Étiquette : Chantilly

Tarte aux fraises sans farine et sans four

J’ai demandé il y a quelques jours sur Instagram quel type de recette vous aimeriez retrouver sur le blog ces prochains jours. Et parmi les suggestions est très souvent revenu « des recettes sans farine ». Il est vrai qu’avec la situation actuelle, la pénurie de farine se fait sentir un peu partout et vous êtes très nombreux à être frustrés de pas pouvoir vous préparer de bons gâteaux car sans farine, vous ne savez pas trop comment faire. Du coup je me suis mis en tête de vous proposer une recette de tarte (oui parce que vous le savez maintenant, j’adore les tartes) sans farine. Et c’est ma chère amie Linda que vous connaissez surement sous le nom de Hinalys sur Instagram qui m’a inspiré le fond de tarte de cette recette. En plus d’être sans farine, cette jolie tarte est sans cuisson, car oui, parmi les suggestions de recettes, j’avais aussi des personnes qui me demandaient de réaliser des pâtisseries qui ne nécessitaient pas l’utilisation d’un four. C’est donc chose faite avec cette petite tarte aux fraises et chantilly. Une recette vraiment simple à réaliser qui j’espère vous plaira !

Ingrédients :
Pour le fond de tarte : 
• 150g de flocons d’avoine
• 50g de poudre d’amande
• 20g de graines de sésame
• 1 c. à café de cannelle 
• 80g de beurre
• 3 c. à soupe de sirop d’érable

Pour la garniture : 
• 300g de fraises + quelques unes pour le dressage
• 25ml d’eau
• 20g de sucre
• 2 c. à soupe rase de maïzena 
• 10cl de crème liquide
• 200g de mascarpone
• 2 cuillères à soupe de sucre glace
• les graines d’1/4 de gousse de vanille
• quelques feuilles de menthe

Préparation :
Étape 1 -> le fond de tarte
Dans une poêle, toaster les flocons d’avoine à feu vif pendant 4 à 5 minutes tout en les remuant régulièrement pour qu’ils ne brulent pas.
Verser les flocons dans un blender et mixer légèrement. Verser la poudre de flocons d’avoine dans un bol puis ajouter la poudre d’amande, les graines de sésame et la cannelle. Faire fondre le beurre et l’ajouter à la préparation. Verser également le sirop d’érable. Mélanger le tout afin d’obtenir une pâte homogène.
Disposer un cercle à tarte de 22cm sur une feuille de papier cuisson puis verser la préparation dedans. Étaler et tasser le mélanger à l’aide d’un verre ou de vos mains légèrement humidifiées (pour que la préparation ne reste pas collée sur vos doigts) et bien remonter sur les bords. Placer au frais au minimum 1 heure.

Étape 2 -> la garniture
Laver et équeuter les fraises.
Prélever 80g de fraises et les réduire en purée à l’aide d’un mixeur. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre, la maïzena. Mélanger puis ajouter la purée de fraises. Porter le tout à ébullition, baisser le feu et laisser cuire 2 – 3 minutes à feu doux. Ôter du feu puis laisser refroidir.
Pendant ce temps, couper 220g de fraises en petits dés puis les mélanger à la préparation précédente. Réserver.
Verser la crème liquide et la vanille dans le bol d’un robot puis monter le tout en chantilly. Incorporer la mascarpone et le sucre puis battre de nouveau jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Conserver au frais jusqu’à utilisation.

Étape 3 -> le dressage à réaliser au dernier moment, juste avant de servir
Démouler délicatement le fond de tarte, puis verser dessus la préparation de fraises.
Étaler grossièrement la chantilly sur les fraises puis disposer quelques fraises entières ou coupées en quartiers sur la chantilly.
Ciseler quelques feuilles de menthe et en parsemer la tarte.
Déguster aussitôt.

Pavlova au lemon curd, kakis et fruits de la passion + Concours

On ne va pas se mentir, à la fin de chaque repas de fête il nous arrive souvent de caler lorsqu’arrive le moment du dessert. On connait tous ce fameux moment où la bûche arrive et que c’est clairement le drame car
1. elle vous fait grave de l’oeil
2. le bouton de votre pantalon ou la fermeture éclair de votre robe est prêt à céder après les 15 entrées, les mille accompagnements de la dinde et le plateau de fromage que vous vous êtes enfilés
3. vous savez déjà que vous allez le regretter dans deux semaines quand vous allez en chier au sport…
MAIS malgré toutes ces petites pensées qui vous traversent l’esprit, impossible de finir le repas SANS dessert. Du moins c’est mon cas !

Alors pour toutes celles et ceux qui comme moi sont hyper gourmands, adorent finir sur une note sucrée et veulent quand même épater la galerie avec un joli dessert à la fois pas trop lourd, sucré et acidulé j’ai la recette qu’il vous faut ! Une délicieuse pavlova au lemon curd, kaki et fruit de la passion.

