Smoothie fraicheur au lait ribot + Concours

Il y a quelques jours, Paysan Breton m’a mis au défi de réaliser une recette de smoothie avec leur lait ribot. Alors pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore , le lait ribot est un lait fermenté. Alors dit comme ça, ça ne vend pas forcément du rêve, mais cela signifie surtout que c’est un lait qui renferme une grande quantité de bactéries lactiques vivantes, des probiotiques, qui ont une action bénéfique reconnue sur la flore intestinale, dans la digestion du lactose, et plus globalement sur le renforcement de l’immunité. Et en plus d’être bon pour notre corps, il a ce petit goût doux – acide que je trouve hyper intéressant. Pour ma recette, j’ai décidé de l’associer à quelques fraises (c’est la saison donc autant en profiter), de la menthe pour la fraicheur, du citron, une pointe de gingembre pour titiller les papilles et une note de miel pour arrondir tout ça. Bref, un peu le mélange idéal avec le retour du soleil et de la chaleur. Et en plus, c’est super simple à faire !

Pour 4 smoothies : 
• 150g de fraises 
• 10 feuilles de menthe (grandes feuilles) 
• 1 + 1/2 citron
• 4 cuillères à café de miel
• 2 cm de gingembre
• 500 ml de lait ribot
• une dizaine de glaçons

Préparation : 
Laver, équeuter et découper les fraises en quartiers.
Laver et ciseler les feuilles de menthe. 
Prélever le zeste et la pulpe d’un demi citron. Prélever le jus du citron restant. Verser le tout dans le blender.
Ajouter le miel, le gingembre râpé, le lait ribot et les glaçons.
Mixer jusqu’à obtention d’un smoothie lisse.
Servir dans 4 verres. 

CONCOURS TERMINÉ

Et pour que vous puissiez à votre tour réaliser ce petit smoothie, je m’associe à Paysan Breton et KitchenAid pour vous offrir 2 paniers garnis de produits Paysan Breton ainsi qu’un Blender K400.

Pour participer, il vous suffit de laisser un commentaire sous ce post en me disant quelle autre recette vous feriez avec le lait ribot. Et pour doubler vos chances de gagner, abonnez vous aux comptes Instagram @paysanbreton_officiel et @kitchenaidfr, et laisser le nom de votre Insta également dans votre commentaire.

Deux gagnants seront tirés au sort, l’un gagnera un panier de produits Paysan Breton + le robot KitchenAid, et le second gagnera un panier de produits Paysan Breton.

Vous avez jusqu’au 27 Mai pour participer.

RÉSULTATS

Mille excuses pour le résultat super tardif du concours. Les dernières semaines ont été assez chargées…
Le grand gagnant du robot Blender K400 KitchenAid et du panier de produits Paysan Breton est : Longchamp Nicolas (@nico.longchamp)
Et le second gagnant qui remporte un panier de produits Paysan Breton est : Elodie.C (@elodie_alfayette). Checker vos boîtes mails ; )

Encore merci à tous pour vos nombreuses participations.
J’essaie de revenir avec un nouveau concours bientôt !

Article sponsorisé

Green Burger aux petits pois

Et si je vous disais que les petits pois ne se mangent pas qu’avec les carottes et surtout qu’ils peuvent être délicieux dans un burger ! Vous y croyez ? Et bien sachez que, comme les lentilles ou les haricots, les petits pois sont une super base pour réaliser un steak végétarien. Du coup c’est ce que j’ai testé aujourd’hui pour cette recette de green burger. J’ai préparé un steak de petits pois et menthe, que j’ai accompagné d’une petite crème de feta pour un burger tout en fraicheur et super gourmand ! J’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi.

Ingrédients pour 4 burger : 
Pour les buns :
 
• 10cl de lait tiède
• 12g de levure fraîche de boulanger
• 1 c. à café de sucre en poudre
• 1/2 c. à café de sel 
• 2 oeufs
• 325g de farine
• 125g de beurre à température ambiante
• 1 jaune d’oeuf + 1 c. à soupe de crème liquide + graines de sésame  

Pour les steak de petits pois : 
• 2 c. à soupe d’huile d’olive
• 1/2 oignon
• 125g de chapelure
• 2 c. à soupe de menthe ciselée
• 2 gousses d’ail
• 25g de parmesan
• 1 oeuf
• 340g de petits pois frais blanchis (ou surgelés et décongelées) 
• 1/4 c. à café de Sel
• 2 cébettes 

Pour le dressage : 
• Poivre
• 200g de fêta
• 5 c. à soupe de crème liquide
• 1 cébette
• Quelques feuilles de menthe 

