Soupe panais – miel

Me voilà de retour sur le blog avec une nouvelle recette de soupe. Et oui, c’est un peu ma passion à l’arrivée de l’hiver, j’adore préparer de bons petits potages et autres bouillons à déguster le soir devant un petit film. En plus, entre nous, la soupe n’a que des avantages : c’est super simple à faire, cela demande très peu de temps de préparation, ça réchauffe et surtout c’est vraiment très très bon. Du coup, après la soupe au potiron, butternut et beurre de cacahuète de mon dernier article, je vous propose une nouvelle recette sucrée/salée avec une soupe au panais et au miel. Une recette toute douce dont vous me donnerez des nouvelles !

Soupe panais-miel Plus une miette dans l'assietteSoupe panais-miel Plus une mietteSoupe panais-miel - Plus une miette dans l'assiette
Ingrédients pour 4 personnes :
• 3 gros panais
• 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
• 1L de bouillon de légumes
• Sel, poivre
• 4 cuillères à soupe de miel liquide
• flocons d’avoine toastés
• graines de lin

Préparation : 
Laver et éplucher les panais.
Puis les couper en morceaux.
Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole et faire revenir les morceaux de panais.
Une fois bien doré, verser le bouillon sur le panais et porter à ébullition.
Baisser le feu et laisser mijoter pendant environ 25 minutes.
Retirer la casserole du feu et laisser refroidir un peu avant de mixer dans un blender, jusqu’à obtenir une soupe lisse.
Saler, poivrer.
Mettre la soupe dans les bols puis verser une bonne cuillère à soupe de miel liquide dans chacun.
Parsemer de flocons d’avoine et de graines de lin.

Soupe panais-miel - Plus une mietteSoupe panais-miel / Plus une miette dans l'assietteSoupe panais-miel / Plus une miette

Soupe potiron – butternut – beurre de cacahuète

Ça y est nous sommes passés à l’heure d’hiver, les températures commencent à descendre, on ressort les gros pulls et les couettes,  et surtout on se remet à faire des soupes ! Je ne sais pas vous mais moi j’adore cette période de l’année. Les couleurs chatoyantes dans les arbres, les rues qui se couvrent de feuilles, les étales des marchés qui se remplissent de courges et autres légumes d’hiver. Autant de petites choses qui me font aimer l’automne et l’arrivée de l’hiver.

Et je ne suis pas la seule à aimer cette période de l’année ! Pour le mois d’octobre, la bonne box s’est librement inspirée de cette magnifique saison pour nous offrir un coffret rempli de belles choses gourmandes. Champignons, purée aux orties, noisettes, biscuit au miel de châtaignier ou encore confiture de citrouille ont éveillé mes papilles. Et dans cette box, c’est finalement la confiture de potiron qui a retenu mon attention. Ce coté sucré-salé qui n’est pas sans rappeler le goût de la célèbre pumpkin pie, m’a inspiré une recette de soupe gourmande, qui en réchauffera plus d’un pendant les longues soirées d’hiver.

Soupe potiron-butternut-beurre de cacahuète - Plus une miette dans l'assietteSoupe potiron-butternut-beurre de cacahuète - Plus une mietteSoupe potiron-butternut-beurre de cacahuète par Plus une miette dans l'assiette
Ingrédients pour 4 personnes :

• 1 c. à s. d’huile
• 1 courge butternut
• 1/2 potiron
• 4 c. à s. de confiture de citrouille
• 1L de bouillon de légumes
• 3 c. à s. de beurre de cacahuètes
• 5cl de crème liquide
• Sel, poivre
• Quelques morceaux de cacahuète concassée
• Quelques graines de sésame

Préparation : 
Peler et couper en morceaux le butternut et le potiron.
Faire chauffer l’huile dans une casserole et faire revenir les morceaux de légume.
Une fois bien dorés, verser le bouillon sur les légumes et porter à ébullition.
Baisser le feu et laisser mijoter pendant environ 25 minutes.
Retirer la casserole du feu et laisser refroidir un peu avant de mixer dans un blender, jusqu’à obtenir une soupe lisse.
Ajouter la confiture de citrouille et mélanger de nouveau.
Saler, poivrer.
Faire chauffer la crème liquide puis la verser sur le beurre de cacahuète préalablement mis dans un bol.
Mélanger pour obtenir une crème homogène.
Verser la soupe dans les bols.
Déposer une cuillerée de crème au beurre de cacahuète puis parsemer de cacahuètes et graines de sésames.Soupe potiron-butternut-beurre de cacahuète par Plus une mietteSoupe potiron-butternut-beurre de cacahuète / Plus une miette dans l'assietteSoupe potiron-butternut-beurre de cacahuète / Plus une miette

Tartelettes poire – amande – chocolat

Ce weekend j’ai décidé de me mettre au défi, et pas n’importe lequel, celui de Cyril Lignac !
Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, Cyril Lignac a lancé le 8 septembre dernier son Grand Défi, auquel les passionnés de cuisine sont invités à participer. A partir de 3 ingrédients imposés, les participants doivent créer, composer et partager une recette originale et gourmande pour tenter de remporter 4 000 euros de chèque cadeaux à valoir chez un grand distributeur. Ce Grand Défi était composé de 3 challenges, soit 3 possibilités de remporter sa sélection pour l’épreuve finale qui aura lieu dans les cuisines du chef.