CONCOURS TERMINÉ

Et pour que vous puissiez à votre tour réaliser cette recette, je vous offre même la chance de remporter un bon d’achat de 50 euros valable chez Grand Frais pour faire le plein de fruits et pourquoi pas acheter l’un de leur beaux paniers ! Pour tenter votre chance, il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article et de me dire quelle autre recette vous feriez avec tous ces bons fruits. Vous avez jusqu’au 24 décembre minuit pour participer. Un gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires et annoncé juste ici le 25. (oui je me prends un peu pour la mère noël…)

Bonne chance à tous.

Félicitation à Gautier Marie qui remporte le bon d’achat de 50 euros chez Grand Frais. Merci à tous pour votre participation et j’essaie de revenir vite avec un petit concours par ici.

Ingrédients pour 6-8 personnes : 
Pour la meringue :
 
• 3 blancs d’oeufs 
• 100g de sucre en poudre
• 100g de sucre glace
• 1/2 c. à café de jus de citron 
• une pincée de sel 

Pour le lemon curd : 
• 1 oeuf 
• 40g de sucre 
• 40ml de jus de citron 
• 16g de beurre 
• 1 c. à café rase de maïzena 

Pour la chantilly : 
• 10cl de crème fleurette 
• 80g de mascarpone 

Pour le dressage : 
• 2 kakis bien mûrs 
• 2 fruits de la passion
• quelques pistaches grossièrement hachées

Préparation : 
Étape 1 -> la meringue 
Préchauffer le four à 100°C. 
Battre les blancs d’oeufs et le sel à l’aide d’un robot en augmentant la vitesse au fur et à mesure.
Lorsque les blancs commencent à bien monter, ajouter 2 cuillères à soupe de sucre en poudre.
Fouetter pendant 1 minute puis verser le reste de sucre en poudre.
Quand la meringue est bien montée, ajouter le jus de citron.
Incorporer ensuite le sucre glace en 3 fois tout en continuant de mélanger.
Battre pendant encore 5 minutes.
Recouvrir une plaque de papier cuisson puis verser la meringue dessus en formant un joli dôme.
Réaliser un léger creux au centre. 
Enfourner pour 1h30.
Laisser complètement refroidir sur une grille. 

Étape 2 -> le Lemon curd 
Dans un bol, mélanger l’oeuf et le sucre. 
Ajouter le jus de citron, le beurre coupé en morceaux et la maïzena.
Placer le bol dans une casserole rempli d’eau et cuire au bain-marie pendant 5 minutes tout en mélangeant.
La préparation va épaissir au fur et à mesure.
Une fois la consistance souhaitée obtenue, verser le lemon curd dans une assiette, filmer au contact et laisser complètement refroidir.
Une fois refroidi, placer au réfrigérateur jusqu’à utilisation. 

Étape 3 -> la chantilly
Fouetter la crème liquide à l’aide d’un robot jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Réserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Étape 4 -> le montage
Peler et couper les kakis en morceaux.
Verser la chantilly au centre de la meringue.
Verser dessus le Lemon curd puis disposer les morceaux de kaki.
Couper les fruits de la passion en deux et verser la pulpe sur les morceaux de kaki. 
Parsemer le tout de pistaches. 

Article sponsorisé

Banoffee Pie aux cacahuètes caramélisées

Qui a dit qu’il n’y avait que la bûche en dessert à noël ? Surement pas moi ! Laissez vous plutôt tenter par cette délicieuse banoffee pie aux cacahuètes caramélisées ! Je ne sais pas vous mais moi j’adore les fruits secs : les noix de pécan, les noisettes, les cacahuètes,… j’en mets littéralement partout et autant vous dire que ce n’est pas le rayon épicerie de Grand Frais qui va m’arrêter tellement le choix est large. Pour cette recette je les ai délicatement enrobées de caramel, pour les transformer en véritable petit bonbon, un délice… Parce qu’on ne vas pas se mentir, à Noël on cherche le réconfort, la gourmandise, et cette tarte est le parfait concentré de ces deux mots ! Entre le fond de tarte au chocolat, le caramel fondant aux notes de cannelle, les bananes et la douce chantilly… il y a largement de quoi terminer le dîner en beauté.

Ingrédients pour 8 personnes : 
Pour le fond de tarte :
 
• 200g de petits beurre 
• 100g de beurre
• 2 c. à soupe de cacao en poudre non sucré
• 1/2 c. à café de cannelle 

Pour le caramel : 
• 130ml de crème liquide
• les graines d’une demi gousse de vanille
• 1/4 c. à café de cannelle 
• 185g de sucre
• 75g de beurre froid
• 1/2 c. à café de sel 

Pour les cacahuètes caramélisé : 
• 30g de sucre en poudre 
• 30g de cacahuètes

Pour la chantilly : 
• 10cl de crème liquide
• 80g de mascarpone 

Pour le dressage : 
• 2 bananes 
• Cacao en poudre non sucré
• Copeaux de chocolat 

Préparation : 
Étape 1 -> le fond de tarte 
Faire fondre le beurre.
À l’aide d’un blender, mixer les petits beurres finement. 
Ajouter le cacao en poudre et le beurre fondu.
Mixer de nouveau afin d’obtenir une pâte. 
Verser la préparation dans le fond de tarte, en étalant bien sur les bords. 
Placer au réfrigérateur pour 30 minutes. 