Préparation :
Étape 1 -> Les buns
Émietter la levure fraîche de boulanger dans le lait.
Dans le bol d’un robot, mélanger les oeufs, le sucre, le sel et le mélange levure-lait.
Incorporer la farine petit à petit et pétrir pendant 10 minutes afin d’obtenir une pâte lisse et souple. 
Couper le beurre en petits morceaux puis les incorporer à la pâte. Pétrir encore 5 minutes.
Une fois que la pâte est bien homogène, couvrir le bol d’un torchon et laisser pousser 1h30 prêt d’un point chaud.
Partager la pâte en 6 pâtons et former 6 boules en ramenant les bords vers l’intérieur pour bien tendre le dessus des buns.
Disposer les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson, couvrir avec le torchon et laisser de nouveau pousser 1h30.
Préchauffer le four à 225°C et disposer dedans un récipient contenant un peu d’eau.
Battre le jaune d’oeuf et la crème liquide. Badigeonner le dessus des buns puis parsemer de graines de sésame.
Enfourner les buns, baisser le four à 200°C puis cuire 15 minutes.
À la sortie du four, laisser les buns refroidir sur une grille.

Étape 2 -> Les steak de petits pois
Peler et émincer l’oignon puis le faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive.
Une fois bien transparent, verser l’oignon dans le bol d’un mixer puis ajouter la chapelure, la menthe, l’ail préalablement pelé et émincé, le parmesan râpé et l’oeuf.
Mixer jusqu’à obtention d’une préparation homogène.
Ajouter les petits pois et le sel puis mixer par à-coups afin d’obtenir une texture homogène mais avec encore quelques morceaux.
Former 4 steak avec la préparation puis la placer au frais pendant au moins 1 heure.

Étape 3 -> Le montage  
Couper les buns en 2. Beurrer légèrement l’intérieur puis les saisir dans une poêle. Réserver.
Cuire les steaks de petits pois une dizaine de minutes dans une poêle. Retourner les steak à mi-cuisson.
Dans un bol, émietter la feta puis la mélanger avec la crème liquide. Ne pas trop mélanger pour garder de la texture.
Disposer les steak de petits pois sur les parties basses des buns, verser dessus une bonne cuillerée de préparation à la feta.
Parsemer de cebette hachée, de quelques feuilles de menthe et poivrer.
Refermer les burger et déguster. 
Conserver les 2 pains à burger restant dans un sachet plastique fermé.

Tortellini à la ricotta, ail des ours et asperges

Période de confinement oblige, je me retrouve en ce moment avec beaucoup plus de temps pour moi, et donc encore plus de temps pour cuisiner et imaginer des recettes. Aujourd’hui j’ai décidé de me lancer un petit défi personnel en réalisant mes propres pâtes maison. Alors oui j’en avais déjà fait sur le blog il y a quelque temps mais cette fois j’ai décidé de me lancer dans une pâte un peu plus élaborée, j’ai nommé : les tortellini. Je suis une grande fan de pâte (et je ne pense pas être la seule), et faire celles-ci moi même de A à Z c’était un peu ma petite victoire du jour. Et il faut dire qu’en ce moment, des petites victoires on en a bien besoin. Comme cette recette n’est pas vraiment compliqué mais requiert du temps et de la patience je me suis dit que j’allais vous la partager pour que vous aussi vous puissiez relever ce petit défi, occuper une partie de votre journée et vous faire votre petite victoire du jour ! Alors qui est prêt à relever l’épreuve ?

Ingrédients pour 2 personnes
Pour la pâte :
• 200g de farine de blé T45
• 2 gros oeufs
• 1/4 c. à soupe de sel

Pour la farce :
• 180g de ricotta
• 30g de parmesan
• 1 poignée d’ail des ours
• le jus et les zeste d’un demi citron
• Sel
• Poivre

Pour la sauce :
• 40g de beurre demi-sel
• 10g de ciboulette
• quelques branches de thym
• 200ml de bouillon de légumes

Pour le dressage :
• 6 asperges
• Quelques fleurs d’ail des ours
• Flocons de piment ou piment d’Espelette

Préparation :
Étape 1 -> la pâte

Verser la farine dans un bol et faire un puit au centre. 
Battre les oeufs et les verser dans le puit formé au centre de la farine. 
Ajouter le sel. 
Mélanger le tout à la fourchette jusqu’à obtention d’une pâte collante. 
Former une boule de pâte, puis la pétrir sur le plan de travail fariné pendant un dizaine de minutes. 
La pâte doit être homogène et bien élastique. 
Former une boule puis l’emballer dans du film alimentaire et placer au réfrigérateur pendant 1 heure. 

Étape 2 -> la farce
Dans un bol, mélanger la ricotta, le parmesan, l’ail des ours lavé et ciselé, le jus et les zeste du demi citron. Saler, poivrer.