Le dernier challenge de ce Grand Défi a débuté ce samedi 24 octobre et les participants ont désormais 3 semaines pour créer une recette à base de poire, amande et oeuf. Autant vous dire que lorsque j’ai vu la liste des ingrédients, je n’ai pas perdu une minute pour me mettre en cuisine et commencer à imaginer ma recette. Je suis donc partie sur une tartelette poire-amande-chocolat (et oui j’ai misé sur les valeurs sures !). J’espère que cette recette vous plaira et que surtout elle vous donnera envie de participer vous aussi ou de voter pour ma recette par ici.

Ingrédients tartelettes poire-amande choco - Plus une mietteTartelettes poire-amande choco - Plus une miette dans l'assietteTartelettes poire-amande choco - Plus une miette
Ingrédients pour 8 tartelettes :
Pour la pâte :
• 250g de farine
• 125g de beurre
• 80g de sucre en poudre
• 1 jaune d’oeuf
• 2 cuillères à soupe d’eau glacée
• 1 pincée de sel

Pour la crème au chocolat : 
• 125g de beurre
• 60g de sucre
• 3 oeufs
• 110g de poudre d’amande
• 150g de chocolat noir

Pour le pochage :
• 4 poires
• 250g de sucre
• 1L d’eau
• les graines de 2 gousses de vanilles

Pour le dressage :
• 150g d’amandes effilées

Ingrédients tartelettes poire-amande choco par Plus une miette dans l'assiette
Préparation : 
Etape 1 -> la pâte 
Tamiser la farine puis incorporer le beurre et le sel.
Mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir un mélange sablé.
Faire un puits au centre du mélange, ajouter le jaune d’oeuf, l’eau et le sucre.
Mélanger tous les ingrédients sans trop travailler la pâte.
Puis écraser avec la paume de la main pour l’amalgamer.
Former une boule, emballer dans du film alimentaire et mettre au frais pour minimum 1 heure.

Etape 2 -> le pochade
Mettre le sucre, la vanille et l’eau dans la casserole conique et porter à ébullition.
Peler les poires, puis les plonger dans la casserole.
Baisser le feu et laisser cuire pendant 30 minutes.
Une fois cuite, sortir les poires de la casserole et les laisser refroidir sur du papier absorbant.

Etape 3 -> la crème au chocolat
Faire fondre le chocolat au bain marie.
Mélanger le beurre et le sucre à l’aide d’un robot.
Ajouter les oeufs un à un, bien mélanger entre chaque.
Puis incorporer la poudre d’amande et le chocolat fondu.

Etape 4 -> le dressage
Préchauffer le four à 180°C.
Etaler la pâte sur le plan de travail et découper 8 cercles à l’aide des emportes pièces.
Couper les poires en deux, retirer les pépins et les fils, puis découper chaque demi-poire en lamelles.
Remplir chaque fond de tarte de crème au chocolat jusqu’à mi-hauteur.
Déposer dessus les lamelles de poire.
Puis parsemer le pourtour des poires d’amandes effilées.
Enfourner pour 20 minutes.

Tartelettes poire-amande choco par Plus une mietteTartelettes poire-amande chocolat - Plus une miette dans l'assietteTartelettes poire-amande chocolat - Plus une miette

Cheesecake sans cuisson à la crème de citron

Et si on débutait la semaine du goût avec une recette pleine de gourmandise et super facile à réaliser !

Alors je ne sais pas vous mais moi je suis une grande fan de cheesecake (oui je sais je suis fan de beaucoup de choses mais que voulez-vous, je suis une grande gourmande !) et je vous avoue que ce n’est pas toujours une grande réussite lorsque j’en mange dans certains restaurants ou pâtisseries. Parfois trop lourd, trop riche, sans réelles saveurs, pas simple de trouver le bon mélange et le juste milieu pour obtenir un cheesecake aérien qui ne nous reste pas sur l’estomac toute la journée. Et pour tout vous dire, j’ai moi-même fait plusieurs tests avant de trouver la recette qui me convenait. Alors certes, certains me diront qu’il ne s’agit pas de la véritable recette du cheesecake New-Yorkais mais c’est comme ça que je l’aime moi. Donc après avoir testé plusieurs recettes : avec ou sans cuisson, avec ou sans gélatine, etc… j’ai finalement opté pour la version sans cuisson et sans gélatine (et je vous promets que mon cheesecake ne se casse pas la figure). Le résultat ? Un cheesecake super léger, qui fond dans la bouche, très frais, un vrai régal. Et pour accentué encore plus ce côté frais et apporter une petite touche fruitée, j’ai choisi de garnir mon cheesecake de la délicieuse crème de citron Oliviers&Co. Ok je vous vois venir « argh encore une crème qui a un gout de pshiit pour les toilettes » et bien non ! Cette crème de citron est juste parfaite, comme si vous veniez de faire un lemon curd maison. Elle est à la fois douce et acidulée, et a un bon goût de reviens-y ! Je n’ai donc qu’un conseil pour vous, filez vous en procurer et lancez-vous dans la réalisation de ces petits cheesecake, je suis sur qu’ils vous feront craquer !

