Catégorie : Miettes Sucrées

Vous retrouverez ici toutes mes recettes sucrées

Babka banane – chocolat

Je ne sais pas vous mais moi la Babka c’est un peu ma nouvelle passion en ce moment. Depuis quelque temps on en trouve de très bonnes dans certaines boulangeries parisiennes, mais j’avais envie d’en déguster une maison pour une fois et de me lancer dans la réalisation de cette petite tuerie. Cette brioche marbrée au chocolat, aussi jolie que délicieuse, n’est pas aussi compliquée à préparer qu’on pourrait le penser. Alors certes il faut un peu de patience mais quoi de plus normal lorsqu’on parle de brioche ?!

Dans la version d’origine, on retrouve de la cannelle et du chocolat. J’ai décidé de twister un peu la mienne en y ajoutant de la banane pour encore plus de gourmandise ! Et autant vous dire que le combo banane – chocolat – cannelle fonctionne à merveille. Tellement, que j’ai englouti presque la moitié de la brioche à moi seule…

Bref, vous l’aurez compris, cette babka c’est un peu la recette parfaite pour vos prochains goûters, brunchs et petits déjeuner. À dévorer encore légèrement chaude, le chocolat fond dans votre bouche… Allez j’arrête ce supplice et je vous dévoile la recette magique de cette fameuse babka.

Ingrédients :
Pour la pâte :
• 20g de levure fraîche de boulanger
• 60ml d’eau tiède
• 1 c. à café + 60ml de sirop d’érable
• 3 bananes mûres
• 120ml de lait
• 1/2 c. à café de sel
• 1/2 gousse de vanille
• 450g de farine

Pour la garniture au chocolat :
• 280g de chocolat
• 1 c. à soupe de cannelle
• 1/4 c. à café de sel
• 40g de sucre roux
• 55g de beurre

Pour le dressage :
• 1 jaune d’oeuf
• Quelques perles de sucre
• Quelques noix de pécan

Préparation :
Dans un bol, émietter la levure fraîche de boulanger puis verser dessus l’eau tiède et 1 cuillère à café de sirop d’érable. Laisser reposer 15 min.
Réduire les bananes en purée à l’aide d’une fourchette.
Dans le bol d’un robot, mélanger les bananes, 60ml de sirop d’érable, le lait, le sel et la vanille.
Incorporer la farine petit à petit en mélangeant doucement jusqu’à obtenir une pâte homogène. La pâte est encore collante, c’est normal.
Verser la pâte sur le plan de travail bien fariné, pétrir légèrement et former une boule.
Disposer la boule de pâte dans un récipient légèrement huilé puis laisser pousser 1 heure dans un endroit chaud.
Pendant ce temps, préparer la garniture au chocolat.
Hacher le chocolat puis le verser dans le bol d’un blender.
Ajouter la cannelle, le sel et le sucre roux.
Mixer jusqu’à obtenir un mélange sableux et homogène.
Ajouter le beurre coupé en morceaux puis mixer de nouveau jusqu’à obtenir une pâte. Réserver.
Une fois que la pâte à doublé de volume, l’étaler sur le plan de travail bien fariné à l’aide d’un rouleau afin d’obtenir un rectangle de 20x14cm et d’environ 3-4cm d’épaisseur. (ne pas hésiter à ajouter de la farine pour que la pâte de colle pas).
Étaler grossièrement la garniture au chocolat sur la pâte en faisant attention de ne pas la déchirer. La garniture ne s’étale pas complètement, c’est normal.
Rouler la pâte sur elle-même puis couper le rouleau en deux dans la longueur. Torsader les deux pâtes ensemble pour former la babka puis la disposer dans un moule recouvert de papier cuisson.
Laisser de nouveau pousser pendant 30 minutes.
Préchauffer le four à 190°C.
Badigeonner la brioche de jaune d’oeuf. Parsemer de quelques grains de sucre et de noix de pécan puis enfourner pour 40 minutes.

Donuts vegan au chocolat et glaçage au café + Concours !

En cette période de fêtes, j’ai décidé de vous gâter un peu avec une nouvelle petite recette gourmande mais pas que ! Pour celle et ceux qui ne le sauraient pas encore, cette année j’ai eu la chance d’être ambassadrice pour Nespresso. A l’occasion de cette collaboration, j’ai pu découvrir un peu l’envers du décors de la marque, mais aussi goûter toutes les nouveautés en exclusivité et partager pleins de moments assez uniques avec des chefs d’exception. Bref une année assez chouette, remplie de beaux moments. Et comme j’avais envie de vous partager un peu tout ça, car c’est quand même le but de ce blog, j’ai décidé de vous gâter avec un super petit concours. Il y a quelques semaines, Nespresso a lancé une nouvelle machine Vertuo Noire Mat (je suis trop fan de cette couleur) et on s’est dit que ce serait sympa de vous en faire gagner une ! Qu’est-ce que vous en pensez ? C’est plutôt cool non ? Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, on s’est dit qu’on allait ajouter des petites choses avec cette machine parce que bon… c’est quand même mieux d’avoir quelques capsules avec pour la tester non ? Alors en plus de cette jolie machine, vous pourrez gagner la collection Parisian Gourmandise composée des parfums : Paris Black pour les inconditionnels de l’authentique Espresso, Variations Paris Madeleine et Variations Paris Exotic Macaron au bon goût de noix de coco. Et ce n’est pas tout, vous remporterez aussi un coffret de tasses Origin imaginées et désignées par la talentueuse India Madhavi (ce sont celles que vous voyez dans les petites photos en dessous). Alors elle est pas belle la vie ?!