Étape 3 -> montage
Sortir le pâton du frigo et le séparer en 4. 
– Si vous avez un laminoir :
Étaler légèrement un pâton à l’aide d’un rouleau à pâtisserie et remettre les autres au frais en attendant pour éviter que la pâte ne sèche. 
Passer le pâton dans le laminoir, au niveau le moins serré. 
Plier le pâton en trois en ramenant chaque bord vers l’intérieur puis le repasser dans le laminoir en resserrant légèrement les rouleaux. 
Renouveler cette opération de pliage 1 fois. Puis passer la pâte dans le laminoir en resserrant d’un cran à chaque fois jusqu’au niveau 6.
– Si vous n’avez pas de laminoir, étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à atteindre une épaisseur assez fine pour réaliser les tortellini.
À l’aide d’un emporte pièce, découper des cercles d’environ 5-6 cm de diamètre. Déposer un peu de farce au milieu de chaque disque. Rabattre un côté de la pâte sur l’autre afin de former en demi-cercle et sceller en pressant avec les doigts. (si la pâte est un peu sèche, rajouter un peu d’eau sur le pourtour du disque avant de le rabattre et de sceller).
Rouler chaque tortellini autour du bout de l’index, superposer les deux extrémités et les presser pour les souder.
Réaliser la même opération avec les 3 autres pâtons. 

Étape 4 -> le dressage
Porter une casserole d’eau salée à ébullition.
Dans une poêle, faire fondre le beurre à feu doux. Une fois fondu, ajouter le bouillon de légumes. Porter à ébullition, puis baisser le feu, ajouter la ciboulette et le thym ciselés et poursuivre la cuisson 5 minutes. Réserver au chaud.
Laver et couper les asperges en tronçons. Les faire revenir dans une poêle légèrement huilée pendant 6 minutes à feu moyen.
Plonger les tortellini dans l’eau puis les cuire environ 6 minutes.
Verser les tortellini dans 2 assiettes.
Ajouter les asperges, puis verser la sauce dessus.
Ajouter quelques fleurs d’ail des ours et une pincée de piment.

Tarte aux fraises sans farine et sans four

J’ai demandé il y a quelques jours sur Instagram quel type de recette vous aimeriez retrouver sur le blog ces prochains jours. Et parmi les suggestions est très souvent revenu « des recettes sans farine ». Il est vrai qu’avec la situation actuelle, la pénurie de farine se fait sentir un peu partout et vous êtes très nombreux à être frustrés de pas pouvoir vous préparer de bons gâteaux car sans farine, vous ne savez pas trop comment faire. Du coup je me suis mis en tête de vous proposer une recette de tarte (oui parce que vous le savez maintenant, j’adore les tartes) sans farine. Et c’est ma chère amie Linda que vous connaissez surement sous le nom de Hinalys sur Instagram qui m’a inspiré le fond de tarte de cette recette. En plus d’être sans farine, cette jolie tarte est sans cuisson, car oui, parmi les suggestions de recettes, j’avais aussi des personnes qui me demandaient de réaliser des pâtisseries qui ne nécessitaient pas l’utilisation d’un four. C’est donc chose faite avec cette petite tarte aux fraises et chantilly. Une recette vraiment simple à réaliser qui j’espère vous plaira !

Ingrédients :
Pour le fond de tarte : 
• 150g de flocons d’avoine
• 50g de poudre d’amande
• 20g de graines de sésame
• 1 c. à café de cannelle 
• 80g de beurre
• 3 c. à soupe de sirop d’érable

Pour la garniture : 
• 300g de fraises + quelques unes pour le dressage
• 25ml d’eau
• 20g de sucre
• 2 c. à soupe rase de maïzena 
• 10cl de crème liquide
• 200g de mascarpone
• 2 cuillères à soupe de sucre glace
• les graines d’1/4 de gousse de vanille
• quelques feuilles de menthe

Préparation :
Étape 1 -> le fond de tarte
Dans une poêle, toaster les flocons d’avoine à feu vif pendant 4 à 5 minutes tout en les remuant régulièrement pour qu’ils ne brulent pas.
Verser les flocons dans un blender et mixer légèrement. Verser la poudre de flocons d’avoine dans un bol puis ajouter la poudre d’amande, les graines de sésame et la cannelle. Faire fondre le beurre et l’ajouter à la préparation. Verser également le sirop d’érable. Mélanger le tout afin d’obtenir une pâte homogène.
Disposer un cercle à tarte de 22cm sur une feuille de papier cuisson puis verser la préparation dedans. Étaler et tasser le mélanger à l’aide d’un verre ou de vos mains légèrement humidifiées (pour que la préparation ne reste pas collée sur vos doigts) et bien remonter sur les bords. Placer au frais au minimum 1 heure.

