J’ai une grosse passion pour les ramen depuis longtemps mais j’avoue qu’il m’aura fallu du temps pour sauter le pas et en préparer moi même à la maison. Il y a quelques semaines je vous partageais ma première recette au poulet frit, et aujourd’hui c’est une version un peu plus originale que je vous propose puisqu’elle est à base d’agneau. Ce n’est pas une viande qu’on trouve traditionnellement dans la cuisine japonaise, mais je me suis dit que l’accord pouvait bien marcher. Et sans vouloir me jeter des fleurs, ça fonctionne plutôt très bien ! J’espère que cette recette vous plaira autant qu’à moi, hâte de voir vos réalisations.

Ingrédients pour 2 bols :
Pour la soupe Miso :
• 800ml de bouillon de légumes
• 60g de pâte de miso blanc
• 2 c. à soupe de mirin
• 1 c. à soupe de tahin

Pour les ajitsuke tamago (oeufs marinés) :
• 2 oeufs
• 60ml de sauce soja
• 30ml de mirin
• 50ml d’eau
• 1 c. à café de sucre

Pour la garniture :
• 200g de tranche de gigot d’agneau européen
• 2 c. à soupe de pâte de miso blanc
• huile végétale
• 120g de nouilles udon
• 1 pak choï
• 80g de carotte
• 1 oignon nouveau
• Oignons frits
• Flocons de piment

Préparation :
Étape 1 -> les ajitsuke tamago

La veille ou minimum 2h avant.
Verser la sauce soja, le mirin, l’eau et le sucre dans une casserole et porter à ébullition. Retirer du feu et laisser complètement refroidir.
Cuire les oeufs 6 minutes dans une casserole d’eau bouillante. À la fin de la cuisson, verser les oeufs dans un bol d’eau glacée puis les écaler délicatement.
Verser la marinade dans un sac congélation, ajouter les oeufs puis refermer le sac. Placer au réfrigérateur 1 nuit ou au minimum 2h.

Étape 2 -> la soupe miso
Verser le bouillon de légumes et le mirin dans une casserole, puis porter le tout à ébullition.
Baisser le feu, prélever une louche de la préparation et diluer dedans le miso et le tahin. Reverser dans la casserole. Bien mélanger. 

Étape 3 -> cuisson et dressage
Étaler les 2 cuillères à soupe de miso blanc sur l’agneau à l’aide d’un pinceau légèrement humide. Bien enrober toutes les faces.
Cuire la viande 2 minutes sur chaque face dans une poêle huilée bien chaude. Le coeur de la viande doit rester rosé.
Couper la viande en lamelles. Réserver.
Laver le pak choï et le couper en 2.
Peler et couper la carotte en bâtonnets.
Cuire les nouilles en suivant les instructions du sachet et ajouter le pak choï 1 minute avant la fin de la cuisson.
Égoutter les nouilles et réserver le pak choï.
Verser les nouilles dans 2 bols puis arroser de soupe miso.
Disposer les pak choï, les oeufs marinés coupés en 2, les lamelles de viande et les bâtonnets de carottes.
Émincer l’oignon nouveau et en parsemer les bols.
Saupoudrer le tout d’oignons frits et de flocons de piment.

Article sponsorisé
#jadorelagneau 
#enjoyitsfromeurope🇪🇺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.