Pour participer à ce concours, rien de bien compliqué, il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article en me disant quel parfum vous aimeriez tester en premier avec cette nouvelle machine Vertuo ?

Vous avez jusqu’au lundi 24 décembre à minuit pour participer. Le gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires et annoncé dans cet article mardi 25 décembre. Un petit chanceux aura donc un cadeau de plus sous le sapin…

CONCOURS TERMINÉ !!


Encore merci à toutes et à tous pour vos participations. Et j’essaie de vite revenir avec un nouveau concours.

En attendant de savoir qui va gagner ces jolis cadeaux. Je vous laisse avec ma petite recette de donut vegan au chocolat et glaçage au café Variations Paris Exotic Macaron.

Donuts vegan au chocolat et glaçage au café

Pour 12 donuts

Ingrédients :
• 240g de farine
• 90g de sucre roux
• 1 c. à café sucre vanillé
• 2 c. à café de levure chimique
• 1/2 c. à café de bicarbonate de soude
• 1 pincé de sel
• 1 c. à soupe de cacao en poudre non sucré
• 320ml de lait d’amande
• 50g d’huile de coco

Pour le glaçage :
• 225g de sucre glace
• 5 c. à soupe de café

Préparation :
Préchauffer le four à 200°C.
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre roux, le sucre vanillé, la levure, le bicarbonate de soude, le sel et le cacao.
Faire fondre l’huile de coco puis la mélanger avec le lait.
Incorporer le mélange humide au mélange sec et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Remplir les moules à donuts au 3/4 (préalablement huilé et fariné s’ils ne sont pas en silicone).
Enfourner pour environ 12 minutes.
Laisser refroidir et déposer les donuts sur une grille.
Préparer un café puis mélanger 4 cuillères à soupe avec le sucre glace.
Tremper une face du donut dans le glaçage puis le reposer sur la grille.
Réitérer l’opération avec tous les donuts.
Parsemer légèrement de noix de coco en poudre.







Gâteau aux figues, amandes et pistaches

S’il y a bien un fruit que j’attends avec presque autant d’impatience que la rhubarbe chaque année, c’est bien la figue. Ce petit bijou violet au coeur rouge et sucré est vraiment un ingrédient que j’adore utiliser en pâtisserie. J’ai hésité à vous préparer une tarte rustique avec (car c’est généralement ce que je fais avec les figues et pratiquement tous les autres fruits d’ailleurs haha) mais j’ai finalement opté pour quelque chose d’encore plus gourmand et réconfortant. Vous l’aurez surement remarqué, la figue se marie à la perfection avec les fruits à coque, et comme je n’ai pas trop su me décider, dans cette recette j’ai choisi de l’accompagner d’amandes et de quelques pistaches. Le résultat, un gâteau plutôt sympa pour faire la transition entre l’été et l’automne. On retrouve la chaleur des figues qui ont muries au soleil et le côté réconfortant du moelleux à l’amande, pas désagréable avec la récente baisse des températures.

J’espère que cette petite recette vous plaira autant qu’à moi. N’hésitez pas à me faire vos retours ou à me taguer sur vos réalisations.

Ingrédients
• 100g de sucre
• 130g de beurre à temperature ambiante
• 2 oeufs
• les graines d’une gousse de vanille
• 120g d’amandes en poudre
• 70g de farine
• 1/2 c. à café de cannelle
• 1 pincée de sel
• 70g de yaourt grec
• 8 figues de taille moyenne
• Quelques pistaches concassées
• Du miel

Préparation
Préchauffer le four à 200°C.
À l’aide d’un robot, mélanger le sucre et le beurre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse et homogène.
Ajouter les oeufs un par un et mélanger de nouveau.
Incorporer les graines de vanille.
Dans un bol, mélanger la poudre d’amande, la farine, la cannelle et le sel.
Puis incorporer le tout au mélange précédent.
Ajouter le yaourt, et mélanger légèrement jusqu’à obtenir une préparation homogène.
Beurrer et fariner un moule à manquer de 20cm de diamètre.
Verser la préparation dans le moule.
Nettoyer les figues, les couper en quartiers, puis les placer sur la pâte à gâteau.
Enfourner le gâteau pour 15 minutes, puis baisser la température à 170°C et poursuivre la cuisson pendant 40 minutes.
Sortir le gâteau du four puis le laisser refroidir une quinzaine de minutes avant de le démouler.
Avant de servir, parsemer le gâteau de pistaches concassées puis verser 2 à 3 cuillères à café de miel.
(Pour ma part j’ai utilisé du miel de sauge, un petit délice).







