé du Four Seasons Hotel George V à Paris, et enfin le grand Davide Oldani, chef du D’O non loin de Milan, lui aussi étoilé. Bref vous l’aurez compris, on jouait vraiment dans la cour des grands durant ce concours !

(suite…)

Spaghetti maison au pesto de basilic, tomates rôties et burrata

Bon je vais vous avouer un truc… un truc dont j’ai un peu honte d’ailleurs donc j’espère que vous ne me jugerez pas mais… je n’avais encore jamais fait de pâtes fraîches maison avant aujourd’hui ! Si, si, je vous jure ! Alors oui j’ai des racines italiennes, oui je cuisine quasiment tout maison, mais je ne sais pas pourquoi, faire mes propres pâtes maison m’a toujours semblé être quelque chose d’insurmontable. Je me disais qu’il me faudrait une journée entière pour préparer mes pâtes et qu’elles ne seraient jamais à la hauteur de celles que je peux manger au quotidien. Et bien ça c’était avant que KitchenAid ne m’envoie son super set composé d’un laminoir et de rouleaux pour réaliser spaghetti et fettuccine. En me proposant de recevoir ce kit, KitchenAid m’a un peu mis au défi et comme je ne me laisse pas démonter dans la vie, j’ai décidé de prendre le challenge à bras le corps et de me lancer dans la préparation de mes premières pasta maison. Et autant vous dire, que c’est BEAUCOUP plus simple que ce qu’on s’imagine, surtout quand on a les bons outils sous la main !

Bon, comme il s’agissait de ma première fois, je ne suis pas partie dans les tours en préparant une recette de pâtes hyper compliqué. J’ai voulu rester dans les classiques, et surtout bien faire ! Je suis donc partie sur une bonne petite recette de spaghetti, accompagnée d’un pesto de basilic (parce que franchement le basilic et les pâtes c’est un peu le meilleur combo de l’histoire), de jolies tomates kumato (je ne les connaissais pas, mais elles m’ont fait craquer avec leur jolies couleurs), et de la burrata parce que la burrata c’est la vie ! Bref, vous l’aurez compris, une recette assez simple, mais terriblement bonne, je vous le promets. Allez trêve de bavardages et passons en cuisine.

(suite…)