Étape 2 -> le caramel 
Dans une casserole, faire chauffer à petit feu la crème liquide, la vanille et la cannelle. Le mélange ne doit pas bouillir.
Dans une autre casserole, verser le sucre et le faire chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il fonde complètement. 
Une fois qu’il commence à avoir une couleur ambrée, ajouter le beurre, mélanger.
Incorporer ensuite la crème liquide chaude sans arrêter de mélanger.  
Bien mélanger jusqu’à obtenir un caramel onctueux et homogène. 
Verser la préparation dans un récipient et laisser refroidir. 

Étape 3 -> les cacahuètes caramélisées
Préchauffer le four à 150°C.
Disposer les cacahuètes sur une plaque puis les faire sécher 15 min au four en les mélangeant de temps en temps.
Verser le sucre dans une casserole et le faire chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il fonde complètement. Lorsque la couleur devient ambrée, le caramel est prêt. Incorporer les cacahuètes et mélanger le tout afin de bien les enrober. 
Étaler le contenu de la casserole sur une feuille de papier sulfurisé.
Laisser reposer pendant 15 min puis casser des morceaux de cacahuètes caramélisées. Réserver.

Étape 4 -> la chantilly
Fouetter la crème liquide à l’aide d’un robot jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Réserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Étape 5 -> le montage 
Verser le caramel refroidi dans le fond de tarte. 
Couper les bananes en rondelles et les disposer sur le caramel.
Pocher la chantilly sur les bananes.
Saupoudrer le tout de cacao en poudre non sucré, de quelques copeaux de chocolat.
Puis disposer les cacahuètes caramélisées dessus.

Tarte à la rhubarbe pochée

Après vous avoir parlé de ma grande passion pour la banane, voici un autre fruit que j’adoooore : la rhubarbe. La saison est assez courte donc chaque année, je fais une véritable cure dès qu’elle arrive sur les étales. J’aime beaucoup son petit côté acidulé. Mon grand plaisir c’est de la faire en tarte rustique, mais pour cette nouvelle recette j’ai décidé de changer un peu mes habitudes et de vous proposer une autre version de la tarte. Cette fois la rhubarbe est pochée dans un délicieux jus de fraise et mariée à une chantilly bien généreuse pour encore plus de gourmandise. Le tout est délicatement dressé sur un fond de tarte aux flocons d’avoine, idéal lorsqu’on veut faire une tarte express et ne pas attendre des heures que la pâte prenne au frigo.

(suite…)

Carrot cake et sa chantilly infusée au Løv is Green

Et si on débutait l’année du bon pied avec une délicieuse petite recette et de la nouveauté ?! Il y a quelques jours, j’ai pu recevoir le dernier né de chez Løv Organic et autant vous dire que cette nouvelle création m’a bien surpris. En ce début d’année 2018, Løv Organic fait sa green révolution et a décidé de créer une toute nouvelle infusion à base de légumes. Oui, oui vous avez bien lu, des légumes ! Cette nouvelle recette des plus étonnantes, a été réalisée à base de feuilles d’épinard pour la touche végétale et de carottes qui apportent une petite note sucrée et acidulée. Pour compléter ce mélange détonnant, Løv Organic a ajouté de la poire et de la pomme pour apporter de la gourmandise et de l’équilibre. Bref, une préparation idéale pour se mettre au vert tout en se blottissant dans le canapé avec son plaid. Et pour couronner le tout, cette infusion est préparée à base de produits bio, elle est pas belle la vie ?!

Bref, après avoir gouté cette petite infusion le weekend dernier, j’ai eu l’idée de l’intégrer dans l’un de mes gâteaux préférés, j’ai nommé le carrot cake ! Alors non seulement l’association était évidente puisque l’infusion est composée de carotte mais en plus, elle apportait une petite touche différente à ma recette. Le résultat était tellement chouette que je me suis dit que j’allais le partager avec vous.

D’ailleurs si toi aussi ça te dit de tester le Løv si Green, Løv Organic t’offre la possibilité de gagner un super panier rempli de belles et bonnes choses 100% Green Spirit. Vous pourrez y retrouver une boite de Løv si Green ainsi qu’un løvely mug, un exemplaire du super livre de recettes d’Angèle, un exemplaire du premier numéro de YouFood, un magnifique kit à terrarium Merci Raymond, une bougie parfumée à la carotte sauvage (senteur de dingue, je l’adore) de chez Kerzon et enfin une crème hydratante Shiseido Waso. De quoi bien démarrer l’année, vous ne trouvez pas ?
Pour tenter de remporter l’un des 5 paniers mis en jeu, rendez-vous par ici.
Allez hop, maintenant on passe en cuisine !