Gin-gin mule à la fraise intense Bonne Maman + Concours

C’est l’été, il fait beau, il fait chaud et tout ce dont on a envie c’est de se faire de bons petits apéros avec les amis ou la famille. Et qui dit apéro, dit forcément petits cocktails !
Il y a quelques jours, Bonne Maman m’a mis au défi de créer un cocktail avec leur nouvelle gamme de Confitures Intenses. Des confitures qui, comme l’indique leur petit nom, sont plus intenses en fruits mais surtout moins sucrées ! Et ça c’est quand même une bonne nouvelle. Parmi les 16 parfums, j’ai choisi de jeter mon dévolu sur la Fraise Intense. D’abord parce que j’adore la confiture à la Fraise (même si la myrtille reste ma préférée je l’avoue…) et parce que c’est la confiture qui m’a tout de suite inspirée pour ma recette de cocktail. La fraise c’est doux, ça fait penser à l’été et aux vacances, du coup je ne voyais pas mieux pour cette recette. J’ai ajouté une petite pointe de menthe pour la fraîcheur, du gin et de la ginger beer (je ne sais pas vous mais moi j’adore ça !) pour créer ma version du Gin-gin mule améliorée.

J’espère que cette recette vous plaira et vous accompagnera lors de vos prochains apéros de l’été.
D’ailleurs pour vous aider à les préparer chez vous, je vous propose un petit concours bien sympa pour tenter de remporter :
Lot 1 : Deux places pour un atelier cocktail au Lavomatic, 30 rue René Boulanger – Paris 10ème, le Dimanche 29 Juillet de 14h00 à 16h00. (Transport non fourni)
Lots 2 et 3 : Un coffret à cocktails comprenant un set à cocktails, des verres Bonne Maman, 3 confitures Intenses, 3 recettes de cocktails

Pour tenter votre chance, il vous suffit de cliquer juste ici et de compléter le petit formulaire.
Vous avez jusqu’au Mercredi 25 Juillet minuit pour participer. Les 3 gagnants seront tirés au sort et annoncés juste ici jeudi matin.
Bonne chance !

CONCOURS TERMINÉ !
Félicitations à Manuela Meunier qui a remporté ses places pour l’atelier cocktail, ainsi qu’à Maëva Cherrier et Charles Cany qui ont remporté leur coffret à cocktails.

 

Ingrédients pour 1 verre :
6 feuilles de menthe
1 c. à soupe de confiture de fraise intense Bonne Maman
5 cl de Gin
1,5 cl de jus de citron vert
6 cl de ginger beer

Préparation :
Déposer les feuilles de menthe au fond d’un shaker et les écraser à l’aide d’un pilon.
Remplir le shaker de glaçons jusqu’à la moitié puis ajouter la confiture de fraise, le Gin et le jus de citron vert.
Secouer le shaker jusqu’à l’apparition de givre sur les parois extérieures.
Filtrer en versant dans le verre à cocktail rempli de glace puis compléter avec la ginger beer.

 

Article sponsorisé







Calendrier de recettes avec Les banques alimentaires

Aujourd’hui je vais vous parler d’un beau projet auquel j’ai eu la chance de participer et qui me tient très à coeur. Pour celles et ceux qui me suivent sur Instagram, vous devez surement déjà avoir une petite idée du projet dont je vais vous parler… Il s’agit de ma collaboration avec Les Banques Alimentaires. Avant de vous parler plus en détails de cette collaboration, je voudrais vous en dire un peu plus sur ce que sont les Banques Alimentaires, ce qu’elles font au quotidien et ce qu’elles représentent aujourd’hui.

En France, 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit 14% de la population française (INSEE, sept 2015). L’aide alimentaire en France concerne 3,9 millions de français : un chiffre sous-estimé sans doute par rapport aux besoins, la demande de l’aide alimentaire restant une démarche souvent difficile ou mal connue. Sur ces 4 millions de personnes, le réseau des Banques Alimentaires permet d’en aider 2 millions, soit la moitié ! Premier réseau d’aide alimentaire en France, les Banques Alimentaires sont fondées sur des principes qui régissent le quotidien des 102 banques et antennes : le partage, le bénévolat, le don et la gratuité. Leur mission principale est de récupérer quotidiennement les invendus alimentaires auprès de la grande distribution, des industries agroalimentaires et des agriculteurs. Le reste est fourni par l’Europe ou récolté lors de la Collecte Nationale auprès du grand public dans les supermarchés le dernier week-end de novembre. Donc vous l’aurez compris, aucun produit n’est acheté !

Le fonctionnement des Banques Alimentaires est doublement spécifique puisque qu’elles ne distribuent pas directement aux bénéficiaires mais à un réseau de 5400 partenaires associatifs (des grands réseaux comme la Croix Rouge à des petites associations de quartiers). Représentant ainsi un maillage unique pour couvrir au maximum les besoins alimentaires des plus précaires dans toutes la France.