Étape 2 -> la garniture
Laver et équeuter les fraises.
Prélever 80g de fraises et les réduire en purée à l’aide d’un mixeur. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre, la maïzena. Mélanger puis ajouter la purée de fraises. Porter le tout à ébullition, baisser le feu et laisser cuire 2 – 3 minutes à feu doux. Ôter du feu puis laisser refroidir.
Pendant ce temps, couper 220g de fraises en petits dés puis les mélanger à la préparation précédente. Réserver.
Verser la crème liquide et la vanille dans le bol d’un robot puis monter le tout en chantilly. Incorporer la mascarpone et le sucre puis battre de nouveau jusqu’à obtenir une consistance homogène.
Conserver au frais jusqu’à utilisation.

Étape 3 -> le dressage à réaliser au dernier moment, juste avant de servir
Démouler délicatement le fond de tarte, puis verser dessus la préparation de fraises.
Étaler grossièrement la chantilly sur les fraises puis disposer quelques fraises entières ou coupées en quartiers sur la chantilly.
Ciseler quelques feuilles de menthe et en parsemer la tarte.
Déguster aussitôt.

Trois recettes pour l’apéro

Je ne sais pas vous mais moi, en cette période de confinement je multiplie les apéros en vidéo avec les amis et la famille ! Et du coup, pour changer un peu des chips et du saucisson, je me suis lancée dans la préparation de quelques petites recettes d’apéro qui j’espère vous plairont.

Dip de fenouil et crackers maison
Ingrédients pour le dip au fenouil 
• 1 fenouil 
• Huile
• Sel
• 280g de yaourt
• 1/2 citron 
• Poivre

Pour les crackers
• 100g de farine de sarrasin
• 40g de farine de riz 
• 1 c. à café de levure chimique 
• 30g de flocons d’avoine
• 40g de graines de courge
• 30g de graines de tournesol
• 30g de graines de lin
• 20g de sésame
• 130ml d’eau
• 40ml d’huile 

Préparation : 
Étape 1 -> le dip de fenouil 
Préchauffer le four à 190°C. 
Laver le fenouil et couper le bas du bulbe. Prélever les fanes et les réserver. Couper le fenouil en fines rondelles puis les disposer sur un papier sulfurisé. Arroser d’un peu d’huile d’olive et enfourner pour 15 minutes. À mi-cuisson, mélanger un peu les lamelles de fenouil. Une fois cuit, laisser le fenouil complètement refroidir avant de le couper en tout petits morceaux. Dans un bol, verser le yaourt grec, les morceaux de fenouil, le jus du demi citron et 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Saler à son goût, poivrer et réserver au frais jusqu’à dégustation.

Étape 2 -> les crackers 
Préchauffer le four à 180°C. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients secs, puis ajouter l’eau et l’huile d’olive. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène et encore un peu collante. Verser la pâte sur une feuille de papier cuisson, déposer une seconde feuille par dessus, puis étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie jusqu’à obtenir un rectangle de quelques millimètres d’épaisseur. Retirer délicatement la feuille de cuisson qui recouvre la pâte, puis réaliser des carrés ou des losanges à l’aide d’un couteau. Enfourner pour 14 minutes. Laisser refroidir, puis séparer délicatement les crackers. 

Bouchées feta et miel
Ingrédients pour 10 bouchées :

• 170g de feta
• 1 c. à café de miel
• 1/2 c. à café d’origan
• 1/2 c. à café de thym
• 1 pincée de poivre
• un peu de farine
• 1 oeuf ou du lait
• de la chapelure ou du pain rassis réduit en poudre

Préparation :
À l’aide d’un robot, mixer la feta, le miel, l’origan, le thym et le poivre jusqu’à obtenir une pâte homogène. À l’aide d’une cuillère à café, prélever un peu de la préparation puis former une boule de pâte à l’aide des mains. Réitérer l’opération jusqu’à l’obtention de 10 boulettes. Verser l’oeuf battu (ou du lait) dans un bol. Verser un peu de farine dans un âtre bol. Puis dans un troisième bol, verser la chapelure ou le pain rassis réduit en poudre. Rouler les boulettes dans la farine, l’oeuf battu (ou le lait) puis la chapelure et les déposer dans une assiette. Réitérer l’opération une seconde fois pour avoir une couche de chapelure assez épaisse et que les boules n’explosent pas à la cuisson. Une fois que toutes les boules sont réalisées, les placer 20 min au congélateur. Cuire les boulettes 1 à 2 minutes dans une poêle remplie d’huile de cuisson très chaude ou dans une friteuse. Veiller à bien les retourner pour cuire toutes les faces. Disposer les boulettes cuites sur une feuille de papier absorbant puis les déguster.