Ingrédients pour un gâteau pour 8 personnes :
Pour le cake :
• 150g de beurre
• 3 oeufs
• 100g de sucre
• 100g de sucre roux
• les graines d’une gousse de vanille
• 160g de farine
• 2 c. à c. de levure chimique
• 1 c. à s. de cannelle
• 100g de compote de pomme
• 250g de carottes
• 50g de cerneaux de noix
• 50g de noix de pécan

Pour la chantilly infusée :
• 10cl de crème liquide
• 2 c. à s. de mélange Løv is Green
• 100g de mascarpone
• 20g de sucre glace

Pour le dressage :
• quelques cerneaux de noix
• quelques noix de pécan
• chantilly infusée
• cannelle

Préparation : 
Étape 1 -> la chantilly, à préparer la veille
Mettre la crème liquide dans une casserole. Monter la crème à ébullition sur feu doux.

À ébullition, incorporer le mélange Lov is Green.
Retirer la casserole du feu, couvrir et laisser infuser 30 minutes.
Filtrer la crème, la laisser refroidir à température ambiante puis la réserver au frigo.

Le lendemain, fouetter la crème liquide à l’aide d’un robot jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone puis le sucre glace tout en continuant de battre jusqu’à obtenir un mélange bien épais et homogène.

Réserver au frais jusqu’au moment de dresser.

Étape 2 -> la pâte à carrot cake
Peler et râper les carottes. Réserver.
Concasser les noix et les noix de pécan. Réserver.
Préchauffer le four 180°C.
Faire fondre le beurre puis le laisser refroidir.
Dans un saladier, mélanger les oeufs et les sucres.
Incorporer ensuite le beurre et la vanille.
Ajouter la farine, la levure et la cannelle, puis mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène.
Incorporer la compote de pomme et mélanger de nouveau.
Terminer en incorporant les carottes râpées, les noix et les noix de pécan. 
Mélanger légèrement. 
Verser la préparation dans un moule à bundt cake et enfourner pour 50 minutes. 

Étape 3 -> le dressage
Une fois bien refroidi, couper le carrot cake en deux dans l’épaisseur.
Placer la première épaisseur sur un plateau ou une assiette puis étaler une bonne partie de la chantilly infusée.
Réserver un peu de chantilly pour décorer le gâteau.
Déposer délicatement la seconde épaisseur du gâteau sur la chantilly.
À l’aide d’une poche à douille déposer quelques touches de chantilly infusée sur le carrot cake.
Parsemer le tout de noix, noix de pécan et saupoudrer un peu de cannelle.

Article sponsorisé







Coup de food 2016

Et voilà, l’année 2016 vient de toucher à sa fin et j’avoue que je n’arrive toujours pas à réaliser à quel point elle est passée vite. Tellement de choses se sont déroulées au cours de cette année, beaucoup de bonnes et parfois d’autres moins, mais je ne peux pas renier le fait que 2016 ai été riche en expériences. Entre toutes ces belles adresses et ces nouveaux restaurants testés, ces beaux voyages auxquels j’ai pu participer, 2016 a été pour moi une belle aventure. Une année riche en émotions que j’ai voulu un peu partager avec vous ici au travers d’un article gourmand dans lequel je vous révèle mes coups de coeur de l’année. Je tiens à préciser que cette liste est tout à fait subjective et n’engage que mon avis mais vous donnera surement des idées pour vos prochains brunchs entre amis, déjeuners en famille ou diners en amoureux.

 

Les meilleures gnocchis de Paris
Cette année 2016 a vu l’ouverture du premier restaurant de Tomy Gousset. Un véritable succès puisque le tout Paris se bat pour avoir une table chez Tomy&Co. J’ai eu la chance de pouvoir y dîner peu après l’ouverture et autant vous dire que si vous cherchez les meilleures gnocchis de Paris et bien elles sont ici ! Elles sont servies avec de la truffe d’automne, du vieux comté et des châtaignes croustillantes. C’est à se damner…

Tomy&Co
22 rue Surcouf
75017 Paris
Ouvert du lundi au vendredi.

 

Des pâtisseries de palace à portée de mains
Une autre ouverture très attendue par les fins gourmets en 2016, c’était celle de la pâtisserie de Yann Couvreur. Après avoir réjouit nos papilles lorsqu’il était au Prince de Galles, Yann ouvre enfin sa première boutique et ce pour notre plus grand bonheur ! Il propose au quotidien des pâtisseries haut de gamme, innovantes et surtout pleines de saveurs, le tout pour un prix plutôt raisonnable lorsqu’on connait la qualité des produits et du travail. Yann propose également des viennoiseries et du café donc si jamais vous cherchiez un nouveau spot pour prendre votre petit dej’ avant d’aller au boulot, il est tout trouvé !


Yann Couvreur 
137 avenue Parmentier
75010 Paris
Ouvert du mardi au dimanche.

 

Et les meilleures pizza de Paris ?
Sans aucun doute pour moi celle du Big Mamma Group ! Que ce soit chez East Mamma, Ober Mamma, Mamma Primi ou leur petit dernier le BigLove Caffè, les pizzas de la big mamma family sont délicieuses ! Une pâte épaisse et moelleuse, des garnitures de folie, le tout servi dans une ambiance chaleureuse comme si nous étions en Italie. Petite mention spéciale pour Ober Mamma qui a été mon QG tout au long de cette année !!