Et parce que les Banques Alimentaires croient fort au fait que l’alimentation est vecteur de lien social, parce que venir dans une association chercher un panier permet aussi d’échanger, de sortir de l’isolement, elles organisent dans les associations des ateliers cuisine. Ils recréent le lien social et redonnent l’envie de prendre soin de soi, de la façon la plus simple et abordable possible, avec des thématiques variées : cuisine du monde, petit budget, cuisine au micro-ondes, anti-gaspi, générations et transmission, etc. En 2017, environ 6000 ateliers ont été initiés ou organisés par les Banques Alimentaires, soit 55 000 participants ! Pour mener à bien ces ateliers, les Banques Alimentaires mettent à disposition des cuisinettes mobiles, du matériel mais aussi des supports pédagogiques.

Parmi ces supports pédagogiques, les Banques Alimentaires ont eu l’idée de créer un calendrier pour permettre de transmettre des recettes simples, de saison et à petit budget à ses bénéficiaires. L’objectif étant de leur montrer qu’avec les denrées qu’ils récupèrent auprès des différents réseaux et associations, ils peuvent réaliser de délicieuses recettes qui se préparent avec peu de matériel. Et c’est justement là que j’interviens ! Il y a quelques mois maintenant, j’ai été contacté par les équipes des Banques Alimentaires qui souhaitaient mettre en lumière leur calendrier au travers de jolies photos. Car oui, ici l’objectif n’était pas que j’invente ou que je crée des recettes. L’idée était de mettre en valeur les recettes réalisées par les bénévoles qui animent les ateliers de cuisine des Banques Alimentaires. Mon travail était simplement de sublimer et de donner un coup de projecteur sur l’énorme travail et la générosité dont font part tous ces bénévoles.
Nous avons donc sélectionné des recettes de saison pour chaque mois, que j’ai ensuite préparé et shooté pour intégrer au fameux calendrier que vous pouvez télécharger juste ici !

Ça a été un énorme plaisir pour moi de participer à ce projet. Et pouvoir mettre à contribution mon travail pour de belles initiatives comme celle-ci est très important. J’espère que ces recettes vous plairont, que vous aurez envie de les imprimer, de les accrocher dans votre cuisine et surtout de les refaire chez-vous. Mais j’espère aussi que cela vous sensibilisera encore un peu plus sur le travail des Banques Alimentaires, de ses bénévoles et que vous aurez envie, vous aussi, de faire un petit geste lors des prochaines collectes nationales.

Enfin je tenais à terminer cet article en remerciant énormément Anne Etorre, sans qui je n’aurais surement pas pu participer à cette belle opération. Mais aussi Anne Hepner, Solène, Audrey, Michèle Cécile et Ėlodie des Banques Alimentaires avec qui j’ai eu le plaisir d’échanger, et qui ont su me faire confiance sur ce projet.







⎨Concours⎬Tarte rose aux pommes pochées au sirop de fleur de sureau

Bon… à défaut d’avoir un Valentin pour m’offrir un beau bouquet de roses en cette journée des amoureux, en même temps c’est tellement surfait (remarque de célibataire je l’avoue haha), je me suis dit qu’il n’y avait aucune raison pour que je ne me fasse pas un petit cadeau à moi même. Et quoi de mieux qu’une bonne pâtisserie maison pour une gourmande comme moi ?! Bon même si je n’ai pas d’amoureux sous la main, rien ne m’empêche de me mettre dans l’ambiance et de me préparer un petit quelque chose qui célèbre la Saint Valentin, et qui par la même occasion pourrait vous inspirer si vous aussi vous voulez vous faire plaisir ou faire plaisir à votre moitié. Du coup, pour cette nouvelle recette, l’idée était toute trouvée, presque une évidence même. Une tarte rose bien sûr ! J’avais vu passer cette tendance l’année dernière mais je n’avais jamais tenté d’en réaliser, c’est maintenant chose faite. Alors vu comme ça cela parait hyper compliqué, mais en fait il suffit juste d’être un peu patient (un peu comme avec l’amour non ?). Et autant vous dire que ça en vaut vraiment la peine une fois qu’on croque dans ce véritable mille feuilles de pommes… Rien que de vous en parler ça me donne envie de reprendre une part (et oui c’est l’avantage quand on se fait une tarte et qu’on est seule, on peut se resservir sans problème haha). Bref… pour cette nouvelle recette, je suis partie de la recette classique de la tarte rose que j’ai twisté à ma façon en faisant légèrement pocher les pommes dans un sirop de fleur de sureau. Cela apporte une petite douceur en plus, et puis je suis totalement fan de la fleur de sureau donc ça me donnait juste une excuse pour en utiliser dans ma recette.