Cookies aux pépites de chocolat et fleur de sel

Aujourd’hui c’est une petite recette simple et gourmande que je vous propose sur le blog. Des cookies aux pépites de chocolat et fleur de sel, de quoi se réconforter en cette période un peu compliqué et étrange. J’espère que cette recette vous plaira, vous pouvez d’ailleurs tout à fait la réaliser avec des enfants. Et pour ce qui est de les dévorer, essayer de ne pas tout manger d’un coup, histoire de tenir quelques jours avec !

Ingrédients pour une vingtaine de gros cookies :
• 200g de beurre
• 270g de sucre roux 
• 80g de sucre en poudre 
• 350g de farine
• 1 c. à café de bicarbonate de soude (si vous n’en avez pas c’est pas grave)
• 1 c. à café de levure chimique
• 1/2 c. à café de sel
• 1 gros oeuf
• les graines d’ 1/4 de gousse de vanille 
• 200g de chocolat noir ou lait
• fleur de sel 

Préparation :
Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le sel. 
Faire fondre le beurre à feu moyen. Une fois fondu, verser le beurre dans un autre bol puis ajouter les sucres. Mélanger jusqu’à obtention d’une préparation homogène. Ajouter l’oeuf, mélanger jusqu’à obtenir un mélange lisse et brillant, puis incorporer la vanille. Verser la moitié du mélange sec dans le bol, mélanger légèrement à l’aide d’une cuillère, puis verser le reste. Couper le chocolat noir en morceaux puis les ajouter à la préparation. Mélanger jusqu’à ce que le chocolat soit bien incorporé. Couvrir le bol d’un film alimentaire et placer au réfrigérateur pendant 30 minutes. 
Préchauffer le four à 180°C. À l’aide d’une boule à glace ou une cuillère à soupe, former des boules de pâtes et les disposer sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson. Bien espacer les cookies pour qu’ils ne fusionnent pas entre eux. Saupoudrer les boules de pâtes de fleur de sel. Cuire pendant 10 minutes. Au bout de 8 minutes de cuisson, ouvrir le four, prendre la plaque de cuisson et la faire taper sur le plan de travail. Cela va permettre au cookies et au chocolat de bien s’étaler. Renfourner les cookies. Répéter l’opération 2 fois toutes les 30 sec. Une fois cuits, disposer les cookies sur une grille et les laisser reposer au moins 10 minutes avant de les mettre dans une boite ou les manger. 

Bánh Bao à l’agneau

Il semblerait que ma passion pour la cuisine asiatique ne soit pas prête de s’arrêter. Vous le savez peut-être déjà mais en fin d’année 2019 j’ai eu la chance de partir au Vietnam à la découverte des épices. Une semaine durant laquelle j’ai découvert énormément de choses sur la cuisine vietnamienne qui est très riche en saveurs, en épices, en herbes,… bref tout ce que j’aime ! Du coup, vous imaginez bien que ce petit voyage a aussi inspiré ma cuisine. Je n’arrête pas de faire des recettes aux influences asiatiques depuis mon retour et celle du jour n’est pas en reste. Pour cette nouvelle recette, je me suis inspirée des fameux bánh bao ou aussi connu sous le nom de baozi en chine, que j’ai un peu twisté à ma façon avec une délicieuce farce d’agneau confit à la sauce barbecue. Une recette que j’ai une nouvelle fois imaginé dans le cadre de ma collaboration avec l’interprofession de l’agneau. Une recette en soi assez simple à réaliser mais qui demande de la patience. Mais je peux vous jurer que ça vaut le coup une fois qu’on les mange…

Ingrédients pour 15 Bánh Bao
Pour la garniture :
• 1 épaule d’agneau (environ 1,2kg)
• 3 c. à soupe de sucre muscovado 
• 1 c. à soupe rase de sel 
• 2 c. à café de garam masala 
• 2 c. à café de paprika fumé
• 1/2 c. à café de gingembre moulu
• 1/2 c. à café d’ail en poudre 
• 1 pincée de poivre 
• 60ml de sauce barbecue 
• 3 c. à soupe de concentré de tomate
• 1 c. à soupe de sauce Worcestershire 
• 1 c. à soupe de moutarde 
• 1 c. à soupe de vinaigre de cidre 
• 3 c. à soupe d’huile d’olive 
• 1 oignon rouge 
• 100ml de bouillon de légumes

Pour la pâte : 
• 150ml d’eau tiède
• 15g de sucre 
• 7g de levure de boulanger sèche instantanée (ou 20g de levure fraîche)
• 300g de farine de blé
• 1 pincée de sel 
• 1 c. à soupe d’huile d’olive 