Ober Mamma
107 boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
Ouvert du Lundi au Dimanche de 12:15 à 14:15 et de 19:00 à 01:00.

 

Le meilleur bar de Paris
Surement l’un des rares bar de Paris où l’on mange aussi bien que l’on boit. Si j’aime autant le Gravity Bar c’est parce qu’en plus de proposer des cocktails de folie, on retrouve également des assiettes de dingues souvent dignes des restaurants bistronomiques. Car on ne va pas se mentir, les bars riment plus souvent avec assiettes de fromages ou de charcuteries (ce que je ne critique absolument pas car je suis la première à adorer ça) plutôt qu’avec des mets subtiles cuisinés à la commande. En plus de ça, le lieu est canon et l’équipe super accueillante, que demander de plus pour avoir un super apéro franchement ?!


Gravity Bar
44 rue des Vinaigriers
75010 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 19h00 à 2h00.

 

J’ai retrouvé le meilleur pain perdu !
Et il s’était caché chez Hardware Société, l’une de mes belles découvertes de cette fin d’année que j’ai pu partager avec ma copine LisaLou du blog Mamie Boude. On a du monter toute la butte Montmartre et patienter une bonne heure dans le froid mais ça valait tellement le coup ! Entre la déco du lieu hyper cosy, comme si vous étiez à la maison (avec vu sur Montmartre en plus) et les délicieux plats servis, on ne pouvait que craquer sur cette belle adresse. Et nous avons pu gouter le plus merveilleux pain perdu que j’ai pu manger depuis un bon moment. Une tuérie accompagnée de myrtilles, d’une poire pochée au café et d’un cheesecake au praliné… Rien que d’en parler ça me donne envie d’y retourner !

Hardware Société
10 rue Lamarck
75018 Paris
Ouvert du mercredi au vendredi de 9h00 à 16h30 et du samedi au dimanche de 9h30 à 16h30.

 

Coup de coeur étoilé
Cette année j’ai également eu la chance de découvrir la cuisine du chef Simone Zanoni, qui a repris les commandes du George, second restaurant du prestigieux hôtel George V. Nous seulement le lieu est magnifique, l’équipe est aux petits soins et la cuisine très riche en saveurs, mais en plus le chef est d’une gentillesse incroyable. Simone Zanoni est venu nous rendre visite à notre table durant notre déjeuner et nous a même ouvert les portes de sa cuisine. Un moment assez unique que de pouvoir découvrir l’envers du décor d’un grand hôtel. Simone nous offre un voyage entre l’Italie et la riviera française, une version moderne de la cuisine méditerranéenne pour une expérience gastronomique inoubliable.


Le George
31 Avenue George V
75008 Paris

 

Les meilleures pastas
Ce n’est pas une grande surprise si les meilleures pâtes de Paris se trouve aujourd’hui chef le grand vainqueur du prix du chef de l’année décerné par le guide du Fooding 2017. Et ce grand vainqueur n’est autre que Giovanni Passerini, qui en une seule année aura ouvert son restaurant, une boutique de pâtes fraiches juste à coté, et remporté le plus prestigieux titre du guide Fooding. Une année rondement mené par ce chef italien que tout Paris attendait avec impatience depuis la fermeture de son restaurant Rino en 2014. Ici pas de menu unique, on choisi son plat à la carte et on se régale avec l’une des nombreuses assiettes de pâtes et autres plats à partagés proposés.

Passerini 
65 rue traversière
75012 Paris
Ouvert du mardi soir au dimanche.

 

Les meilleurs pancakes
Gros coup de coeur de cette fin d’année 2016 pour le restaurant Ima qui a ouvert ses portes il y a seulement quelques mois. Si l’idée d’y trouver les meilleurs pancakes de Paris n’est pas évidente au premier abord puisqu’il s’agit d’un restaurant végétarien aux influences israélienne, on y trouve pourtant selon moi les meilleurs que j’ai pu manger cette année. Préparé avec de la ricotta et arrosé de sirop de dattes, les pancakes de chez Ima sont une véritable tuerie ! Et bien sur, la carte du restaurant ne se résume pas à ces seuls pancakes. Chez Ima on retrouve également de délicieuses salades façon Ottolenghi, pleines de saveurs et généreuses, des shakshukas ou encore de merveilleux cilbir.


Ima
39 quai de Valmy
75010 Paris
Ouvert du jeudi au lundi.

 

Les meilleurs bao
Une autre de mes adresses coup de coeur de cette année : SaAm. Une petite cantine coréenne qui propose les meilleurs gua bao, célèbres brioches vapeur sino-viet, de Paris, et oui rien que ça !  A l’intérieur de ces petits pains ultra moelleux, on retrouve des garnitures et des assaisonnements de dingues : poitrine de porc braisée, poulet frit avec une garniture au gingembre, oignons confits, pickles d’oignons rouges, et des marinades à tomber par terre. Le tout servi avec une petite salade ou des frites, selon vos goûts. Une adresse idéale pour le déjeuner !