En plus de vous offrir cette petite recette, je me suis dit que j’allais vous faire un autre cadeau. Car oui, la Saint Valentin c’est la journée où on célèbre les personnes qu’on aime. Et vous savez quoi ? Moi je VOUS aime. Vous êtes chaque jour de plus en plus nombreux à suivre mes aventures par ici, ou sur Instagram, et vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me fait chaud au coeur. Lire vos petits commentaires, répondre à vos questions, échanger avec vous sur tout et n’importe quoi… Je me dis que j’ai bien de la chance de vous avoir et qu’il faut parfois aussi vous remercier d’être toujours présents après toutes ces années (bah oui, ça fait presque 5 ans quand même…).
Du coup, pour cette jolie petite surprise, je me suis associée à Lomography, vous savez la marque d’appareils photos et accessoires qui défend la photographie argentique expérimentale et créative. Et bien avec Lomography nous avons décidé de vous offrir la chance de gagner un Lomo’Instant Automat Cabo Verde, un appareil instantané super créatif, facile d’utilisation, compact et fun ! De quoi réaliser de beaux clichés de vous et votre moitié, ou comme moi, d’immortaliser sur papier glacé vos pâtisseries préférées. On n’est pas sympa franchement ?
Pour tenter votre chance il vous suffit de cliquer ici et de remplir le petit formulaire (rien de bien compliqué, promis). Vous avez jusqu’au 28 Février pour participer. Le gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires, annoncé juste ici et contacté par email.

CONCOURS TERMINÉ ! 
Mille mercis pour vos TRÈS nombreuses participations ! Je suis ravie que ce petit concours vous ait plu et j’espère pouvoir vous en proposer d’autres comme celui-ci à l’avenir. Après tirage au sort c’est Isabelle HENRY qui a été désignée grande gagnante de ce concours. Félicitation à vous Isabelle, nous vous contactons par mail très vite.

Bon maintenant que vous avez participé, passons aux choses sérieuses avec ma petite recette de tarte rose aux pommes pochées au sirop de fleur de sureau.

Ingrédients pour une tarte de 22cm de diamètre :
Pour la pâte :
• 250g de farine
• 125g de beurre
• 80g de sucre en poudre
• 1 jaune d’oeuf
• 2 cuillères à soupe d’eau glacée
• 1 pincée de sel

Pour la garniture :
• 4 grosses pommes royal gala bio (important car on garde la peau des pommes)
• le jus d’un citron
• 1,20l d’eau
• 100g de sucre en poudre
• 4 cuillères à soupe de sirop de fleur de sureau
• 40g de beurre
• 20g de sucre de coco

Préparation :
Étape 1 -> la pâte
Tamiser la farine puis incorporer le beurre et le sel.
Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange, ajouter le jaune d’oeuf, l’eau et le sucre.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 2 heures.

Étape 2 -> la garniture
Couper les pommes en quartiers puis ôter le coeur et les pépins.
Couper chaque quartiers en fines lamelles puis les déposer dans un saladier.
Arroser les lamelles de jus de citron, pour empêcher l’oxydation.
Réitérer l’opération avec les autres pommes.
Dans une casserole, porter à ébullition l’eau, le sucre et le sirop de fleur de sureau.
Verser les lamelles de pommes dans la casserole et laisser cuire environ 8 minutes à feu doux.
Egoutter les pommes, puis réserver.

Étape 3 -> le montage
Préchauffer le four à 190°C.

Foncer le moule à tarte et enfourner pour une quinzaine de minutes. Réserver.
Faire fondre le beurre puis ajouter le sucre et mélanger.
Badigeonner la moitié du mélange sur le fond de tarte précuit.
Sur le plan de travail, déposer une lamelle de pommes, puis une autre à côté en chevauchant la précédente.
Disposer une dizaine de lamelles afin d’obtenir une grande bande puis enrouler la sur elle-même jusqu’à former la base de la rose.
Disposer cette rose au centre de la tarte, puis enrouler les autres lamelles autour de ce coeur tout en continuant à chevaucher la précédente lamelle à chaque fois.
Réitérer l’opération jusqu’à remplir le fond de tarte.
A l’aide d’un pinceau, badigeonner les lamelles de pommes du reste de mélange beurre – sucre de coco.
Enfourner pendant 30 minutes.
Saupoudrer de sucre glace avant de servir.







Carrot cake et sa chantilly infusée au Løv is Green

Et si on débutait l’année du bon pied avec une délicieuse petite recette et de la nouveauté ?! Il y a quelques jours, j’ai pu recevoir le dernier né de chez Løv Organic et autant vous dire que cette nouvelle création m’a bien surpris. En ce début d’année 2018, Løv Organic fait sa green révolution et a décidé de créer une toute nouvelle infusion à base de légumes. Oui, oui vous avez bien lu, des légumes ! Cette nouvelle recette des plus étonnantes, a été réalisée à base de feuilles d’épinard pour la touche végétale et de carottes qui apportent une petite note sucrée et acidulée. Pour compléter ce mélange détonnant, Løv Organic a ajouté de la poire et de la pomme pour apporter de la gourmandise et de l’équilibre. Bref, une préparation idéale pour se mettre au vert tout en se blottissant dans le canapé avec son plaid. Et pour couronner le tout, cette infusion est préparée à base de produits bio, elle est pas belle la vie ?!

