Smoothie banane – pomme – kiwi et gaufres sans beurre à l’avoine

Après avoir bien profité du foie gras, du chapon et de la bûche, il est temps de faire une petite pause healthy pour que notre corps récupère des quelques excès de ces derniers jours. Et quoi de mieux qu’une bonne cure de jus et smoothie pour se remettre d’aplomb.
Pour ça j’ai sortie mon robot Aura Kitchen Machine de Russell Hobbs qui en plus d’être un super robot pour réaliser meringue, pâte à brioche et autres préparations, se trouve aussi être une parfaite centrifugeuse. Je n’ai eu qu’à ajouter un petit accessoire et réaliser mon propre jus fut un jeu d’enfant. L’utilisation est vraiment très simple, il suffit de découper les fruits ou légumes en morceaux, de les placer dans la centrifugeuse et de la mettre en marche. Pour cette recette qui s’avère être un smoothie et non un jus, j’ai tout de même eu besoin de la centrifugeuse afin de réaliser mon propre jus de pomme. Grace à la centrifugeuse de mon robot Aura Kitchen, j’ai pu extraire les fibres non solubles présentes dans les pommes pour ainsi ne conserver que le jus et les fibres facilement digérées par l’organisme. En gros, la centrifugeuse permet de faire le tri en quelques minutes au lieu de quelques heures dans notre corps, tout ça pour faciliter l’absorption des vitamines et minéraux présents dans les fruits et légumes.

Et pour accompagner ce délicieux smoothie, j’ai réalisé de bonnes gaufres. Ok, dit comme ça, ça ne fait pas du tout healthy mais savez-vous que dans ces gaufres, il n’y a pas du tout de beurre et très peu de sucre. Oui, oui c’est possible ! J’ai tout simplement remplacé le beurre par de la mousse d’amandes bio de chez Keimling. Un produit riche en vitamines et minéraux, de quoi faire le plein d’énergie. Un produit 100% naturel et qui peut remplacer le beurre dans de nombreuses préparations, notamment en pâtisserie.

Avec ces deux recettes, je voulais vous montrer qu’il est possible de manger healthy tout en se faisant plaisir. Allez maintenant filez en cuisine !!

Smoothie banane-pomme-kiwi et gaufre sans beurre à l'avoine - Plus une miette dans l'assietteGaufre sans beurre à l'avoine by Plus une miette dans l'assiette
Smoothie banane-pomme-kiwi - Plus une miette dans l'assiette
(suite…)

Glace mascarpone – sésame noir et cônes au thé matcha

Je ne sais pas vous mais moi je fais partie de ces gens qui en hiver adore manger de la glace. Je ne saurais pas vraiment vous expliquer pourquoi mais c’est comme ça. Du coup depuis quelques jours, maintenant que le froid c’est vraiment installé, je rêve de me faire une bonne glace maison. En plus, je me suis récemment achetée une sorbetière donc il fallait bien la tester cette petite. Je l’ai donc mise à l’épreuve aujourd’hui en tentant de réaliser ma première glace maison à la sorbetière. Mais attention, ce n’est pas parce que vous n’avez pas de sorbetière à la maison que vous ne pourrez pas réaliser cette glace, je vous explique tout un peu plus bas.

Pour cette recette, j’ai voulu faire quelque chose d’un peu original, j’ai donc décidé d’utiliser de la purée de sésame noir que m’a gentiment envoyé Keimling il y a quelques jours. Pour ceux qui ne connaitraient pas encore le merveilleux goût du sésame noir je vous conseille vraiment de tester cette purée car on retrouve en elle toutes les saveurs de cette petite graine. Comme un petit goût de noix que l’on aurait torréfiée, à la fois relevée et légèrement âpre. Cet été j’avais gouté une super glace au sésame noir et m’étais jurée de tester ça à la maison, c’est maintenant chose faite.

Et pour accompagner cette glace au sésame noir, je me suis lancée dans la réalisation de cônes au thé matcha. Je vous vois venir, vous vous dites surement que cette histoire de cône n’est pas pour vous mais je vais vous prouver que faire des cônes maisons ce n’est pas si compliqué. Il suffit d’être équipé d’un gaufrier ou d’un bon four !