SaAm
59bis rue de Lancry
75010 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 12h00 à 14h30et de 19h00 à 22h30.

 

Le meilleur brunch
S’il y a bien une adresse « comfort food » qu’il ne faut pas rater à Paris, c’est Holybelly. Avec un concept simple « good food, good coffee and good service » la promesse d’un brunch ou déjeuner de qualité se fait tout de suite sentir. Ici on oublie la grisaille parisienne et la foule dans le métro, on se détend et on profite du moment autour d’une bonne assiette de pancakes, d’un bol de granola ou d’une délicieuse salade maison largement inspirée par le pays d’origine du couple qui a fondé Holybelly : j’ai nommé l’Australie. Et pour couronner le tout, on y retrouve du bon café de la Brulerie de Belleville. Franchement il vous faut quoi de plus ?
A noter que Holybelly ouvrira une seconde adresse dans la même rue courant 2017 ! Ça promet encore plus de brunch pour cette nouvelle année…


Holybelly
19 rue Lucien Campais
75010 Paris
Ouvert lundi, jeudi et vendredi de 9h00 à 17h00 et du samedi ou dimanche de 10h00 à 17h00.

 

Les meilleurs avocado toast
C’est sans conteste chez Fragments qu’on les retrouve ! Servis sur une épaisse et moelleuse tranche de pain de campagne, accompagné d’un oeuf poché cuit à la perfection, ces avocado toasts sont les meilleurs que j’ai pu manger en 2016. Et comme tout coffee shop qui se respecte, Fragments propose du très bon café et de délicieuses pâtisseries à l’image de cette tarte tatin, mon péché mignon.


Fragments
76 rue des Tournelles
75003 Paris
Ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 18h00 et du samedi au dimanche de 10h00 à 18h00.

 

La bonne adresse pas parisienne
Pour ce dernier coup de coeur de l’année 2016, on s’échappe un peu de Paris et on part vers Chantilly à la découverte de l’Auberge du Jeu de Paume et de la sublime cuisine de Clément Leroy, chef de La Table du Connétable. Si vous êtes à la cherche d’une bonne table et de calme, alors j’ai l’adresse qu’il vous faut. A seulement 30 minutes en train de Paris, L’Auberge du Jeu de Paume est un véritable havre de paix où il fait bon vivre et surtout manger ! Clément Leroy, fraichement élu « Grand de demain » par le Gault & Millau 2017, propose une cuisine française mariant tradition et innovation, et parfois inspirée par son enfance. Un menu mettant en valeur les meilleurs produits de saison et accompagné d’une très belle carte des vins, pour un moment d’exception.


La Table du Connétable – Auberge du Jeu de Paume
4 rue du Connétable
60500 Chantilly
Ouvert du mardi au samedi de 19h00 à 21h30 et du vendredi au samedi de 12h00 à 14h00.







Chiffon cake au chocolat façon banoffee

Dans 2 petits jours nous célèbrerons la fin de 2016 et le début de l’année 2017. Si comme moi, vous êtes de grands gourmands (ce que je pense être certains vu que vous êtes par ici), vous allez fêter tout ça autour d’un bon repas avec vos amis ou votre famille, voir les deux ! Seulement voilà, vous avez déjà balancé toutes vos idées et créations lors du repas de noël et vous séchez un peu sur le menu du réveillon du 31… Et bien pas de panique, j’arrive à la rescousse ! Il y a quelques jours, Kalios, producteur d’huile d’olive que je vous avais présenté dans ma whilist de noël, m’a mis au défi de créer une recette pour un repas de fête, mais pas n’importe quelle recette, une recette à base d’huile d’olive ! Et là je vous vois venir « ok, bah c’est pas très compliqué de faire une recette avec de l’huile d’olive, j’en mets tous les jours dans ma salade« . Bon vous commencez quand même à me connaitre et à savoir que je n’allais tout de même pas vous proposer une recette de salade pour le réveillon quand même !! Il fallait bien que je vous présente une recette gourmande (car oui c’est surement la dernière avant de se mettre en mode détox parce qu’on a tous pris 15kg pendant les fêtes) et qu’il fallait une recette « WOUA » pour que vous puissiez vous la péter un peu auprès de vos invités.
Bref, je me suis donc lancée dans la préparation d’un gâteau à l’huile d’olive ! Oui, oui vous avez bien lu, un gâteau avec de l’huile d’olive, et même qu’il est super bon (non, non je n’en fais pas des caisses, le gâteau n’a pas survécu une journée). Je vous ai donc concocté une délicieuse recette de chiffon cake au chocolat, que j’ai associé à un caramel au bourbon (alors celui là vous m’en donnerez des nouvelles et vous me direz ce que tonton Jacques en a pensé), de la banane et une bonne chantilly, pour un résultat façon banoffee, mais en version beaucoup plus aérienne ! Un dessert idéal quand on a déjà mangé 3 entrées, dévoré une dinde, et qu’on s’est enfilé la moitié du plateau de fromages. Un gâteau qui est donc à la fois léger grâce à la texture du chiffon cake, mais également riche en saveurs grâce à ses notes chocolatés et son caramel au bourbon, et avec une touche de fraicheur grâce à la chantilly. Rien que de vous en parler, ça me donne envie d’en refaire un…

Bon allez trêve de bavardages, je vous laisse avec la recette et ces quelques photos. En espérant que cela vous inspirera pour votre repas du réveillon !

