Étiquette : Brioche

Babka banane – chocolat

Je ne sais pas vous mais moi la Babka c’est un peu ma nouvelle passion en ce moment. Depuis quelque temps on en trouve de très bonnes dans certaines boulangeries parisiennes, mais j’avais envie d’en déguster une maison pour une fois et de me lancer dans la réalisation de cette petite tuerie. Cette brioche marbrée au chocolat, aussi jolie que délicieuse, n’est pas aussi compliquée à préparer qu’on pourrait le penser. Alors certes il faut un peu de patience mais quoi de plus normal lorsqu’on parle de brioche ?!

Dans la version d’origine, on retrouve de la cannelle et du chocolat. J’ai décidé de twister un peu la mienne en y ajoutant de la banane pour encore plus de gourmandise ! Et autant vous dire que le combo banane – chocolat – cannelle fonctionne à merveille. Tellement, que j’ai englouti presque la moitié de la brioche à moi seule…

Bref, vous l’aurez compris, cette babka c’est un peu la recette parfaite pour vos prochains goûters, brunchs et petits déjeuner. À dévorer encore légèrement chaude, le chocolat fond dans votre bouche… Allez j’arrête ce supplice et je vous dévoile la recette magique de cette fameuse babka.

Ingrédients :
Pour la pâte :
• 20g de levure fraîche de boulanger
• 60ml d’eau tiède
• 1 c. à café + 60ml de sirop d’érable
• 3 bananes de taille moyenne mûres
• 120ml de lait
• 1/2 c. à café de sel
• 1/2 gousse de vanille
• 450g de farine

Pour la garniture au chocolat :
• 280g de chocolat
• 1 c. à soupe de cannelle
• 1/4 c. à café de sel
• 40g de sucre roux
• 55g de beurre

Pour le dressage :
• 1 jaune d’oeuf
• Quelques perles de sucre
• Quelques noix de pécan

Préparation :
Dans un bol, émietter la levure fraîche de boulanger puis verser dessus l’eau tiède et 1 cuillère à café de sirop d’érable. Laisser reposer 15 min.
Réduire les bananes en purée à l’aide d’une fourchette.
Dans le bol d’un robot, mélanger les bananes, 60ml de sirop d’érable, le lait, la levure diluée, le sel et la vanille.
Incorporer la farine petit à petit en mélangeant doucement jusqu’à obtenir une pâte homogène. La pâte est encore collante, c’est normal.
Verser la pâte sur le plan de travail bien fariné, pétrir légèrement et former une boule.
Disposer la boule de pâte dans un récipient légèrement huilé et couvert d’un linge propre, puis laisser pousser 1 heure dans un endroit chaud.
Pendant ce temps, préparer la garniture au chocolat.
Hacher le chocolat puis le verser dans le bol d’un blender.
Ajouter la cannelle, le sel et le sucre roux.
Mixer jusqu’à obtenir un mélange sableux et homogène.
Ajouter le beurre coupé en morceaux puis mixer de nouveau jusqu’à obtenir une pâte. Réserver.
Une fois que la pâte à doublé de volume, l’étaler sur le plan de travail bien fariné à l’aide d’un rouleau afin d’obtenir un rectangle de 20x14cm et d’environ 3-4cm d’épaisseur. (ne pas hésiter à ajouter de la farine pour que la pâte de colle pas).
Étaler grossièrement la garniture au chocolat sur la pâte en faisant attention de ne pas la déchirer. La garniture ne s’étale pas complètement, c’est normal.
Rouler la pâte sur elle-même puis couper le rouleau en deux dans la longueur. Torsader les deux pâtes ensemble pour former la babka puis la disposer dans un moule recouvert de papier cuisson.
Laisser de nouveau pousser pendant 30 minutes.
Préchauffer le four à 190°C.
Badigeonner la brioche de jaune d’oeuf. Parsemer de quelques grains de sucre et de noix de pécan puis enfourner pour 40 minutes.

Calendrier de recettes avec Les banques alimentaires

Aujourd’hui je vais vous parler d’un beau projet auquel j’ai eu la chance de participer et qui me tient très à coeur. Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous devez surement déjà avoir une petite idée du projet dont je vais vous parler… Il s’agit de ma collaboration avec Les Banques Alimentaires. Avant de vous parler plus en détails de cette collaboration, je voudrais vous en dire un peu plus sur ce que sont les Banques Alimentaires, ce qu’elles font au quotidien et ce qu’elles représentent aujourd’hui.

En France, 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit 14% de la population française (INSEE, sept 2015). L’aide alimentaire en France concerne 3,9 millions de français : un chiffre sous-estimé sans doute par rapport aux besoins, la demande de l’aide alimentaire restant une démarche souvent difficile ou mal connue. Sur ces 4 millions de personnes, le réseau des Banques Alimentaires permet d’en aider 2 millions, soit la moitié ! Premier réseau d’aide alimentaire en France, les Banques Alimentaires sont fondées sur des principes qui régissent le quotidien des 102 banques et antennes : le partage, le bénévolat, le don et la gratuité. Leur mission principale est de récupérer quotidiennement les invendus alimentaires auprès de la grande distribution, des industries agroalimentaires et des agriculteurs. Le reste est fourni par l’Europe ou récolté lors de la Collecte Nationale auprès du grand public dans les supermarchés le dernier week-end de novembre. Donc vous l’aurez compris, aucun produit n’est acheté !

Le fonctionnement des Banques Alimentaires est doublement spécifique puisque qu’elles ne distribuent pas directement aux bénéficiaires mais à un réseau de 5400 partenaires associatifs (des grands réseaux comme la Croix Rouge à des petites associations de quartiers). Représentant ainsi un maillage unique pour couvrir au maximum les besoins alimentaires des plus précaires dans toutes la France.

Et parce que les Banques Alimentaires croient fort au fait que l’alimentation est vecteur de lien social, parce que venir dans une association chercher un panier permet aussi d’échanger, de sortir de l’isolement, elles organisent dans les associations des ateliers cuisine. Ils recréent le lien social et redonnent l’envie de prendre soin de soi, de la façon la plus simple et abordable possible, avec des thématiques variées : cuisine du monde, petit budget, cuisine au micro-ondes, anti-gaspi, générations et transmission, etc. En 2017, environ 6000 ateliers ont été initiés ou organisés par les Banques Alimentaires, soit 55 000 participants ! Pour mener à bien ces ateliers, les Banques Alimentaires mettent à disposition des cuisinettes mobiles, du matériel mais aussi des supports pédagogiques.

Parmi ces supports pédagogiques, les Banques Alimentaires ont eu l’idée de créer un calendrier pour permettre de transmettre des recettes simples, de saison et à petit budget à ses bénéficiaires. L’objectif étant de leur montrer qu’avec les denrées qu’ils récupèrent auprès des différents réseaux et associations, ils peuvent réaliser de délicieuses recettes qui se préparent avec peu de matériel. Et c’est justement là que j’interviens ! Il y a quelques mois maintenant, j’ai été contacté par les équipes des Banques Alimentaires qui souhaitaient mettre en lumière leur calendrier au travers de jolies photos. Car oui, ici l’objectif n’était pas que j’invente ou que je crée des recettes. L’idée était de mettre en valeur les recettes réalisées par les bénévoles qui animent les ateliers de cuisine des Banques Alimentaires. Mon travail était simplement de sublimer et de donner un coup de projecteur sur l’énorme travail et la générosité dont font part tous ces bénévoles.
Nous avons donc sélectionné des recettes de saison pour chaque mois, que j’ai ensuite préparé et shooté pour intégrer au fameux calendrier que vous pouvez télécharger juste ici !

Ça a été un énorme plaisir pour moi de participer à ce projet. Et pouvoir mettre à contribution mon travail pour de belles initiatives comme celle-ci est très important. J’espère que ces recettes vous plairont, que vous aurez envie de les imprimer, de les accrocher dans votre cuisine et surtout de les refaire chez-vous. Mais j’espère aussi que cela vous sensibilisera encore un peu plus sur le travail des Banques Alimentaires, de ses bénévoles et que vous aurez envie, vous aussi, de faire un petit geste lors des prochaines collectes nationales.

Enfin je tenais à terminer cet article en remerciant énormément Anne Etorre, sans qui je n’aurais surement pas pu participer à cette belle opération. Mais aussi Anne Hepner, Solène, Audrey, Michèle Cécile et Ėlodie des Banques Alimentaires avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger, et qui ont su me faire confiance sur ce projet.







Brioche Maison au Chocolat & Fève Tonka

S’il y a bien une chose dont on rêve en se levant le dimanche matin, c’est de sentir
cette odeur de brioche qui sort du four et de déguster une tranche bien moelleuse
accompagnée d’un bon chocolat chaud !

Et bien ce rêve va enfin pouvoir devenir réalité !

En effet, ce matin en me levant et en voyant ce temps tout gris, je me suis tout de
suite dit que seule une bonne brioche fait maison pouvait m’apporter tout le réconfort
et la tendresse dont j’avais besoin pour passer une bonne journée.
L’hiver approchant à grand pas, je me suis aussi dit que je ne devais pas être la seule à
avoir des envies de grande tranche de brioche encore fumante pour le petit déjeuner !

Ca vous fait envie, non ?

Bon d’accord j’arrête de vous faire saliver et je vous révèle les secrets de ma
brioche gourmande au chocolat et à la fève Tonka !

Brioche maison
(suite…)