Cheesecake sans cuisson au citron - Plus une miette dans l'assietteCheesecake sans cuisson au citron - Plus une mietteCheesecake sans cuisson au citron par Plus une miette dans l'assiette

Ingrédients pour 4 minis cheesecakes
Pour la base :
• 200g de biscuits (pour ma part j’ai opté pour les biscuits citron-pavot Bonne Maman)
• 70g de beurre fondu

Pour l’appareil à cheesecake :
• 15cl de crème liquide entière
• 200g de mascarpone
• 4 c. à soupe de sucre glace
• les graines d’une gousse de vanille

Pour le dressage :
• 100g de crème de citron Oliviers&Co

Préparation :
Réduire les biscuits en miettes puis les mélanger au beurre fondu.
Déposer le mélange sablé au fond des emportes pièces, bien tasser.
Placer au frigo pendant 30 minutes.
Pendant ce temps, monter la crème liquide entière en chantilly.
Lorsque la chantilly commence à prendre, ajouter le sucre glace et la vanille.
Puis incorporer le mascarpone.
Mélanger jusqu’à obtention d’un appareil homogène.
Disposer la crème dans les 4 emporte-pièces.
Bien lisser le dessus puis replacer au frigo pendant minimum 3 heures (idéalement 1 nuit).
Démouler délicatement les cheesecake en les poussant par le dessous.
Avant de servir, déposer une bonne cuillerée de crème de citron.

Cheesecake sans cuisson à la crème de citron - Plus une miette dans l'assietteCheesecake sans cuisson à la crème de citron - Plus une mietteCheesecake sans cuisson à la crème de citron / Plus une miette dans l'assiette

Pizza maison à la farine de sarrasin, patate douce, oignons confits, graines de courge et chèvre frais

Je ne sais pas vous mais moi en ce moment j’ai une folle envie de faire des pizzas ! Avec le retour du froid ces derniers jours, je n’ai qu’une envie c’est de préparer des petits plats gourmands, réconfortants et que l’on peut partager en famille. Du coup le weekend dernier, j’ai profité des petits rayons de soleil que nous réserve encore ce début d’automne pour préparer une pizza un peu originale à base de sarrasin. J’avais envie de retrouver ce côté un peu rustique et ce petit parfum de noisette qu’apporte le sarrasin. Pour accompagner cette jolie pâte, j’ai choisi d’opter pour une garniture salée-sucrée grâce à un petit confit d’oignon au sirop d’érable (oui, oui je vous jure c’est super bon), de la patate douce et du chèvre frais pour un résultat visuellement sympa et carrément trop bon ! En plus, vous savez quoi, c’est super simple à faire donc plus d’excuse ! On allume le four, on sort la farine, le rouleau à pâtisserie et on se lance, vous m’en direz des nouvelles…

PIzza maison patate douce - oignons confits au sirop d'érable - chèvre - graines de courge - roquette Plus une miette dans l'assiettePIzza maison patate douce - oignons confits au sirop d'érable - chèvre - graines de courge - roquette Plus une miettePIzza maison patate douce - oignons confits au sirop d'érable - chèvre - graines de courge - roquettepar Plus une miette dans l'assiette

Ingrédients pour 6 personnes :
Pour la pâte à pizza :
• 300g de farine de blé
• 200g de farine de sarrasin
• 25cl d’eau tiède + 5cl pour diluer la levure
• 25g de levure de boulanger fraiche
• 1/2 c. à c. de sucre
• 2 c. à c. de sel
• 2 c. à s. d’huile d’olive

Pour la garniture :
• 450g de patate douce
• 3 gros oignons
• 3 c. à s. de sirop d’érable
• 1 gousse d’ail
• 30g de graines de courge
• 150g de chèvre frais
• de la roquette

Préparation :
Étape 1 -> la pâte à pizza
Délayer la levure dans 5cl d’eau tiède.
Disposer les farines dans un grand saladier, faire un puits au centre, verser la levure et le sucre puis mélanger.
Ajouter le sel.
Incorporer au fur et à mesure l’eau tiède puis commencer à pétrir à l’aide d’un robot ou à la main.
Verser l’huile d’olive et pétrir pendant 2 minutes.
Laisser la pâte reposer 10 minutes, couverte d’un torchon humide pour qu’elle ne se dessèche pas.
Pétrir de nouveau la pâte pendant 10 minutes puis former une boule.
Déposer la pâte dans un récipient huilé et couvrir d’un torchon humide.
Laisser la pâte lever pendant 2 heures dans un four éteint, préchauffé préalablement à 50°C.

Étape 2 -> La garniture
Éplucher puis couper les patates douces en fines lamelles.
Les faire cuire une dizaine de minutes dans l’eau.
Les lamelles doivent être tendres mais encore un peu croquantes.
Égoutter puis réserver.
Couper les oignons et l’ail en fines lamelles puis les faire revenir 5min dans un peu d’huile.
Puis ajouter le sirop d’érable et laisser cuire environ 20 minutes à feu doux.
Réserver.
Préchauffer le four à 180°C.
Fariner le plan de travail puis étaler la pâte à pizza.
La garnir de confit d’oignon et déposer par dessus les lamelles de patate douce.
Parsemer de graines de courge et enfourner pour un quinzaine de minutes.
Une fois cuite, parsemer la pizza de chèvre émietté et de feuilles de roquette.