Ingrédients pour 8 personnes :
Pour le chiffon cake :
• 100g de farine
• 1/2 cuillère à cafe de levure
• 3 c. à s. de cacao en poudre non sucré
• 4 blancs d’oeufs
• 3 jaunes d’oeufs
• 80g de sucre en poudre
• 70ml d’eau
• 50ml d’huile d’olive bio Kalios

Pour le caramel au bourbon :
• 140g de cassonade
• 50g de beurre
• 100ml de crème fleurette
• 1/2 c. à c. de fleur de sel
• 1 c. à s. de bourbon

Pour la chantilly :
• 10cl de crème fleurette
• 100g de mascarpone
• 20g de sucre glace

Pour le dressage :
• 2 bananes
• cacao en poudre
• quelques copeaux de chocolat
• quelques noix de pécan


Préparation :

Étape 1 -> le chiffon cake
Préchauffer le four à 170° C.
Tamiser la farine, la levure et le cacao en poudre puis réserver.
A l’aide d’un robot, monter les blancs en neige ferme, en ajoutant 40 g de sucre au fur et mesure.
Dans un saladier, fouetter les jaunes d’oeufs avec les 40 g de sucre restants.
Ajouter ensuite l’eau et l’huile, bien mélanger.
Puis ajouter le mélange farine-levure-cacao, et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Enfin, incorporer délicatement les blancs.
Verser le mélange dans un moule à cheminée (non beurré, ni fariné) et enfourner pour 30 minutes.
A la sortie du four, retourner le moule sur une grille et laisser refroidir avant de démouler.

Étape 2 -> le caramel au bourbon
Dans une casserole, faire chauffer la cassonade et le beurre.
Une fois fondus, ajouter la crème fleurette et porter à ébullition.
Baisser le feu et laisser cuire 2 minutes à feu doux.
Retirer du feu puis ajouter la fleur de sel et le bourbon.
Bien mélanger, puis réserver.

Étape 3 -> la chantilly
À l’aide d’un robot, fouetter la crème liquide jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone puis le sucre glace tout en continuant de battre jusqu’à obtenir un mélange bien épais et homogène.
Réserver au frais jusqu’au moment de dresser.

Étape 4 -> le dressage
Éplucher et couper les bananes en rondelles.
Si la surface du chiffon cake est arrondie, l’aplanir en coupant la partie arrondie à l’aide d’un couteau.
Couper ensuite le chiffon cake à mi-hauteur, en découpant délicatement à l’aide d’un couteau à dents.
Les deux moitiés doivent faire à peu près la même épaisseur.
Etaler du caramel sur la surface d’une première moitié de chiffon cake.
Puis ajouter quelques rondelles de bananes.
Couvrir le tout d’une fine couche de chantilly.
Placer l’autre moitié de chiffon cake sur la garniture.
Etaler de nouveau du caramel.
Placer les rondelles de bananes puis ajouter une couche plus épaisse de chantilly.
Parsemer du cacao en poudre et quelques copeaux de chocolat sur la chantilly.
Puis terminer en ajoutant quelques noix de pécan.
Placer au frais jusqu’au moment de servir.







Tarte à la crème de pistache et fruits rouges

Chose promise, chose due ! Après vous avoir fait baver sur instagram, je vous livre enfin la recette de ma fameuse tarte à la crème de pistache et fruits rouges. Un petit délice à déguster tout au long de l’été avec les amis ou la famille. Et en plus d’être plutôt bonne, elle est surtout très simple à réaliser donc plus aucune excuse pour ne pas y céder !

Allez hop, plus un mot, on file aux fourneaux !

Tarte pistache fruits rouges - Plus une miette dans l'assietteTarte pistache fruits rouges - Plus une mietteTarte pistache fruits rouges / Plus une miette dans l'assiette

Ingrédients :
Pour la pâte :
• 250g de farine
• 125g de beurre
• 80g de sucre en poudre
• 1 jaune d’oeuf
• 1 cuillère à soupe d’eau glacée
• 1 pincée de sel

Pour la crème de pistache :
• 100g de pistache non salées
• 100g de beurre
• 100g de sucre glace
• 2 œuf
• 1 c à café de maïzena

Pour la chantilly :
• 10cl de crème liquide
• 200g de mascarpone
• 3 cuillères à soupe bombées de sucre glace
• les graines d’une gousse de vanille

Pour le dressage :
• fraises
• mûres
• myrtilles
• framboises
• quelques feuilles de menthe

Tarte pistache fruits rouges - IngrédientsTarte pistache fruits rouges - Dressage
Préparation :
Étape 1 -> la pâte
Tamiser la farine puis incorporer le beurre et le sel.
Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange, ajouter le jaune d’oeuf, l’eau et le sucre.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 1 heure.