Allez on arrête les blablas et je vous laisse maintenant découvrir la recette de ma glace mascarpone – sésame noir accompagnée de ses cônes au thé matcha.

Glace mascarpone - sésame noir et cône au thé matcha par Plus une miette dans l'assiette
(suite…)

Minis quiches à la crème de poivron, aubergine à l’huile d’olive et chèvre frais avec Superproducteur

Il y a quelques semaines, j’ai fait la découverte de Superproducteur, une toute nouvelle marque food française dont l’objectif est de (re)mettre en avant le savoir-faire artisanal de petits producteurs français et italiens. Le but : fédérer sous une même marque des artisans plein de talents, mais qui ne disposent pas de moyens suffisants pour se faire connaître et se développer. A l’origine de cette belle initiative, il y a Pauline et Frank qui ont eu la gentillesse de me faire découvrir leurs produits et de répondre à mes quelques questions :

  1. Pauline et Frank, comment s’est faite votre rencontre ?

Pauline : Nous nous sommes rencontrés il y a dix ans sur les bancs de l’école… nous ne nous sommes plus quittés depuis. Passionnés par l’entrepreneuriat, nous avons pu tester notre collaboration à travers divers projets… dont un projet sportif et culturel un peu fou en 2007, qui avait abouti sur la création d’un ouvrage de bandes-dessinées franco/sud-américain aux éditions Dargaud.

  1. Comment est née l’idée de Superproducteur ?

Pauline : Superproducteur est né de l’observation de nos grand-mères respectives, l’une italienne (Frank), l’autre de l’ouest de la France (Pauline). Chacune réalisait des bocaux en pleine saison pour conserver pendant longtemps les trésors du jardin. C’est également en observant les chefs du groupe Ducasse réaliser leurs délicieux bocaux (citron confit de Menton, ail confit etc.) que l’idée nous est venue. Les chefs sélectionnaient les meilleurs légumes du marché et les transformaient avec une totale maîtrise pour en tirer le meilleur pour leurs condiments, sauces etc. Nous avons donc voulu proposer des bocaux à partir d’ingrédients de saison, qui se dégustent très simplement (sur un toast à l’apéritif ou sur une grande tartine pour le déjeuner/le dîner) et qui permettent également de réaliser des préparations culinaires goûteuses.

  1. Pourquoi avoir sélectionné des producteurs exclusivement français et italiens ?

Frank : Pauline a travaillé dans de grandes maisons françaises de la gastronomie (Lenôtre puis le groupe Ducasse). Elle a nourri une exigence de qualité quasi-obsessionnelle. Nous nous sommes donc mis à la recherche d’artisans de talent pour réaliser nos recettes. Nous voulions au départ proposer des produits exclusivement français car nous souhaitions valoriser les savoir-faire de l’hexagone, et avons trouvé en France des artisans de qualité pour nos deux premières gammes : crème fines et rillettes, mais pas pour les légumes marinés. C’est en effet un savoir-faire spécifiquement italien. Nous nous sommes donc tout naturellement tournés vers nos voisins italiens – un clin d’œil aussi à mes origines. Ils réalisent vraiment de superbes produits et ont un tout autre savoir-faire.

  1. Comment se déroule le processus de création de vos produits ? J’imagine que vous portez une réelle importance à la saisonnalité et aux produits locaux ?

Frank : Pauline crée toutes les combinaisons culinaires pour nos trios. Elle adore associer les saveurs. Elle s’est formée en cuisine pour maîtriser précisément les procédés de fabrication.

Pauline : Nous ne souhaitons travailler que des produits de pleine saison car c’est le moment où ils sont les meilleurs. Nous suivons le rythme de la nature et utilisons des matières premières qui ne viennent pas du bout du monde.  Il y déjà tellement de saveurs à exploiter localement…

  1. Après le trio Douceurs estivales et le Trio Saveurs d’Automne que nous réservez-vous ?

Frank : Nous avons sorti le 21 novembre un Supertrio Prestige composé de produits d’exception pour organiser un moment « festif » à la maison. A s’offrir ou à offrir pour les fêtes de fin d’année !