Pour le dressage :
• quelques tiges de ciboulette
• graines de sésame

Préparation : 
Étape 1 -> la garniture : 
Préchauffer le four à 150°C. 
Dans un bol, mélanger le sucre muscovado, le sel, le garam masala, le paprika fumé, le gingembre moulu, l’ail en poudre et le poivre. 
Verser la moitié de cette préparation sur l’épaule d’agneau et frotter l’ensemble à l’aide des mains afin de bien enrober la viande du mélange d’épices. Réserver. 
Dans un autre bol, mélanger la sauce barbecue, le concentré de tomate, la sauce Worcestershire, la moutarde, le vinaigre de cidre et le reste du mélange aux épices. 
Mélanger jusqu’à obtention d’une sauce homogène.
Peler et émincer l’oignon rouge. 
Dans une casserole, saisir l’épaule d’agneau dans l’huile d’olive pendant 5 minutes.
Ajouter ensuite l’oignon et poursuivre la cuisson 2 minutes.
Verser ensuite 3/4 de la sauce sur la viande et ajouter le bouillon de légumes.
Réserver le reste de sauce. 
Couvrir la casserole et enfourner pour 2 heures. 
Arroser la viande de sauce et de bouillon durant la cuisson. 
Retirer le couvercle puis poursuivre la cuisson encore 1 heure. 
À la sortie du four, effilocher l’agneau à l’aide de 2 fourchettes, mettre la viande dans un bol, puis ajouter le reste de sauce réservée puis la moitié de la sauce restant dans la cocotte. Mélanger. Réserver. 

Étape 2 -> la pâte
Dans un bol, mélanger l’eau tiède, le sucre et la levure sèche instantanée.
Laisser reposer pendant 15 minutes.
Verser la farine, le sel, l’huile d’olive et le mélange précédent dans le bol d’un robot muni d’un crochet pétrisseur. 
Pétrir pendant 10 minutes jusqu’à obtention d’une boule de pâte lisse et homogène. 
Huiler légèrement les parois du bol et couvrir d’un linge propre. 
Laisser pousser la pâte pendant environ 1h30, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.

Étape 3 -> réalisation et cuisson des Bánh Bao
Une fois que la pâte a doublée de volume, réaliser un boudin et couper dedans une quinzaine de pâtons. 
Bouler les pâtons puis les étaler à l’aide d’un rouleau à pâtisserie afin de former un rond. 
Poser un cercle de pâte dans la paume de la main puis garnir le centre de viande. 
Pincer le bord de la pâte sur lui même à l’aide de l’autre main, tout en le ramenant vers le centre et en tournant la pâte.
Vidéo pour mieux comprendre : https://www.youtube.com/watch?v=V3FYCE5DHH4
Une fois le bánh bao formé, le déposer sur un petit carré de papier cuisson.
Verser un peu d’eau dans une poêle ou une casserole, puis porter à ébullition. 
Placer un panier vapeur dans la poêle, puis y disposer 2 ou 3 bánh bao avec leur papier cuisson selon la taille du panier vapeur. Refermer le panier. 
Attention, les bánh bao ne doivent surtout pas se toucher. 
Laisser cuire pendant 10 minutes. 
Réitérer l’opération avec tous les bánh bao.
Parsemer les bánh bao de quelques graines de sésame et de ciboulette hachée juste avant de servir.
Déguster aussitôt. 

Ribs d’agneau caramélisés et frites de panais

Cette année encore, je poursuis ma petite collaboration avec l’interprofession de l’agneau et je vais vous proposer 2 nouvelles recettes pour manger l’agneau autrement. Après vous avoir proposé mon pulled lamb sandwich, mes boulettes d’agneau façon falafel, mes gua bao à l’agneau caramélisé et mes gyozas à l’agneau épicé, je vous propose une nouvelle recette qui se dévore du bout des doigts : des ribs d’agneau caramélisés accompagnés de bonnes frites de panais. Idéale pour un soirée en mode plateau télé ou en plus grande quantité pour un apéro dinatoire avec les amis, cette recette est super simple à réaliser ! Les ribs sont caramélisés à souhait et fondent dans la bouche, un vrai délice. Bon on s’en met plein les doigts mais je vous promets que ça vaut le coup.