Bref, après avoir gouté cette petite infusion le weekend dernier, j’ai eu l’idée de l’intégrer dans l’un de mes gâteaux préférés, j’ai nommé le carrot cake ! Alors non seulement l’association était évidente puisque l’infusion est composée de carotte mais en plus, elle apportait une petite touche différente à ma recette. Le résultat était tellement chouette que je me suis dit que j’allais le partager avec vous.

D’ailleurs si toi aussi ça te dit de tester le Løv si Green, Løv Organic t’offre la possibilité de gagner un super panier rempli de belles et bonnes choses 100% Green Spirit. Vous pourrez y retrouver une boite de Løv si Green ainsi qu’un løvely mug, un exemplaire du super livre de recettes d’Angèle, un exemplaire du premier numéro de YouFood, un magnifique kit à terrarium Merci Raymond, une bougie parfumée à la carotte sauvage (senteur de dingue, je l’adore) de chez Kerzon et enfin une crème hydratante Shiseido Waso. De quoi bien démarrer l’année, vous ne trouvez pas ?
Pour tenter de remporter l’un des 5 paniers mis en jeu, rendez-vous par ici.
Allez hop, maintenant on passe en cuisine !

Ingrédients pour un gâteau pour 8 personnes :
Pour le cake :
• 150g de beurre
• 3 oeufs
• 100g de sucre
• 100g de sucre roux
• les graines d’une gousse de vanille
• 160g de farine
• 2 c. à c. de levure chimique
• 1 c. à s. de cannelle
• 100g de compote de pomme
• 250g de carottes
• 50g de cerneaux de noix
• 50g de noix de pécan

Pour la chantilly infusée :
• 10cl de crème liquide
• 2 c. à s. de mélange Løv is Green
• 100g de mascarpone
• 20g de sucre glace

Pour le dressage :
• quelques cerneaux de noix
• quelques noix de pécan
• chantilly infusée
• cannelle

Préparation : 
Étape 1 -> la chantilly, à préparer la veille
Mettre la crème liquide dans une casserole. Monter la crème à ébullition sur feu doux.

À ébullition, incorporer le mélange Lov is Green.
Retirer la casserole du feu, couvrir et laisser infuser 30 minutes.
Filtrer la crème, la laisser refroidir à température ambiante puis la réserver au frigo.

Le lendemain, fouetter la crème liquide à l’aide d’un robot jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone puis le sucre glace tout en continuant de battre jusqu’à obtenir un mélange bien épais et homogène.

Réserver au frais jusqu’au moment de dresser.

Étape 2 -> la pâte à carrot cake
Peler et râper les carottes. Réserver.
Concasser les noix et les noix de pécan. Réserver.
Préchauffer le four 180°C.
Faire fondre le beurre puis le laisser refroidir.
Dans un saladier, mélanger les oeufs et les sucres.
Incorporer ensuite le beurre et la vanille.
Ajouter la farine, la levure et la cannelle, puis mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène.
Incorporer la compote de pomme et mélanger de nouveau.
Terminer en incorporant les carottes râpées, les noix et les noix de pécan. 
Mélanger légèrement. 
Verser la préparation dans un moule à bundt cake et enfourner pour 50 minutes. 

Étape 3 -> le dressage
Une fois bien refroidi, couper le carrot cake en deux dans l’épaisseur.
Placer la première épaisseur sur un plateau ou une assiette puis étaler une bonne partie de la chantilly infusée.
Réserver un peu de chantilly pour décorer le gâteau.
Déposer délicatement la seconde épaisseur du gâteau sur la chantilly.
À l’aide d’une poche à douille déposer quelques touches de chantilly infusée sur le carrot cake.
Parsemer le tout de noix, noix de pécan et saupoudrer un peu de cannelle.

Article sponsorisé







La fameuse recette des pancakes au butternut

Cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas partagé une recette par ici. Depuis le 3 septembre à vrai dire, et j’avoue que j’ai un peu honte… mais c’est pour la bonne cause car j’étais occupée à vous préparer une belle petite surprise pour 2018. Un nouveau projet qui me tient énormément à coeur et dont j’ai hâte de vous parler. Mais pour le moment motus. Du coup pour vous faire patienter je me suis dit que j’allais vous partager une petite recette que vous avez été nombreux et nombreuses à me demander sur Instagram après avoir vu passer une certaine photo. Vous voyez de quoi je parle ? Oui, il s’agit bien de la fameuse photo des pancakes au butternut, qui a rencontré un succès auquel je ne m’attendais pas vraiment. Je sais que vous aimez les pancakes (sincèrement qui n’aime pas ?!!) mais je ne m’attendais pas à tant d’enthousiasme autour de cette recette. Et autant vous dire que ça m’a fait extrêmement plaisir. Il fallait donc que je vous partage la recette sans attendre pour que vous puissiez vous aussi goûter à ce petit délice. Attention, risque d’addiction…


Ingrédients pour une douzaine de pancakes :
• 1/2 butternut (environ 250g)
• 6cl de sirop d’érable
• 10cl + 30cl de lait d’amande
• 2 oeufs
• 40g de sucre
• Les graines d’une gousse de vanille
• 300gr de farine
• 2 c. à c. de levure chimique


Préparation 
Étape 1 -> la purée de butternut
Préchauffer le four à 190°C.
Évider le butternut puis réaliser des incisions dans la chair à l’aide d’un couteau.
Placer le demi butternut dans un plat allant au four et l’arroser de sirop d’érable.
Enfourner pour 30 minutes.
Laisser le butternut refroidir.
Une fois refroidi, récupérer la chair du butternut à l’aide d’une cuillère.
Placer la chair dans un mixeur avec 10cl de lait d’amande puis mixer jusqu’à obtenir une purée bien lisse.
Réserver.