PIzza maison patate douce - oignons confits au sirop d'érable - chèvre - graines de courge - roquette par Plus une miettePIzza maison au sarrasin - patate douce - oignons confits au sirop d'érable - chèvre - graines de courge - roquette Plus une miette dans l'assiettePIzza maison au sarrasin - patate douce - oignons confits au sirop d'érable - chèvre - graines de courge - roquette Plus une miette

Smoothie bowl à la myrtille, pâte à tartiner sans gluten et sans lactose, salade et toast d’avocat pour un délicieux brunch sans gluten

Depuis ce début d’année, voire fin d’année dernière, une forte tendance s’est accentuée dans le domaine de la cuisine : le sans gluten. Et oui je parle de tendance car ce régime alimentaire, à la base dû à un problème de santé est devenu une véritable tendance. Tout le monde se met au sans gluten : des grandes marques de consommation, des boutiques spécialisées fleurissent à tous les coins de rue et même les grands chefs commencent à proposer des menus sans gluten dans leur restaurant.
Un régime alimentaire devenu très commercial vous allez me dire, et je suis bien d’accord avec vous… enfin ça c’était l’opinion que j’en avais au début. Car depuis, j’ai découvert que certaines personnes de mon entourage étaient fortement intolérantes au gluten et que cela ne facilitait pas leur quotidien. Il y a quelques années encore il était très difficile de trouver des aliments et préparations sans gluten, et pire encore, il fallait souvent dépenser une petite fortune pour pouvoir s’offrir ces petits plaisir du quotidien.

Alors oui beaucoup de personnes ont fait du « sans gluten » un véritable marché lucratif, certains même en abusent. Mais il ne faut pas oublier que derrière tout ça il y a des personnes qui pendant de nombreuses années ont du faire des pieds et des mains pour trouver des produits adaptés à leur alimentation ! Du coup je me dis que même si le sans gluten est devenu un véritable business, il profite tout de même à des personnes qui en ont vraiment besoin, car le bon côté de la chose dans tout ça c’est que de plus en plus de marques cherchent à développer leurs produits pour les personnes intolérantes ou allergiques au gluten. Ça fait du bien de se dire qu’aujourd’hui mes amis peuvent manger du bon pain avec leur fromage, se faire des burgers, déguster une bonne pâtisserie ou se faire un bon plat de pâtes sans complexe et sans maux de ventre.

Si je vous parle de tout ça, c’est aussi pour vous faire découvrir une jolie marque anglaise qui depuis quelques années propose de nombreux produits sans gluten au Royaume-Uni, en Hollande, aux États-Unis, en Australie et qui est enfin arrivée en France. Cette petite marque c’est Genius, fondée par Lucinda, une maman au grand cœur qui a voulu créer pour son fils, intolérant au gluten, des pains et viennoiseries qu’il pourrait manger sans danger. Après quelques années de réflexion et de nombreux essais en cuisine, Lucinda lance en 2009 Genius et ses premiers pains sans gluten. S’en suit alors de nombreuses autres créations pour arriver maintenant à une gamme complète de pains (céréales, raisins sec, pain de mie, brioches,…), des muffins et viennent s’ajouter 3 petits nouveaux : le pain au chocolat, le croissant et les briochettes aux pépites de chocolat. Avec ces nouveaux produits, Genius offre enfin la possibilité de se faire plaisir avec des viennoiseries pour un petit déjeuner à la Française 100% sans gluten. De quoi faire plaisir à tous les intolérants et allergiques frustrés de ne plus pouvoir tremper leur pain au chocolat dans le café du matin.

Pour cet article spécial sans gluten, je me suis lancée dans la création de 4 recettes gourmandes et pas bien compliquées à réaliser. J’espère qu’elles vous plairont et donneront des idées à toutes celles et ceux qui sont intolérants, allergiques au gluten ou qui tout simplement ont, comme moi, des personnes dans leur entourage qui le sont.

Gluten free brunch - Plus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Genius viennoiseries - Plus une mietteGluten free brunch - Salades - Plus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Smoothie Bowl - Plus une miette dans l'assiette

Blueberry smoothie bowl :
Ingrédients pour 2 bols
• 200g de myrtilles fraiches + quelques myrtilles pour le dressage
• 10cl de lait de soja
• une dizaine de noix de pécan
• 4 cuillères à soupe de copeaux de noix de coco
• 4 cuillères à soupe de graines de chia

Préparation :
Mixer les myrtilles et le lait de soja jusqu’à obtention d’une texture lisse.
Verser le smoothie dans les deux bols.
Réduire les noix de pécan en morceaux puis en parsemer sur les smoothies.
Puis ajouter les copeaux de noix de coco, les graines de chia puis les myrtilles entières.

Gluten free brunch - Blueberry smoothie bowl - Plus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Blueberry smoothie bowl - Plus une miette

Toast d’avocat pimenté :
Ingrédients pour 2 personnes :
• 2 tranches de pain aux céréales sans gluten Genius
• 1 avocat
• le jus d’un demi citron
• 2 pincées de fleur de sel
• 2 pincée de piment d’Espelette en poudre
• 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
• 1 branche de ciboulette

Préparation :
Faire toaster les tranches de pain aux céréales. Réserver.
Peler l’avocat, le couper en deux puis retirer le noyaux.
Couper chaque demi avocat en fines lamelles, dans le sens de la largeur.
Presser le citron sur les lamelles d’avocat (cela évitera qu’elles noircissent)
Disposer les lamelles d’avocat sur le pain aux céréales.
Déposer un filet d’huile d’olive.
Puis parsemer un peu de fleur de sel, de piment d’Espelette et de ciboulette.

