Il y a quelques jours, j’ai été contacté par l’interprofession de l’agneau qui m’a mis au défi de créer une recette avec… vous l’aurez deviné, de l’agneau. Alors je l’avoue, l’agneau fait partie de ces viandes que j’aime beaucoup mais que je cuisine finalement très peu. J’ai davantage l’habitude d’en consommer lorsque je vais au restaurant ou lors de repas de famille lorsque ma grand mère fait son délicieux gigot d’agneau (rien que d’y repenser, j’en salive). Du coup, l’idée d’imaginer une recette autour de l’agneau me plaisait pas mal car non seulement ça allait me permettre d’en manger haha mais surtout parce que c’était l’occasion de me challenger. L’objectif étant de sortir un peu des recettes traditionnelles et de créer quelque chose plus dans l’air du temps (même si le bon gigot de mamie aura toujours sa place dans mon coeur et surtout dans mon ventre). Bref, pour cette recette j’ai donc choisi d’utiliser de la selle d’agneau pour faire des boulettes façon falafel, qui vont ensuite garnir une pita recouverte de délicieux labné. J’espère que cette petite recette vous plaira. Et si vous avez d’autres idées de recettes avec de l’agneau n’hésitez pas à me les donner en commentaire. Je serais ravie de voir comment vous le cuisinez.

Ingrédients pour 4 personnes :
Pour les boulettes :
• 200g de pois chiches cuits
• 200g de selle d’agneau
• 1/2 oignon rouge
• 2 gousses d’ail
• 15g de persil plat frais
• 20g de coriandre fraîche
• 2 c. à soupe de graines de sésame doré
• 1 c. à café de coriandre en poudre
• 1 c. à café de cumin en poudre
• 1 c. à café de piment de cayenne en poudre
• sel, poivre

Pour le labné :
• 500g de yaourt grec
• 8cl d’huile d’olive
• Fleur de sel

Pour servir :
• 4 pains pita
• Huile d’olive
• Zaatar
• 1/2 oignon rouge
• Quelques feuilles de coriandre
• Quelques feuilles de menthe
• Graines de sésames doré
• 1/2 citron vert
• Sel
• Poivre

Préparation :
Le labné (recette inspirée du délicieux labné de Mokonuts) à préparer la veille :
Verser le yaourt grec dans une étamine.
Réunir les côtés et faire un noeud.
Attacher le tout sur le manche d’une cuillère en bois, posée sur les bords d’un saladier (l’ensemble ne doit pas toucher le fond). Laisser égoutter au frais pendant 1 nuit.
Le lendemain, verser le yaourt égoutté dans un saladier et mélanger au fouet avec 8cl d’huile d’olive.
Saler, et mélanger de nouveau.
Réserver au frais jusqu’à utilisation.

Les boulettes :
Rincer et bien sécher les pois chiches à l’aide d’un linge propre.
Émincer l’oignon, l’ail et les herbes fraîches.
Couper la selle d’agneau en morceaux.
Verser les pois chiches, l’agneau, l’oignon, l’ail et les herbes dans un récipient.
Ajouter les graines de sésame doré, la coriandre en poudre, le cumin et le piment de cayenne.
Saler, poivrer.
Puis mélanger le tout.
Verser la préparation dans le bol d’un blender ou d’un mixeur et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Ne pas trop mixer afin de garder une certaine consistance.
Former une douzaine de boules de pâte à l’aide des mains et bien presser pour que celles-ci ne s’effritent pas lors de la cuisson.
Verser 2 cuillères à soupe d’huile dans une casserole et faire cuire les boulettes une dizaine de minutes tout en les retournant régulièrement afin que chaque face soit bien dorée.
Réserver.

Dressage :
Verser une bonne cuillerée de labné sur chaque pain pita.
Disposer 3 boulettes sur le labné.
Verser ensuite un filet d’huile d’olive et parsemer le tout de zaatar.
Émincer le demi oignon rouge et disposer quelques lamelles sur les boulettes.
Ajouter quelques feuilles de coriandre et de menthe, quelques graines de sésame doré.
Verser un petit filet de jus de citron vert.
Saler et poivrer légèrement.
Servir.

Article sponsorisé

3 Comments on Boulettes d’agneau façon falafel et labné

  1. L’agneau j’adore, dommage que ce soit devenu un choix un peu onéreux…La selle j’aime la cuisiner entière, badigeonnée de tapenade noire puis cuite dans une croûte de pâte feuilletée, très festif et très goûteux !
    Merci pour la bonne idée des boulettes

  2. Mioum mioum les pitas! Lorsque j’en prépare (bon les miens sont au poulet mariné curcuma/curry/cumin etc), dans ma sauce « labné » j’y ajoute du tahiné et du jus de citron. Roooh j’ai la dale!
    Sinon, je cuisine parfois (pour de grosses occasions car ça met le temps! ahhah) l’épaule d’agneau en tajine aux pruneaux (rien que d’y penser… Cette sauce aux épices et cette viande fondante à souhait qui ont mijoté des heures…. ).
    Sinon ma moitié aime l’agneau tout simplement en côtelettes, moi je trouve le goût trop fort (à mon goût héhé!)!
    Merci pour ce petit coin gourmand que tu partages avec nous, c’est toujours un plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.