Étape 2 -> les pancakes
Dans un bol, mélanger les oeufs, le sucre et la vanille.
Battre jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux.
Incorporer la purée de butternut et mélanger de nouveau.
Puis ajouter la farine, la levure et le lait d’amande.
Mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Légèrement huiler une petite poêle.
Puis verser une louche de pâte à pancake.
Lorsque des bulles se forment sur le dessus du pancake, le retourner et cuire encore quelques secondes.
Réitérer l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

A déguster encore chaud avec une bonne cuillerée de chantilly, des noix de pécan, des copeaux de noix de coco et une bonne dose de sirop d’érable !







Tarte rustique aux quetsches et au thym

Enfin de retour sur le blog après quelques semaines de vacances à La Rochelle, dont je vous reparlerai très vite par ici ! Des vacances bien chouettes, puisque j’ai enfin pu faire le plein de soleil, chose qui n’était clairement pas possible à Paris… Bref, le pied ! Mais je ne vais pas vous mentir, je suis quand même bien contente d’être rentrée à la maison car il y a une chose qui me manquait terriblement pendant ces vacances : c’était ma cuisine ! Du coup, à peine rentrée, il a fallu que je passe derrière les fourneaux pour pallier ce manque que j’avais depuis 2 semaines. Je suis allée chez mon primeur préféré et j’ai vu qu’il avait de belles petites quetsches ! Un fruit que j’aime beaucoup mais que bizarrement je cuisine très peu. Je me suis donc dit que c’était l’occasion de rendre justice à cette belle petite prune et de la sublimer dans une de mes recettes. Pour la touche d’originalité, je l’ai associé à du thym. Alors pour celles et ceux à qui cela pourrait faire peur, je vous le dis tout de suite, le thym ne se sent pas trop. Je vous rassure, on n’a pas l’impression de manger une salade lorsqu’on déguste cette tarte haha ! Mais cela apporte une petite touche sympa. Je ne sais pas vous mais moi j’adore ajouter des herbes un peu partout, parfois ça marche, d’autre fois non mais avec cette recette je peux vous assurer que vous ferez carton plein !

Ingrédients :
Pour la pâte :
• 150g de beurre
• 45g de poudre d’amandes
• 85g de maizena
• 1 pincée de sel
• 120g de sucre glace
• 2 petits oeufs (environ 80g)
• 290g de farine

Pour la garniture :
• 600g de quetsches
• 20g de sucre roux
• 1 c. à c. bombée de maïzena
• 1/2 c. à c. de cardamome
• 2 c. à s. de jus de citron vert
• 1 pincée de sel
• 2 branches de thym

Pour le dressage :
• 1 jaune d’oeuf
• du sucre roux
• quelques branches de thym

Préparation :
Étape 1 -> la pâte
À l’aide d’un robot muni de la feuille, travailler le beurre jusqu’à lui donner une consistance de pommade.
Ajouter la poudre d’amandes, la maïzena, le sel et le sucre glace puis mélanger.
Incorporer la moitié des oeufs et la moitié de la farine. Mélanger environ 1 minute.
Ajouter le reste d’oeuf et de farine puis mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Former une boule avec la pâte puis l’aplatir légèrement.
Envelopper la pâte dans du film alimentaire et laisser reposer au frais au minimum 1 heure.

Étape 2 -> la garniture
Couper les quetsches en deux, retirer le noyaux puis couper chaque moitié en deux.
Réitérer l’opération avec toutes les quetsches puis les placer dans un bol.
Ajouter le sucre roux, la maïzena, la cardamome, le jus de citron vert, le sel et les branches de thym.
Bien mélanger afin que les quetsches soient entièrement enrobées.
Laisser macérer pendant une vingtaine de minutes.

Étape 3 -> le dressage
Préchauffer four la 190°C.
À l’aide d’une rouleau, étaler la pâte sur une feuille de papier cuisson.
Puis disposer les quartiers de quetsches sur la pâte en commençant par l’extérieur.
Attention à bien laisser un bord d’environ 5cm.
Rabattre la pâte sur les quetsches.
Battre le jaune d’oeuf puis, à l’aide d’un pinceau, en recouvrir le pourtour de la pâte.
Parsemer la pâte de sucre roux et disposer quelques branches de thym sur les quetsches.
Enfourner pour 30 minutes.

À déguster encore un peu chaud, c’est meilleur ; )







3 bowls repas pour l’été !