Gluten free brunch - Toast avocat - Plus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Avocado toast - Plus une miette dans l'assiette

Pâte à tartiner sans gluten et sans lactose :
Ingrédients :
• 200g de noisettes torréfiées et émondées
• 25g de cacao en poudre non sucrée
• 125ml de lait de noisette ou d’amande
• 80ml de sirop d’érable
• 1/2 cuillère à café de fleur de sel
• les graines d’une gousse de vanille
• 1 cuillère à soupe d’huile de noisette

Préparation :
Réduire les noisettes en poudre puis placer tous les ingrédients dans un mixeur.
Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

A déguster sans modération avec un petit croissant Genius.

Gluten free brunch - Pâte à tartiner sans gluten - Plus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Pâte à tartiner sans gluten et sans lactose - Plus une miette dans l'assietteViennoiserie Genius - Plus une miette
Salade healthy:

Ingrédients pour 2 personnes :
• 200g de mâche
• 50g de quinoa
• 1 betterave chioggia
• 2 poignées de noix de cajou
• 2 poignées de cranberries
• 10 cl d’huile d’olive
• 3,5cl de vinaigre de framboise
• Fleur de sel

Préparation :
Laver le quinoa puis bien l’égoutter.
Dans une casserole, porter à ébullition 100ml d’eau et une pincée de sel.
Une fois que l’eau bout, verser le quinoa puis cuire pendant une dizaine de minutes à feu moyen.
Une fois cuit, garder le quinoa couvert et attendre 20 minutes.
Le quinoa va absorber l’eau et gonfler.
Laisser complètement refroidir.
Laver la betterave puis la couper en fines lamelles à l’aide d’une mandoline.
Puis couper chaque lamelle en 2.
Dans un bol, mélanger 10cl d’huile d’olive, 3,5cl de vinaigre de framboise, une pincée de sel, un tour de moulin à poivre.
Dans un saladier, verser la mâche, le quinoa, les morceaux de betterave, les noix de cajou et les cranberries. Mélanger le tout puis servir.
Verser la vinaigrette sur chaque assiette.

Gluten free brunch - Healthy salad - PLus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Salade - Plus une miette dans l'assietteGluten free brunch - Salade mâche, betterave, quinoa, cajou, craberries - Plus une miette dans l'assiette

Bagel saumon, aneth, avocat, radis et graines germées

Et oui c’est bientôt la fin de vacances mais qui a dit qu’on ne pouvait pas profiter des derniers weekend ensoleillés de l’été pour partir pique-niquer en famille ou avec les amis.
Et quoi de mieux que de bons bagels faits maison à partager et déguster tous ensemble !
Je ne sais pas vous mais moi j’adore les bagels, je trouve ça super frais, ça change du traditionnel club sandwich et puis c’est super bon non ? Son pain est moelleux, on peut l’agrémenter chacun à notre façon selon nos envies et nos goûts, et c’est plutôt pratique à transporter.
Alors vous vous laisserez tenter ?

Bagel saumon - aneth - avocat - radis - graines germées / Plus une miette dans l'assietteBagel saumon, aneth, avocat, radis et graines germées - Plus une mietteBagel saumon, aneth, avocat, radis et graines germées / Plus une miette dans l'assiette
Ingrédients pour 4 bagels

Pour la pâte :
• 8g de levure fraiche
• 20cl d’eau tiède
• 250g de farine
• 1 c à café de sel
• 1 c à café de miel
• 2cl d’huile d’olive

Pour le bain de pochage :
• 1,5l d’eau
• 1 c à soupe de sel

Pour le dressage :
• 2 c à soupe de sauce à l’aneth
• 4 c à soupe de fromage frais
• 4 tranches de saumon
• 1 avocat
• 4 gros radis
• 4 grosses poignées de grains germées

Préparation :
Etape 1 -> les pains à bagel
Délayer la levure dans 5cl d’eau tiède, couvrir d’un torchon humide et laisser reposer 10min.
Mélanger la farine, le sel, le miel, l’huile et 15cl d’eau tiède.
Incorporer le levain et pétrir pendant 10min.
Couvrir d’un torchon humide et laisser lever 1h30.
Abaisser la pâte, la pétrir légèrement puis la diviser en 4 boules.
Faire un trou au centre de la pâte à l’aide de ses doigts puis tirer la pâte vers l’extérieur pour l’élargir et obtenir un cercle de 10cm de diamètre et un trou d’environ 5cm.
Renouveler l’opération pour chaque boule de pâte.
Couvrir de nouveau et laisser lever 15min.
Préchauffer le four à 210°C.
Faire bouillir l’eau dans une grande casserole. Ajouter le sel.
Plonger un bagel dans l’eau, le laisser cuire 30sec puis le retourner et le laisser de nouveau 30sec.
Déposer le bagel sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Parsemer de graines de sésames, de pavot ou laisser nature.
Renouveler l’opération avec les 3 autres bagels.
Enfourner les bagels pendant 20 minutes.