  1. Actuellement, où pouvons nous retrouver vos produits ?

Pauline : Tous nos produits sont disponibles sur notre site internet Superproducteur. Nous avons également deux revendeurs : La Grande Cave du Petit Ballon (43 rue du Rocher, à Paris), et Terroirs et Goûts (3 bis rue d’Aguesseau à Boulogne-Billancourt). D’autres points de vente sont en cours et seront prochainement référencés sur notre site.

  1. Votre entreprise est toute jeune, comment voyez vous l’avenir ? Quels sont vos projets ?

Pauline : Nous souhaitons valoriser toujours plus l’artisanat et les produits de qualité.  Nous préparons des nouveautés culinaires et travaillons également en ce moment sur une gamme de céramique avec le frère de Frank, Julien, qui est designer-céramiste (c’est aussi lui qui a créé le graphisme des produits Superproducteur). Le but est de créer une expérience de dégustation complète : des saveurs délicieuses et une belle vaisselle sur-mesure.

Frank : A plus long terme, pourquoi pas créer notre propre concept de magasin physique pour compléter l’expérience en ligne !

Supertrio saveurs d'automne
Pauline et Frank m’ont gentiment envoyé le Trio Saveurs d’Automne, composé d’un bocal de crème fine de poivrons, un autre d’aubergines à l’huile d’olive vierge extra et de rillettes de maquereaux à la moutarde bio. Les rillettes ont été dégustées bien vite, avec du pain. Moi qui d’habitude n’aime pas le maquereau, j’ai trouvé ces rillettes très bonnes, parfaites pour l’apéritif. Pour ce qui est de la crème de poivron et les aubergines, j’ai eu envie de les tester dans une de mes recettes. Je vous propose donc de découvrir aujourd’hui mes minis quiches à la crème fine de poivron, aubergine à l’huile d’olive et chèvre frais.

J’espère que cette petite recette vous plaira et pour la tester chez vous je vous propose un joli concours pour vous permettre de gagner un chèque cadeaux d’une valeur de 20 euros valable sur le site de Superproducteur.

Pour participer, rien de plus simple, il suffit de :
Laisser un commentaire sur cet article
Etre abonné à ma page Facebook Plus une miette dans l’assiette
Etre abonné à la page Facebook de Superproducteur

Le gagnant sera tiré au sort MARDI 23 DECEMBRE à 12H00

Concours SuperproducteurFélicitation à Lucile (commentaire numéro 8) qui remporte un bon cadeau de 20 euros valable sur le site de Superproducteur.
Lucile merci de m’envoyer un petit mail avec toutes tes coordonnées.
Encore merci à tous les participants. J’espère que cet article et ce concours vous auront donner envie d’en découvrir plus sur Superproducteur et leurs super bocaux !!

Quiche poivron - aubergine - chèvre par Plus une miette dans l'assietteQuiche poivron - aubergine - chèvre - Plus une miette dans l'assietteQuiche poivron - aubergine - chèvre frais - Plus une miette dans l'assiette
(suite…)

Petit déjeuner chez Chambelland

Chambelland
Il y a quelques mois, j’ai lancé une nouvelle rubrique sur le blog intitulée « Plus une miette en balade » pour vous faire découvrir mes adresses coup de coeur. Après un premier article où je vous emmenais bruncher chez Marlette, aujourd’hui je vous invite à partager mon petit déjeuner chez Chambelland.

Chambelland c’est cette jolie boulangerie nichée au coeur du village Popincourt et qui nous propose une sélection de pains et de pâtisseries réalisées à base de farine de riz et autres céréales sans gluten. Vous allez peut-être vous dire « encore une boutique qui surfe sur la tendance du sans gluten », et bien non. Chez Chambelland tout est histoire de créativité, de simplicité et d’accessibilité. Ses deux fondateurs, Thomas Teffri-Chambelland, biologiste de formation et boulanger de profession, et Nathaniel Doboin, globe-trotter créatif, ont voulu à travers ce projet offrir une expérience boulangère inédite en nous proposant des créations originales issues de leur imagination et créées grâce à la farine de leur propre moulin. Car oui le grand plus de cette boulangerie c’est que tout est fait maison de A à Z. Les farines utilisées dans toutes les préparations sont produites au Moulin Chambelland, situé dans les Alpes-de-Haute-Provence. Et autant vous dire qu’on sent la différence ! Les pâtisseries et les pains ont un bon petit goût de reviens-y.