Ingrédients pour 2 personnes :
• 600g de poitrine d’agneau (n’hésitez pas à demander à votre boucher de vous découper les ribs)
• 2 c. à soupe de miel
• 4 c. à soupe de sauce soja
• 2 gousses d’ail
• 1 c. à soupe de pate de curry rouge
• 2 c. à soupe de sucre roux
• 2 c. à soupe de vinaigre de riz
• sel

Pour les frites :
• 500g de panais
• 3 c. à soupe d’huile d’olive
• 1/2 c. à café de paprika fumé
• Sel
• Persil
• Flocons de chili

Préparation :
Préchauffer le four à 180°C.
Dans un bol, mélanger le miel, la sauce soja, l’ail pelé et écrasé, la pâte de curry rouge, le sucre roux et le vinaigre de riz.
Disposer les ribs sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, puis à l’aide d’un pinceau, badigeonner les ribs avec la moitié de la sauce.
Enfourner pour 20 minutes.
Pendant ce temps, peler et couper les panais en frites.
Dans un bol, mélanger l’huile d’olive et le paprika fumé, puis ajouter les frites de panais.
Bien mélanger pour enrober complètement les frites.
Placer les frites sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et les saler.
Monter le four à 200°C.
Badigeonner le reste de sauce sur les ribs puis enfourner de nouveau pour 15 minutes.
Enfourner les frites de panais en même temps.
Au bout de 15 minutes, sortir les ribs du four, et poursuivre la cuisson des frites encore 5-10 minutes selon si on les préfère plus ou moins croustillantes.
Parsemer les frites de quelques feuilles de persil hachée et de flocons de chili avant de servir.

Pavlova au lemon curd, kakis et fruits de la passion + Concours

On ne va pas se mentir, à la fin de chaque repas de fête il nous arrive souvent de caler lorsqu’arrive le moment du dessert. On connait tous ce fameux moment où la bûche arrive et que c’est clairement le drame car
1. elle vous fait grave de l’oeil
2. le bouton de votre pantalon ou la fermeture éclair de votre robe est prêt à céder après les 15 entrées, les mille accompagnements de la dinde et le plateau de fromage que vous vous êtes enfilés
3. vous savez déjà que vous allez le regretter dans deux semaines quand vous allez en chier au sport…
MAIS malgré toutes ces petites pensées qui vous traversent l’esprit, impossible de finir le repas SANS dessert. Du moins c’est mon cas !

Alors pour toutes celles et ceux qui comme moi sont hyper gourmands, adorent finir sur une note sucrée et veulent quand même épater la galerie avec un joli dessert à la fois pas trop lourd, sucré et acidulé j’ai la recette qu’il vous faut ! Une délicieuse pavlova au lemon curd, kaki et fruit de la passion.

CONCOURS TERMINÉ

Et pour que vous puissiez à votre tour réaliser cette recette, je vous offre même la chance de remporter un bon d’achat de 50 euros valable chez Grand Frais pour faire le plein de fruits et pourquoi pas acheter l’un de leur beaux paniers ! Pour tenter votre chance, il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article et de me dire quelle autre recette vous feriez avec tous ces bons fruits. Vous avez jusqu’au 24 décembre minuit pour participer. Un gagnant sera tiré au sort parmi les commentaires et annoncé juste ici le 25. (oui je me prends un peu pour la mère noël…)

Bonne chance à tous.

Félicitation à Gautier Marie qui remporte le bon d’achat de 50 euros chez Grand Frais. Merci à tous pour votre participation et j’essaie de revenir vite avec un petit concours par ici.

Ingrédients pour 6-8 personnes : 
Pour la meringue :
 
• 3 blancs d’oeufs 
• 100g de sucre en poudre
• 100g de sucre glace
• 1/2 c. à café de jus de citron 
• une pincée de sel 

Pour le lemon curd : 
• 1 oeuf 
• 40g de sucre 
• 40ml de jus de citron 
• 16g de beurre 
• 1 c. à café rase de maïzena 

Pour la chantilly : 
• 10cl de crème fleurette 
• 80g de mascarpone 

Pour le dressage : 
• 2 kakis bien mûrs 
• 2 fruits de la passion
• quelques pistaches grossièrement hachées

Préparation : 
Étape 1 -> la meringue 
Préchauffer le four à 100°C. 
Battre les blancs d’oeufs et le sel à l’aide d’un robot en augmentant la vitesse au fur et à mesure.
Lorsque les blancs commencent à bien monter, ajouter 2 cuillères à soupe de sucre en poudre.
Fouetter pendant 1 minute puis verser le reste de sucre en poudre.
Quand la meringue est bien montée, ajouter le jus de citron.
Incorporer ensuite le sucre glace en 3 fois tout en continuant de mélanger.
Battre pendant encore 5 minutes.
Recouvrir une plaque de papier cuisson puis verser la meringue dessus en formant un joli dôme.
Réaliser un léger creux au centre. 
Enfourner pour 1h30.
Laisser complètement refroidir sur une grille. 

