Cette semaine avait lieu à Lyon le Sirha, le Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation. En somme le plus grand salon pour les professionnels du secteur de la gastronomie et de l’agro-alimentaire. Avec plus de 3 000 exposants et marques présentes, le Sirha est une véritable source d’inspiration pour le Food Service mondial. Le but ? Susciter, inspirer la créativité et la réflexion et apporter des solutions aux professionnels pour améliorer et faciliter la restauration de demain.

Si je vous parle du Sirha aujourd’hui, c’est parce que j’ai eu la chance d’y être invité par Nespresso afin de participer à un évènement gastronomique exceptionnel. Durant toute la période du Sirha, du 23 au 29 janvier 2015, Nespresso a installé au cœur de Lyon son Atelier Nespresso. Un restaurant éphémère dans lequel 5 chefs, 3 chefs pâtissiers, 2 sommeliers ont déposé leurs valises afin de proposé des rendez-vous gustatifs exceptionnels : brunchs, déjeuners, cafés gourmands, diners. Chacun des chefs : Jean- François Piège, Emmanuel Renaut, Thibault Sombardier, Davy Tissot, David Toutain, Christelle Brua, Yann Couvreur et Joannic Taton, a du créer une recette originale à partir d’un Grand Cru Nespresso.

Pour ma part, j’ai eu le plaisir de participer au diner préparé par Emmanuel Renaut chef du Flocons de sel et David Toutain chef du restaurant éponyme. Les deux chefs se sont associés au sommelier Paolo Basso, élu meilleur sommelier du monde en 2013, pour nous offrir un diner d’exception.

Les chefsAtelier Nespresso / Plus une miette dans l'assiette

C’est Emmanuel Renaut qui a lancé les hostilités avec une entrée composée de salsifis, truffe noir et Grand Cru Indriya d’Inde. Un plat tout en subtilité qui m’a vraiment surprise par sa douceur. Je vous avoue qu’à la base je ne suis pas vraiment fan du salsifis mais Emmanuel Renaut a su le sublimer pour en faire une délicieuse entrée.

Salsifi, truffe par Emmanuel Renaut Salsifi, truffe - Emmanuel Renaut
Pour son second plat, le chef Renaut nous a proposé un biscuit de lotte accompagné de sa bisque de brochet sauce au Grand Cru Indriya d’Inde. Mon gros coup de cœur de la soirée (avec le plat suivant). La lotte n’est malheureusement pas un poisson que je mange souvent et après avoir dégusté ce plat je le regrette encore plus. Le biscuit de lotte d’Emmanuel Renaut fondait dans la bouche, le poisson était cuit à la perfection. Et cette association avec le café était tout simplement parfaite. Le café se sentait sans pour autant cacher le goût de la lotte et de la bisque de brochet. Une vraie réussite !!

Dressage de la lotte - Emmanuel RenautBiscuit de lotte et bisque de brochet par Emmanuel RenautBiscuit de lotte, bisque de brochet - Emmanuel Renaut

C’est ensuite David Toutain qui est entré en piste pour nous servir un maquereau Grand Cru Vivalto Lungo. Mon second coup de coeur de la soirée (oui je n’ai vraiment pas su départager entre les deux, car chacun des plats avait vraiment ses spécificités). Le café était ici à la fois présent dans la sauce mais également dans la marinade du poisson. Je ne vous cache pas que je me suis régalée !!

Maquereau par David ToutainMaquereau - David Toutain
Pour son deuxième plat, le chef Toutain nous a proposé un quasi de veau accompagné de champignons, Grand Cru Vivalto Lungo. Le quasi de veau était tellement tendre… Rien que d’y penser j’en salive encore.

Quasi de veau par David ToutainQuasi de veau - David ToutainDavid Toutain en préparation

Et pour finir ce diner en beauté, Emmanuel Renaut nous a servi son célèbre plat signature le tableau carré bois ici revisité avec le Grand Cru Vivalto Lungo et de la noisette. Moi qui, vous le savez maintenant, ADORE le sucré j’ai vraiment beaucoup aimé ce dessert à la fois frais, gourmand et délicat. Le mariage du café et de la noisette était excellent, je n’ai pas laissé une miette dans mon assiette !

Tableau carré bois par Emmanuel RenautTableau carré bois - Emmanuel Renaut

A la fin du repas, nous avons pu discuter quelques instants avec les chefs (oui je l’avoue j’ai fait ma groupie auprès de David Toutain, mais qu’est ce que vous voulez, il a tellement de talent qu’on est obligé de l’adorer non !). Cette jolie soirée s’est terminé avec un délicieux café Nespresso puis une petite balade dans la nuit de Lyon pour rentrer jusqu’à l’hôtel.

Je profite de ce petit article pour remercier une fois de plus Nespresso, l’agence 14 Septembre et plus particulièrement Joy, Julien et Thomas, qui m’ont permis de participer à ce bel évènement gastronomique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *