La courte saison de l’ail des ours a commencé, et ce pour mon plus grand bonheur !! C’est une plante que j’adore utiliser en cuisine pour son côté aillé qui apporte beaucoup de goût aux préparations. Je l’utilise très souvent en pesto, pour garnir des ravioles ou alors juste ciselé et parsemé sur une salade. Le soleil radieux et les chaleurs de cette douce semaine m’ont donné envie de l’utiliser cette fois-ci dans une focaccia. C’était d’ailleurs aussi l’occasion de tester les délicieuses huiles parfumées de Kalios que j’ai reçu il y a quelques semaines. Pour cette recette c’est pour la version fumée que mon coeur a balancé et c’est une vraie merveille ! Si vous n’avez pas d’huile d’olive fumée à la maison, vous pouvez bien sûr réaliser la recette avec votre huile d’olive habituelle.

Ingrédients :
• 15g de levure fraîche de boulanger
• 1 c. à c. de sucre
• 230ml d’eau tiède + 25ml d’eau à température ambiante
• 375g de farine de blé ancien (T80)
• 2 c. à c. de sel
• 2 c. à s. + 25 ml d’huile d’olive fumée
• quelques feuilles d’ail des ours

Préparation :
Mélanger la levure, le sucre, et 230 ml d’eau tiède dans un bol.
Laisser reposer quelques minutes le temps que la levure se dissolve.
Ajouter la farine, 1 cuillère à café de sel et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive fumée puis mélanger.
Pétrir pendant une dizaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.
Couvrir d’un linge légèrement humide et laisser la pâte pousser pendant 30 minutes.
Placer une feuille de papier cuisson dans un moule puis verser la pâte dedans.
Bien étaler jusque dans les bords et laisser de nouveau reposer 15 minutes.
Préchauffer le four à 190°C.
Pendant ce temps, mélanger 25 ml d’huile d’olive fumée, 25 ml d’eau et 1 cuillère à café de sel dans un bol.
Battre à l’aide d’un fouet pour émulsionner la préparation.
Réaliser des trous dans la pâte à l’aide des doigts puis badigeonner généreusement du mélange huile-eau-sel.
Laver, sécher délicatement puis disposer sur la pâte les feuilles d’ail des ours.
Enfourner pour 25 minutes.
Laisser refroidir 5 minutes, puis démouler.

5 Comments on Focaccia à l’huile d’olive fumée et ail des ours

    • Bonjour Sam,
      Pas besoin d’en mettre autant. Pour la levure sèche il faut mettre environ 2,5 à 3 fois moins de quantité.
      Donc pour cette recette le sachet de 5g de levure sèche de boulanger conviendra parfaitement 😉
      Belle journée !

Répondre à Plus une miette dans l'assiette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.