Boulangerie Chambelland Boulangerie Chambelland intérieurBoulangerie Chambelland intérieur 2
Si cette boutique a pour vocation de faire de la vente à emporter, et oui il ne faut pas l’oublier c’est une boulangerie pas un restaurant, on peut tout de même s’accorder une petite pause détente sur la terrasse ou en salle afin de profiter de la douce odeur du fournil et déguster les jus, soupes de légumes, salades, focaccias et autres pâtisseries quotidiennement proposées. Ici la carte change tous les jours en fonction des saisons et de l’inspiration du chef.

Pâtisseries ChambellandPâtisseries boulangerie ChambellandBoulangerie Chambelland pâtisseries
Pour ma part, j’ai littéralement craqué pour le pain de sucre, la tartelette citron vert-myrtille, la tarte au citron meringuée et les chouquettes que j’ai pu déguster autour d’un bon thé darjeeling. Mais aussi pour la chambelline aux céréales, idéale pour déguster du fromage ! (Oui je suis une grande gourmande mais ça vous le savez déjà non ?)

Lors de ma petite visite matinale chez Chambelland, j’ai eu la chance de rencontrer et de discuter un petit peu avec Nathaniel, l’un des fondateurs. Une personne accueillante et surtout très humble qui n’en revenait pas lorsque je lui disais que ses pains et pâtisseries étaient vraiment un délice.

Petit déjeuner ChambellandChouquettes ChambellandTartes et pain de sucre ChambellandPain de sucre ChambellandTarte citron vert-myrtille Chambelland
Maintenant je n’ai plus qu’une chose à vous dire, filez tout de suite chez Chambelland pour découvrir à votre tour cette jolie boulangerie et tester ses merveilleux pains et pâtisseries sans gluten, faits maison et avec amour.

Vous m’en direz des nouvelles !

Chambelland
14 rue ternaux
75011 Paris

Les horaires :
Ouvert du mardi au dimanche
De 9h00 à 20h00

Panna Cotta passion – coco et petit concours avec Sud Corner

Et si aujourd’hui je vous proposais une recette qui sent bon le soleil
pour braver le froid de l’hiver ?

Il y a quelques semaines, j’ai fait la découverte de Sud Corner, une jolie boutique en ligne venue du Sud de la France et qui met un point d’honneur à mettre en avant et à nous proposer des produits faits par des producteurs, créateurs et artisans locaux, venus eux aussi de cette belle région ensoleillée. Sud Corner propose de retrouver au travers de produits alimentaire régionaux, d’éléments de décoration ou encore de produits de bien-être, tout l’art de vivre du Sud. Alors forcément vous vous doutez bien qu’en tant que grande gourmande et adepte des bons produits locaux et faits maison je n’ai pas hésité longtemps lorsque Sud Corner m’a proposé de découvrir leurs différents produits. Je l’avoue cela n’a pas été facile pour moi de faire mon choix parmi tous leurs produits car il y en a un bon nombre (bon ok quasiment tous) qui me font terriblement envie. J’ai finalement arrêté mon choix sur la Pâte à tartiner lait – châtaigne sans huile de palme avec laquelle j’ai fait une bonne brioche, la Tartine franchouillarde en Corse au bon goût de châtaigne et clémentine avec laquelle j’ai fait de bons petits toast (avec du bon pain de chez Chambelland, je vous en parle bientôt) et le Sucre fruit de la passion avec lequel j’ai réalisé la bonne recette du jour : des panna cotta passion – coco.