Étape 2 -> le Lemon curd 
Dans un bol, mélanger l’oeuf et le sucre. 
Ajouter le jus de citron, le beurre coupé en morceaux et la maïzena.
Placer le bol dans une casserole rempli d’eau et cuire au bain-marie pendant 5 minutes tout en mélangeant.
La préparation va épaissir au fur et à mesure.
Une fois la consistance souhaitée obtenue, verser le lemon curd dans une assiette, filmer au contact et laisser complètement refroidir.
Une fois refroidi, placer au réfrigérateur jusqu’à utilisation. 

Étape 3 -> la chantilly
Fouetter la crème liquide à l’aide d’un robot jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Réserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Étape 4 -> le montage
Peler et couper les kakis en morceaux.
Verser la chantilly au centre de la meringue.
Verser dessus le Lemon curd puis disposer les morceaux de kaki.
Couper les fruits de la passion en deux et verser la pulpe sur les morceaux de kaki. 
Parsemer le tout de pistaches. 

Article sponsorisé

Banoffee Pie aux cacahuètes caramélisées

Qui a dit qu’il n’y avait que la bûche en dessert à noël ? Surement pas moi ! Laissez vous plutôt tenter par cette délicieuse banoffee pie aux cacahuètes caramélisées ! Je ne sais pas vous mais moi j’adore les fruits secs : les noix de pécan, les noisettes, les cacahuètes,… j’en mets littéralement partout et autant vous dire que ce n’est pas le rayon épicerie de Grand Frais qui va m’arrêter tellement le choix est large. Pour cette recette je les ai délicatement enrobées de caramel, pour les transformer en véritable petit bonbon, un délice… Parce qu’on ne vas pas se mentir, à Noël on cherche le réconfort, la gourmandise, et cette tarte est le parfait concentré de ces deux mots ! Entre le fond de tarte au chocolat, le caramel fondant aux notes de cannelle, les bananes et la douce chantilly… il y a largement de quoi terminer le dîner en beauté.

Ingrédients pour 8 personnes : 
Pour le fond de tarte :
 
• 200g de petits beurre 
• 100g de beurre
• 2 c. à soupe de cacao en poudre non sucré
• 1/2 c. à café de cannelle 

Pour le caramel : 
• 130ml de crème liquide
• les graines d’une demi gousse de vanille
• 1/4 c. à café de cannelle 
• 185g de sucre
• 75g de beurre froid
• 1/2 c. à café de sel 

Pour les cacahuètes caramélisé : 
• 30g de sucre en poudre 
• 30g de cacahuètes

Pour la chantilly : 
• 10cl de crème liquide
• 80g de mascarpone 

Pour le dressage : 
• 2 bananes 
• Cacao en poudre non sucré
• Copeaux de chocolat 

Préparation : 
Étape 1 -> le fond de tarte 
Faire fondre le beurre.
À l’aide d’un blender, mixer les petits beurres finement. 
Ajouter le cacao en poudre et le beurre fondu.
Mixer de nouveau afin d’obtenir une pâte. 
Verser la préparation dans le fond de tarte, en étalant bien sur les bords. 
Placer au réfrigérateur pour 30 minutes. 

Étape 2 -> le caramel 
Dans une casserole, faire chauffer à petit feu la crème liquide, la vanille et la cannelle. Le mélange ne doit pas bouillir.
Dans une autre casserole, verser le sucre et le faire chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il fonde complètement. 
Une fois qu’il commence à avoir une couleur ambrée, ajouter le beurre, mélanger.
Incorporer ensuite la crème liquide chaude sans arrêter de mélanger.  
Bien mélanger jusqu’à obtenir un caramel onctueux et homogène. 
Verser la préparation dans un récipient et laisser refroidir. 

Étape 3 -> les cacahuètes caramélisées
Préchauffer le four à 150°C.
Disposer les cacahuètes sur une plaque puis les faire sécher 15 min au four en les mélangeant de temps en temps.
Verser le sucre dans une casserole et le faire chauffer sur feu moyen jusqu’à ce qu’il fonde complètement. Lorsque la couleur devient ambrée, le caramel est prêt. Incorporer les cacahuètes et mélanger le tout afin de bien les enrober. 
Étaler le contenu de la casserole sur une feuille de papier sulfurisé.
Laisser reposer pendant 15 min puis casser des morceaux de cacahuètes caramélisées. Réserver.

Étape 4 -> la chantilly
Fouetter la crème liquide à l’aide d’un robot jusqu’à ce qu’elle épaississe.
Ajouter le mascarpone et battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Réserver au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

Étape 5 -> le montage 
Verser le caramel refroidi dans le fond de tarte. 
Couper les bananes en rondelles et les disposer sur le caramel.
Pocher la chantilly sur les bananes.
Saupoudrer le tout de cacao en poudre non sucré, de quelques copeaux de chocolat.
Puis disposer les cacahuètes caramélisées dessus.