Hello les gourmands !

Je reviens enfin sur le blog avec de nouvelles recettes, et comme cela faisait un bon petit moment je n’en n’avais pas partagé par ici je vous en offre 3 pour le prix d’une. Vous connaissez ma grande passion pour les smoothies bowls mais sachez que je suis fan des bowls au sens large. Que ce soit pour le petit déj’, le déjeuner ou le diner, j’adore cuisiner et servir mes plats dans de jolis bols. Je ne saurais pas vraiment vous expliquer pourquoi, mais c’est peut-être dû au fait qu’on prépare les choses simplement, il y a rarement quelque chose de compliqué dans la préparation d’un bol. Il y a quelques mois maintenant, la très sympathique équipe de Mini Labo m’a offert 3 jolis bols pour compléter ma grande collection. Trois bols aux motifs fleuris et colorés qui m’ont inspiré mes petites recettes du jour.
Le bol tulipe m’a inspiré un délicieux porridge amandes et abricots rôtis, le bol chardon un greenbowl hyper simple à préparer et le bol pivoine un dessert dont vous me donnerez des nouvelles : nage de rhubarbe pochée à la fève tonka et sa chantilly à la menthe.


Porridge amandes et abricots rôtis

Ingrédients pour 1 bol : 
• 50g de flocons d’avoine
• 25g de graines de courge
• 200ml de lait d’amande
• 2 c. à s. de sirop d’érable
• 2 abricots
• 2 c. à s. de pollen
• 1 poignée d’amandes

Préparation :
Dans une casserole, porter le lait d’amande à ébullition.
Ajouter les flocons d’avoine et les graines de courge puis laisser cuire 10 minutes à feu doux.
Pendant ce temps, couper les abricots en deux et ôter les noyaux.
Dans une casserole, verser 1 cuillerée de sirop d’érable puis ajouter les abricots.
Les faire rôtir 5 minutes en les retournant régulièrement pour que les 2 faces cuisent.
Verser le porridge dans le bol puis disposer par dessus les abricots rôtis.
Parsemer de pollen et d’amandes entières.
Puis verser une cuillerée de sirop d’érable sur le tout avant de déguster encore tiède.


Green bowl : 

Ingrédients pour 1 bol : 
• 50g de nouilles de riz
• 1/2 avocat
• 1 tomate green zebra
• 1/4 de concombre bio
• 1 oeuf
• 1 poignée d’amandes effilées
• quelques feuilles de menthe

Pour la vinaigrette :
• 2 c. à s. de vinaigre
• 2 c. à s. d’huile
• 2 c. à s. de sauce soja
• 1 c. à s. de miel
• poivre
• sel

Préparation :
Faire cuire les nouilles 5 minutes dans une casserole portée à ébullition.
Égoutter les nouilles puis réserver.
Couper le demi avocat et le concombre en fines lamelles.
Couper la tomates en morceaux.
Faire cuire l’oeuf 5 minutes dans une casserole portée à ébullition.
Puis le plonger dans un bol d’eau froide afin de stopper la cuisson.
Enlever délicatement la coquille afin d’obtenir un bel oeuf mollet.
Une fois les nouilles refroidies, les placer dans le bol.
Disposer par dessus, les lamelles d’avocat et de concombre, ainsi que les tomates et l’oeuf mollet.
Dans un bol, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette puis verser sur le bol.
Parsemer le tout d’amandes effilées et feuilles de menthe.

Nage de rhubarbe pochée à la fève tonka et chantilly à la menthe
Ingrédients pour 1 bol : 
• 1 grande branche de rhubarbe
• 250ml d’eau
• 50g de sucre
• 1/3 de fève tonka
• 1 poignée de granola
• quelques fraises

Pour la chantilly : 
• 5cl de crème liquide
• 1 c. à s. de mascarpone
• quelques feuilles de menthe
• 1 c. à c. de sucre glace.

Préparation :
La veille, verser la crème liquide dans un petit bol puis ajouter les feuilles de menthe.
Réserver au frais jusqu’à utilisation.

Couper les extrémités de la branche de rhubarbe puis couper en tronçon d’environ 8cm.
Verser le sucre et l’eau dans une casserole.
Ajouter la tonka râpée, puis porter le tout à légère ébullition jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
Plonger les tronçons de rhubarbe dans la casserole et cuire pendant environ 5 minutes.
Planter une lame de couteau dans la rhubarbe pour vérifier qu’elle soit bien tendre.
Réserver le jus de cuisson et déposer les tronçons de rhubarbe dans une assiette pour qu’ils refroidissent.

Retirer les feuilles de menthe de la crème liquide puis la verser dans le bol d’un robot.
Monter la crème en chantilly puis ajouter la mascarpone et le sucre glace.
Battre quelques minutes jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Placer les tronçons de rhubarbe dans le bol.
Couper les fraises en deux et les ajouter.
Verser une bonne cuillerée de chantilly à la menthe.
Parsemer le tout de granola.
Puis verser délicatement un peu de jus de pochage de la rhubarbe.