Brioche Chocolat - ChataigneClémentine - Chataigne Panna cotta passion - coco by plus une miette
(suite…)

Plus une miette craque pour les chips Tyrrells

Tyrrells x Plus une miette

Tyrrells x Plus une miette dans l'assiette

Plus une miette x Tyrrells

Tyrrells, ce nom vous dit sûrement quelque chose. Vous savez c’est cette jolie marque so british qui fait des chips, ou plutôt de crisps avec l’accent anglais of course, ultra gourmandes et originales ! En quelques mots, Tyrrells c’est un peu le must have de la chips. L’enseigne à réussi à sublimer la pomme de terre pour en faire de magnifiques chips anglaises, tout ça de façon artisanale et sans chichis car nous ce qu’on aime c’est le goût, le vrai ! Légèrement salé au sel de mer, au cheddar affiné et ciboulette ou encore au vinaigre de cidre, elles sont toutes plus bonnes les unes que les autres.

Alors comme c’est bientôt noël et qu’on aime vous gâter, Tyrrells et moi vous offrons la possibilité de gagner un super colis rempli de chips Tyrrells. Et vous savez quoi ? Ce n’est pas un ni deux mais cinq personnes qui auront la chance de recevoir ce super colis.
Pour participer, rien de plus simple :

Etre abonné à ma page Facebook Plus une miette dans l’assiette
Etre abonné à la page Facebook de Tyrells Crisps France
Répondre à la question suivante :
Combien existe-t-il de parfums de chips de pomme de terre Tyrrells ?
Pour vous aider rendez-vous ici.

Concours ouvert jusqu’au mercredi 10 décembre à minuit.
Une participation par personne

RÉSULTAT DU CONCOURS : 
Tirage au sort effectué avec Random

Félicitation à Manon Galtier, Chloé, Ori, Cécile Tite cuillère et Marie qui ont remporté ce petit concours. Je vous laisse m’envoyer un mail avec vos coordonnées à l’adresse plusunemiettedanslassiette(at)gmail.com.
Encore merci à tous pour votre participation et n’oubliez pas le deuxième concours avec Sud Corner encore ouvert jusqu’à ce soir minuit.

Plus une miette - Tyrrells

Plus une miette dans l'assiette x Tyrrells

Tyrrells - Plus une miette

Tyrrells X Plus une miette dans l'assiette

Suite et fin du projet Plus une miette addicted to Bensimon – Des bougies à croquer

Bonjour à tous !
La semaine dernière vous avez découvert mon joli projet créé autour des bougies Bensimon. C’est avec un grand plaisir que je vous propose aujourd’hui de découvrir les deux dernières recettes de cette collaboration : mes Mini Bundt Cake à la fleur d’oranger insufflés par la bougie Désir de flâner à Oran et enfin ma Tarte amande – myrtille – violette inspiré par le Désir de revoir la violeta. Un souvenir très particulier et marquant pour Serge Bensimon. Cette bougie ne conte pas l’histoire d’un simple voyage mais du plus beau d’entre eux, celui d’une rencontre, d’un premier amour. Cette bougie à la violette est en réalité inspiré par « La violetera », un film émouvant qui a marqué l’enfance de Serge. Ce film raconte l’histoire d’un amour impossible celui de Don Fernando, joué par César Amadori et Soledad une jolie marchande de violettes, joué par la talentueuse Sara Montiel. A travers cette bougie aux senteurs de violette, Serge à souhaité retrouver toute l’émotion et la délicatesse de ce film qui a marqué sa jeunesse et sa vision de l’amour.

Après ces jolis mots, je vous invite maintenant à découvrir les recettes que nous avons créées pour vous. J’espère que vous avez autant apprécié que moi ce petit voyage au coeur des souvenirs de Serge Bensimon et que vous prendrez du plaisir à réaliser mes recettes.

Et encore un grand merci à toute la Team Bensimon, et en particulier Déborah

Belle journée à vous !

Bundt cake fleur d'oranger - Plus une miette dans l'assiette

(suite…)

Plus une miette addicted to Bensimon – Des bougies à croquer

Aujourd’hui je vais vous parler d’un projet qui me tiens particulièrement à cœur. Grâce à la douce Déborah (que je remercie encore mille fois), il y a quelques mois j’ai eu le plaisir et la chance de rencontrer Serge Bensimon, le fondateur de la très jolie marque Bensimon.