Etape 2 -> le dressage
Couper les bagels en deux puis les toaster légèrement.
Couper l’avocat en deux, ôter le noyaux puis le couper en lamelles.
Rincer les radis puis les couper en rondelles.
Mélanger la sauce à l’aneth et le fromage frais puis en tartiner les deux moitié de chaque bagels.
Disposer le saumon, les lamelles d’avocat et de radis sur la moitié inférieure.
Parsemer de graines germées puis refermer le bagel.

Bagel saumon, aneth, avocat, radis et graines germées / Plus une mietteBagel saumon, aneth, avocat, radis, graines germées - Plus une mietteBagel saumon, aneth, avocat, radis, graines germées / Plus une miette

Glace myrtille – chocolat blanc – pistache

Enfin de retour sur le blog avec une jolie recette sucrée. Oui je sais ça vous avait manqué… et bien vous savez quoi, moi aussi !
Je profite en ce moment de mes vacances pour vous concocter de bonnes petites recettes estivales et en voici une de plus qui ravira vos papilles. Qui dit été, dit forcément glace ! Je ne pouvais quand même pas passer ces vacances sans vous proposer une bonne recette de glace maison digne de ce nom. Après la version figue-noix-miel et celle au sésame noir que je vous ai proposé il y a quelque temps sur le blog, voici la glace à la myrtille. Ce fruit est un véritable péché mignon pour moi. Si je pouvais, je pense que j’en mangerais tous les jours. Que ce soit nature, avec du fromage blanc, au petit déjeuner dans un bon granola, ou même en confiture, j’aime la myrtille à toutes les sauces ! Je me suis donc dit qu’il était temps d’en faire de la glace.

Glace myrtille - chocolat blanc - pistache - Plus une miette dans l'assietteGlace myrtille - chocolat blanc - pistache - Plus une mietteGlace myrtille - choc blanc - pistache - Plus une miette dans l'assietteIngrédients pour 4 personnes : 

• 300g de myrtilles
• 80g de sucre en poudre
• 2 cuillères à soupe d’eau
• les graines d’une gousse de vanille
• 100ml de lait
• 150ml de crème liquide entière
• 50g de chocolat blanc + 15g pour le dressage
• une poignée de pistaches non salées pour le dressage

Préparation :
Dans une casserole, porter à ébullition les myrtilles, le sucre, l’eau et la vanille.
Laisser cuire à feu doux pendant environ 5 minutes.
Laisser refroidir puis mixer la préparation afin d’obtenir une purée.
Mélanger cette purée de myrtilles avec le lait et la crème liquide.
Réserver au frais jusqu’à ce que la préparation soit bien froide.
Verser la préparation dans la sorbetière, qu’on aura laissé au congélateur la nuit précédente, et démarrer le programme.
Pendant ce temps, réaliser des copeaux avec le chocolat blanc.
Quelques minutes avant la fin du programme, verser les copeaux de chocolat blanc dans la glace.
Une fois le programme terminé, placer la glace dans un récipient allant au congélateur et conserver au frais jusqu’à dégustation.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas de sorbetière, il vous est tout de même possible de réaliser cette glace. Il vous suffit de placer la préparation au congélateur pendant minimum 4h et de mélanger la glace toute les heures afin d’éviter la formation de cristaux.

Dressage :
Réaliser des boules de glace, les placer dans des bols, verres, assiettes, etc… puis parsemer de copeaux de chocolat blanc et de pistaches non salées concassées.

Glace myrtille - choc blanc - pistache - Plus une mietteGlace myrtille - chocolat blanc - Plus une miette dans l'assietteGlace myrtille - choco blanc - Plus une mietteGlace myrtille - choco - pistache - Plus une miette dans l'assietteGlace myrtille - choco - pistache - Plus une miette

One pot pasta tomates – basilic – piment

On en a beaucoup entendu parler ces derniers mois, le one pot pasta est l’une des grandes tendances food du moment. Je vous avoue qu’au début j’étais assez septique. Mettre tous les ingrédients ensemble dans la casserole, tout faire cuire en même temps et obtenir un super plat de pâtes, je n’y croyais pas trop. Puis finalement je me suis laissée tenter et le résultat n’est vraiment pas décevant ! Le one pot pasta c’est surtout un gain de temps énorme, car oui en 15 minutes on obtient un super plat de pâtes. Et en plus il s’accorde à toutes les sauces : carbonara, bolognaise, saumon-épinard etc… tout est possible.

Pour cette recette, j’ai utilisé les délicieuses linguine peperoncino rosso de chez Morelli et le piment rouge d’Amérique du Sud trouvés dans La Bonne Box d’août, de quoi obtenir une recette pleine de saveurs !

One pot pasta - Plus une mietteOne pot pasta - Plus une miette dans l'assietteOne pot pasta Tomate-Basilic-Piment - Plus une miette dans l'assiette
Ingrédients pour 4 personnes : 
• 70cl d’eau
• 250g de linguine peperoncino rosso
• 1/2 ou un petit piment rouge
• 4 branches de basilic
• 200g de tomates cerise
• 2 gousses d’ail
• un petit oignon
• 5cl d’huile d’olive
• Sel
• Poivre

Préparation : 
Eplucher puis émincer l’oignon et l’ail.
Couper les tomates cerises en deux.
Mettre tous les ingrédients dans une casserole.
Laisser cuire une quinzaine de minutes à feu moyen tout en remuant régulièrement.
Ajuster l’assaisonnement.
Servir avec du parmesan.