Étape 2 -> la crème de pistache
Réduire les pistaches en poudre à l’aide d’un mixeur.
Verser la poudre de pistache dans un bol puis incorporer le beurre coupé en morceaux et le sucre glace.
Mélanger jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Incorporer les oeufs un par un puis ajouter la maïzena.
Bien mélanger.
Réserver au frais.

Étape 3 -> la chantilly
Verser la crème liquide et la vanille dans le bol d’un robot puis monter le tout en chantilly.
Incorporer la mascarpone puis battre de nouveau tout en ajoutant progressivement le sucre jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Conserver au frais jusqu’à utilisation.

Étape 4 -> le montage
Préchauffer le four à 170°C.
Etaler la pâte sur le plan de travail à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Beurrer et fariner le moule, puis le chemiser avec la pâte.
Piquer le fond à l’aide d’une fourchette.
Enfourner pour environ 10 min.
Une fois le fond de tarte légèrement précuit ajouter la crème de pistache puis enfourner de nouveau pendant 20 à 25 minutes.
Une fois la tarte cuite, la laisser refroidir complètement.
Dresser la chantilly à l’aide d’une poche à douille.
Puis parsemer le tout de fraises, mûres, myrtilles et framboises.
Ajouter quelques feuille de menthe.

Tarte pistache fruits rouges / Plus une mietteTarte pistache fruits rouges par Plus une miette dans l'assietteTarte pistache fruits rouges par Plus une mietteTarte pistache fruits rouges by Plus une miette







Fête des mères – Tartelettes fraises, mûres et farine de châtaigne

Dans 2 semaines c’est la fête des mères, et oui déjà ! Il est donc grand temps que je vous propose une petite recette pleine de douceur, de gourmandise et qui ravira le palet de vos petites mamans (et promis elle vous fera plaisir à vous aussi).
Pour cette recette un peu spéciale, j’ai décidé de me lancer dans la réalisation de minis tartelettes aux fraises, mûres, chantilly vanille-citron et pâte sablée à la farine de châtaigne, une mignardise parfaite pour un instant gourmand en compagnie de sa maman. L’occasion idéale de se retrouver autour de petites pâtisseries et d’un bon thé pour discuter, rigoler, évoquer de jolis souvenirs et des moments de complicité.

Et qui dit fête des mères dit forcement cadeau ! Oui je sais, ce n’est pas facile de trouver une idée de cadeau original tous les ans du coup je me suis dit que j’allais vous donner un petit coup de main en vous parlant de la jolie marque Mini Labo. Mini Labo c’est la marque et le studio de création fondé par Caroline Diaz et Céline Héno, qui propose tout plein de choses : de la vaisselle, du textile, du mobilier, du papier peint, des accessoires de mode, des bijoux et même des petites gourmandises. Comme ma maman adore prendre le thé ou boire une petite tisane le soir, j’ai décidé de lui offrir deux magnifiques mugs gouttes ainsi que le plateau origami en bouleau. J’ai totalement craqué pour leur design trop mignon et leurs jolies couleurs qui plairont très certainement à ma maman. Vous pouvez retrouver tous les produits Mini Labo sur leur e-shop, et même leur sélection Fête des mères pour vous donner encore plus d’idées. Bon shopping !

Tartelette mures - fraises - Plus une miette dans l'assietteTartelette mures - fraises - Plus une mietteTartelette mures - fraises / Plus une miette dans l'assiette
(suite…)







Pain d’épice en deux façons avec les confitures Oliviers&Co

Cette semaine, j’ai eu le plaisir de découvrir les délicieuses confitures Oliviers&Co. Pour sa nouvelle collection de confitures, la jolie marque connue pour son huile d’olive, a décidé de revisiter les fruits emblématiques des quatre saisons en les relevant délicatement d’épices ou de vinaigre balsamique, afin d’obtenir une gamme originale, gourmande et made in France OF COURSE ! Pour ma part, j’ai pu tester et déguster la confiture Fraise, Fraise des bois et Vinaigre balsamique, une confiture de printemps composée donc de fraises, de fraises des bois et du fameux vinaigre balsamique supérieur de Modène, l’un des must have d’Oliviers&Co. La seconde, est la confiture Figue et Melon, une confiture d’été (bah oui on a bien besoin de soleil en ce moment) composée de produits caractéristiques du bassin méditerranéen récoltés entre juin et octobre. Une confiture comme je les aime qui révèle à la fois la texture juteuse du melon et les notes parfumées de la figues. Un vrai coup de coeur.

Comme l’été ce n’est pas encore pour aujourd’hui, je vous propose de tester ces deux confitures avec une bonne recette d’hiver : le pain d’épice, que j’ai décidé de revisiter en deux versions ; une sucrée et une salée pour ravir toutes les papilles !

Salade roquette-pain d'épice-chevre-confiture figue melon-graines de courge - Plus une miette dans l'assiette<a
(suite…)