Avant de vous dévoiler le beau projet que nous avons mis en place ensemble je vais vous parler un petit peu de Serge Bensimon, cet infatigable voyageur, parti aux quatre coins du monde pour s’inspirer et trouver de nouvelles influences pour créer ses collections.
Serge Bensimon est passé du surplus militaire à la mode, de la décoration à l’art, de l’art à la littérature, sans jamais déroger à sa vision personnelle : une certaine idée du lifestyle où la couleur, l’élégance, et la joie de vivre s’entremêlent.
Au début des années 80, il ouvre avec son frère Yves la première boutique dans le quartier du Marais, rue des Francs Bourgeois. Inspirée par l’univers du voyage, l’enseigne des collections Bensimon devient Autour du monde. Aussitôt, d’autres boutiques voient le jour et notamment, Home Autour du monde. Home Autour du monde, c’est à la fois des lignes de prêt-à-porter et des objets de décoration donnant naissance à un réel art de vivre.
Pour ce projet, j’ai voulu mettre en avant cette idée de « tour du monde » en retraçant les histoires et voyages de Serge. Des voyages dont il a su capturer l’essence dans des bougies aux parfums naturels et enivrants. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, chaque bougie que l’on retrouve chez Bensimon représente le souvenir d’un voyage de Serge. Créer ces bougies, fut une manière pour lui de nous faire voyager et de partager avec nous sa vision du monde.

C’est lors d’un bel après midi passé en compagnie de Déborah, que Serge nous a conté toutes ses histoires et transporté dans son univers. Il nous a raconter comment chaque bougie était née, et quel sentiment il avait voulu partager avec chacune d’entre elles. De son voyage dans les allées de citronnier à Positano, à sa promenade dans les champs de violettes, en passant par les cueillettes de figues fraiches à Rhodes, Serge nous transporte dans un monde coloré et plein de douceur. Là vous vous demandez surement quel est le rapport entre ces bougies et mon blog et bien nous avons tout simplement souhaitez retranscrire ces parfums, ces senteur, ses souvenirs, au travers de pâtisseries. Une manière de boucler la boucle en permettant à chacun d’entre vous de redécouvrir les parfums des bougies Bensimon et donc des souvenirs de voyage de Serge au travers d’une dégustation de pâtisseries.

C’est donc avec un grand plaisir que je vous propose aujourd’hui de découvrir les deux premières recettes que j’ai créées pour l’occasion : ma Glace figues – miel – noix en honneur à la bougie Désir d’escale à Rhodes et ma Tarte aux deux citrons inspirée par la bougie Désir de halte à Positano. Je vous dévoilerai un peu plus tard mes créations autour des bougies Désir de flâner à Oran et Désir de revoir la violeta…

Je vous invite maintenant à découvrir les recettes que nous avons créées pour vous. En espérant qu’elles vous transporteront autant que les bougies Bensimon !

Glace figue-miel-noix - Plus une miette dans l'assiette

(suite…)

Cheesecake au thé matcha

Aujourd’hui, ce n’est pas un article comme les autres que je vais vous proposer mais un article tout droit sorti d’une de mes plus belles collaborations avec une team girly de choc. Pour ceux qui ne les connaitraient pas encore SHAME ON YOU, je vous présente les crazy girls d’Alice sur le gâteau : Alice et Anaïs, deux nanas au talent fou qui ont une imagination débordante et une créativité inégalée.

Il y a quelques jours, elles ont pris d’assaut le compte Instagram de Kusmi Tea avec au programme recette, DIY et de nombreuses surprises, que vous pouvez désormais retrouver sur leur blog. A cette occasion, Alice et Anaïs ont fait appel à moi pour leur créer une recette pop et gourmande. Vu qu’il s’agissait de réaliser une recette pour Kusmi Tea, j’ai tout de suite pensé à faire quelque chose avec du thé matcha. Ce délicieux thé venu tout droit du japon, le plus kawaï de tous les pays, s’associait parfaitement à l’univers d’Alice sur la gâteau et de Kusmi Tea, et en plus vous savez quoi, c’est leur péché mignon. Je leur ai donc proposé une recette de cheesecake au thé matcha, goûté, regoûté et plus qu’approuvé par la team de choc.