One pot pasta par Plus une mietteOne pot pasta par Plus une miette dans l'assietteOne pot pasta tomates-basilic-piment / Plus une miette

Les bonnes adresses du moment #3

Hello, hello !
Me voilà de retour avec de nouvelles adresses food à tester d’urgence.
Je suis en vacances depuis quelques jours et je vous avoue que j’en profite pour flâner dans Paris et partir à la découverte des bonnes adresses du moment. J’en ai surtout profité pour découvrir des lieux que je n’ai habituellement pas le temps de tester comme les coffeeshop (et oui j’arrive au boulot trop tôt et je repars trop tard, vous savez ce que c’est) ou les hôtels. Voici donc ma petite liste #3 des adresses incontournables du moment.

Pour déguster un délicieux café

Café Lomi
Situé dans le 18ème arrondissement, la Café Lomi est la belle découverte du moment. Ouvert depuis 2012, il m’aura fallu un petit peu de temps pour partir à la rencontre de cette jolie adresse cachée dans un quartier qui n’attire habituellement pas les curieux. Avec sa déco mêlant à la fois l’esprit industriel, moderne et ancien, le Café Lomi a tout pour plaire. Un endroit idéal pour venir prendre son temps, travailler, discuter autour d’un bon café, ou encore bruncher. Les pâtisseries, salades et autres sandwichs y sont préparés chaque jour, pour le plaisir des plus gourmands.

Mes coups de coeur : le chaï tea latte à tomber par terre, le granola maison et les délicieuses tartines à l’avocat.

3 ter rue Marcadet – Paris 18ème
Ouvert du mercredi au dimanche de 10h00 à 19h00,

Café Lomi - Plus une mietteBrunch Café Lomi - Plus une miette


Ob-La-Di
Pour ceux qui ne l’auraient pas encore remarqué, c’est la folie des cafés en ce moment. Il ne se passe pas une semaine sans qu’une nouvelle adresse ouvre ses portes à Paris. Parmi les petits nouveaux, nous trouvons Ob-La-Di. Installé rue de Saintonge, entre le Classico Argentino et le Candelaria, Ob-La-Di, a su rapidement faire sa place dans la grande famille des coffee shops parisiens. Sa marque de fabrique ? Une sélection de délicieux cafés, un accueil comme si vous étiez à la maison, de la bonne musique, de super pâtisseries, sans oublier ce fameux carrelage que vous n’avez pas pu louper sur Instagram ! Et bien sur ici tout est bio et fait maison, comment ne pas craquer ?

Mes coups de coeur : le latte, le banana bread et le carrelage of course !

54 rue de Saintonge – Paris 3ème
Ouvert du mardi au samedi de 8h00 à 18h00,
Le dimanche de 9h00 à 18h00

Ob-la-di - Plus une miette
Boot Café
On continue dans le café avec surement l’un des plus petits coffeshops de Paris : le Boot Café. Installé dans une ancienne cordonnerie, dont on peut d’ailleurs toujours voir l’enseigne d’origine, ce lieu fait parti de ces adresses à ne surtout pas louper. Et oui, il ne faut pas si méprendre car même si le lieu est minuscule, seulement 4m², le café (de la Brûlerie Belleville) y est délicieux et les pâtisseries un vrai régal. Depuis son ouverture au printemps 2014, le Boot Café à su gagner le coeur des riverains et de la capitale avec son ambiance chaleureuse et sa manière d’aborder le café. Ici on prône le service à emporter, une habitude encore rare chez nous mais qui réjouie les plus pressés. Et pour ceux qui aiment prendre leur temps, ne vous inquiétez pas, quelques places vous attendent à l’intérieur.

Mes coups de coeur : le iced coffee, juste idéal en ce moment avec cette chaleur, et le banana bread

19 rue du pont aux choux – Paris 3ème
Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00

Bootcafé - Plus une mietteBoot Café pastries - Plus une miette


Coffee Spoune
Et voilà le dernier né des coffee shops Parisiens !
Le Coffee Spoune, c’est LA belle surprise du moment. Situé dans le 11ème, rue Saint Sébastien, ce nouveau coffee shop a trouvé le moyen de se faire une jolie place dans l’univers du café parisien. En plus de proposer du café fraichement moulu et un cheesecake à se damner, on découvre ici un lieu cosy et une grande bibliothèque dans laquelle on a envie de se plonger. Une bibliothèque pas comme les autres puisqu’elle est participative et c’est tout ce qui fait le charme du lieu. En endroit où on peut bouquiner et échanger des livres tout en dégustant un très bon café.

Mes coups de coeur : le cheesecake ultra aérien et la bibliothèque participative.

36 rue Saint-Sébastien – Paris 11ème
Ouvert du mardi au vendredi de 8h30 à 18h
Le samedi de 10h à 18h

Coffee Spoune - Plus une mietteCoffee Spoune 2 - Plus une miette


Maison Bastille
Un autre joli coup de coeur du moment, c’est la Maison Bastille et ma rencontre avec sa propriétaire Marie. Cela va bientôt faire 1 an que cette adorable maman de 4 enfants à mis de coté son métier dans les Ressources Humaines pour vivre son rêve : ouvrir un coffee shop. Ce qui nous tape d’abord à l’oeil quand on arrive c’est bien sur cette jolie décoration à l’esprit scandinave avec son papier peint fleuri, son petit mur de briques blanches, ses chaises et tables en bois. Puis ensuite l’accueil chaleureux qui nous est réservé par Marie et sa chef Valérie. Toujours souriantes et aux petits soin pour nous, c’est un vrai régal de venir passer du temps chez elles. Et pour combler le tout, on découvre chez Maison Bastille une cuisine de saison, qui change tous les jours au gré des produits du moment et des envies de Valérie. Une adresse idéale pour venir prendre un petit brunch gourmand dans une ambiance douce et reposante. On peut même y shopper quelques produits comme de la vaisselle, des cartes postales ou des confitures faites maison et avec amour.

Mes coups de coeur : le gâteau sans gluten à la noisette (une tuerie!), la confiture Pêche-Vanille et la déco.

34bis, rue Amelot – Paris 11ème
Ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00
Le samedi de 11h00 à 18h00

Maison Bastille - Plus une mietteMaison Bastille déco - Plus une mietteMaison Bastille confiture - Plus une miette


Pour un déjeuner rapide et dépaysant : Filakia
Entre cuisine traditionnelle et street food, Filakia est la bonne adresse grecque du moment. La spécialité ici c’est le souvláki, un sandwich typique grec composé d’une viande grillée, d’une garniture, le tout enveloppé dans un délicieux pain pita. Chez Filakia tout est fait maison et avec beaucoup de goût, sauf le pain pita qui est directement importé de Grèce. Et oui ici nous n’avons pas encore trouvé le secret pour le rendre aussi savoureux que là-bas. Les viandes sont tendres et juteuses, les garnitures bien épicés et les accompagnements ne sont pas en reste avec des frites maison à tomber par terre. En somme Filakia c’est un véritable Fast Good, un endroit où on peut bien manger et rapidement. Et votre porte monnaie vous remerciera aussi puisque les formules sont très abordables, une dizaine d’euros pour un souvláki, un accompagnement et une boisson.

Mes coups de coeur : les frites maisons spécial Filakia, et le souvlaki porc rôti en brochette à la sauge

9 rue Mandar – Paris 2ème
Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 15h00 et de 18h30 à 22h30.
Le samedi de 11h30 à 22h30

Filakia - Plus une miette


Pour un goûter rafraîchissant : Une glace à Paris
S’il y a bien une chose dont je ne peux pas me passer l’été ce sont les glaces en cornet à déguster tout en flânant dans les rues de Paris. Et ça tombe bien car une nouvelle adresse a fraichement débarqué dans le Marais au début de l’été ! Plus qu’une promesse, Une glace à Paris est le hot spot du moment pour déguster des glaces aux saveurs étonnantes confectionnées par Emmanuel Ryon, Meilleur Ouvrier de France glacier et pâtissier d’exception, rien que ça ! Ce nouvel écrin glacé parisien, à la déco douce et épuré, nous propose des glaces, des sorbets mais aussi de magnifiques gâteaux glacés pour ceux qui souhaiteraient prolonger le plaisir à la maison. Ici même les parfums traditionnels font dans l’exceptionnel avec de la vanille du Mexique, du Congo ou d’Inde fumée ou encore du chocolat de Tanzanie, fumé, ou bigaradier à la fleur d’oranger. Mais on découvre aussi des associations plus étonnantes comme la glace carotte-orange-gingembre ou griottes-canelle-menthe. Une adresse incontournable pour vos balades d’été !

Mes coups de coeurs : les sorbets fraise-hibiscus et melon-menthe

15, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie – Paris 4ème
Ouvert tous les jours de 10h00 à 22h30
Vendredi, samedi et dimanche jusqu’à 23h00

Une glace à Paris - Plus une miette

 

Pour un plaisir sucré entre amoureux : le 16 Haussmann
Restaurant du légendaire hôtel Paris Marriott Opéra Ambassador, le 16 Haussmann est une adresse cosy et élégante, idéale pour passer un instant gourmand entre amoureux. Situé dans le quartier de l’Opéra, le 16 Haussmann propose une cuisine inventive, moderne et gourmande menée par le chef Michel Hache. Côté desserts, c’est le Chef pâtissier Nicolas Renoir qui est aux commandes de la carte. Les incontournables moelleux au chocolat, feuilleté aux poires, dôme au mascarpone et bien d’autres plaisirs sont à déguster. Pour ma part, j’ai eu le privilège de pouvoir passer derrière les fourneaux et de partager un moment de cuisine avec le chef Renoir. Nous avons pu y créer un gâteau composé d’une dacquoise, surmontée d’une crème chocolat blanc – orgeat, de fraises fraiches, de feuilles de menthe et de copeaux de chocolat noir. Mais également de déguster en exclusivité des desserts imaginés par le chef et pas encore inscrits à la carte comme le sablé shortbread, surmonté d’une émulsion basilic et de framboises fraiches.

16, boulevard Haussmann – Paris 9ème
Ouvert du lundi au vendredi (midi et soir), samedi soir et fermé le dimanche
16 Haussmann - Plus une miette16 Haussmann 2 - Plus une miette