Cheesecake au thé matcha - Plus une miette X Alice sur le gâteau

Ingrédients pour un cheesecake:
Pour la base au sésame:
• 200g de farine
• 100g de sucre
• 120g de beurre
• 40g de graines de sésame

Pour l’appareil au thé matcha:
• 600g de cream cheese (philadelphia)
• 250ml de crème fraiche épaisse
• 190 g de sucre
• 3 oeufs et 1 jaune
• 1 c. à cafe d’extrait de vanille liquide
• 1 c. à soupe de thé matcha
• 1 pincée de sel

Ustensile
• Un moule à charnière

Etape 1 -> la base au sésame
Préchauffez le four à 170°c.
Dans un saladier, mélanger du bout des doigts la farine,le sucre et le beurre mou.
Incorporer les graines de sésame et mélangez de nouveau.
Tapisser le fond du moule avec cette préparation.
Bien tasser la pâte.
Enfourner pour 10 minutes.

Etape 2 -> l’appareil au thé matcha
Dans le bol d’un robot, battre le cream cheese.
Incorporer ensuite le sucre en plusieurs fois.
Puis ajouter tour à tour le thé matcha, le sel, la crème fraiche, la vanille et les oeufs préalablement battus. Battre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Beurrer les parois du moule puis verser la préparation.
Baisser la température du four à 120°C et enfourner le cheesecake pour environ 45 minutes.
Une fois cuit, le cheesecake doit être encore un peu tremblotant au centre.
Laisser refroidir environ 20 minutes à température ambiante.
Mettre ensuite le cheesecake au frais pour minimum 2 heures.
Pendant qu’il refroidi, le cheesecake va légèrement se décoller des parois du moule.
Sortir le cheesecake du frigo puis le démouler délicatement.

Kusmi tea party par Alice sur le gâteau

kusmi1

glace-kusmi

Gaufre kusmi



Je profite de ce petit article pour vous parler d’une chose qui me tiens particulièrement à coeur, le livre d’Alice sur le gâteau : Pop ta party. Le 23 octobre dernier Alice et Anaïs, ont sorti un livre haut en couleurs pour réveiller nos brunchs, enchanter nos goûters ou pimper nos soirées à l’aide de pas-à-pas déco, customisation stylée, tutos coiffure et make-up, et autres recettes savoureuses. Une vraie petite pépite !!

Pop ta party

Si ce livre me tiens particulièrement à coeur c’est parce que j’ai eu le plaisir et la chance d’accompagner Alice et Anaïs tout au long de ce projet. J’ai pu le voir débuter, évoluer et s’enrichir de semaines en semaines pour au final avoir aujourd’hui un livre original et plein d’idées. J’ai même eu l’opportunité de créer pour ce magnifique livre 2 recettes super gourmandes : un outrageous carrot cake et une délicieuse tarte aux myrtilles. Et j’ai eu l’immense honneur de pouvoir poser dans le thème Pin Up aux côtés des jolies Nathalie et Marylin.

Alice sur le gateau pin up1422

Je n’ai donc plus qu’un conseil pour vous, foncez en librairie pour découvrir ce merveilleux livre et direction le blog pour découvrir l’univers déjantés et irrésistible d’Alice sur le gâteau !

Alice et Anaïs

Banoffee déstructuré

Je profite de ce beau weekend de 4 jours (et oui je fais partie des chanceux qui ont pu poser leur journée) pour vous concocter une recette bien gourmande. C’est un peu la recette du Lazy Monday, une journée à passer sous la couette devant un bon film. Pour cette nouvelle recette, j’ai décidé de revisiter un grand classique que j’adore : la banoffee pie ! Une tarte anglaise ultra généreuse à base de banane, de dulce de leche de crème et d’une pâte sablée. Je vous en livre aujourd’hui une version tout aussi gourmande et aux saveurs originales. Vous retrouverez ici des parfums de vanille, de fève tonka, de caramel beurre salé mais aussi d’huile d’olive… Tout un programme !

Je profite également de ce long weekend pour tester en avant première le tout nouveau Aura Kitchen Machine de Russell Hobbs. Autant vous dire qu’avec ce super robot il n’a jamais été aussi simple de réaliser ma chantilly !

Banoffee jar by Plus une miette dans l'assiette

Banoffee by Plus une miette dans l'assiette
(suite…)